Five volume 12 (Kana)


(Kurata) #1

Pour la première fois de l’histoire, je sens une avancée ultime et un changement dans l’histoire de Five.

Ce tome 11, que j’avais un peu laissé de côté, je l’ai dévoré avec un réel plaisir. Humour et cafouillage sont toujours au rendez-vous mais sentiments et conflits aussi.

Pour une fois l’histoire ne se focalise pas uniquement sur les Five ! On commence par une déclaration d’amour ce qui donne tout de suite l’atmosphère générale du manga. Car, oui, celui-ci ne sera focalisé que sur cette thématique.

On retrouve une Hina débordante d’énergie et en même temps accablée d’un poids qu’elle ne semble pas comprendre et qui la tracasse au point de la rendre presque mélancolique. Elle est plus détachée du groupe et est mise, un peu plus, en avant.
Il en est de même pour Toshii qui, même s’il est l’un des personnages principaux, est celui dont on connait le moins de chose. Et là, grâce à l’arrivée de nouveaux éléments perturbateurs, on va enfin apprendre une partie du mystère qui enveloppe Toshii. Je dis bien une infime partie mais je dois avouer que la perche que Shiori Furukawa nous tends on a envie de s’y accrocher et de ne plus la lâcher !

J’ai réellement été surprise de découvrir de nouveaux aspects et de nouveaux sentiments concernant ces deux personnages. C’est ce qui fait que ce tome 11 est intéressant et intriguant !

De plus, la série ne compte que 15 tomes, et, selon moi, je dois avouer que ce n’est pas une série où l’on retrouve plusieurs fois le même scénario. On découvre un peu plus de chose sur chaque personnage au fil des tomes et on s’attache à leur différence tant est si bien que l’humour passe en second plan et n’est là que pour donner du baume au cœur.
Une série attrayante, sympathique et drôle, qui vous fait sourire et peut vous attendrir sans vous lasser.


(Kurata) #2

Tome 12 - correction !


(Enthalyss) #3