FLAMINGO t.1-4 (Luca Blengino, Luca Erbetta / Cristian Scampini)

Discutez de Flamingo

Série ayant pour cadre le milieu de la boxe, Flamingo tire son nom d’un petit club local, écrasé sous les difficultés financières et survivant par quelques mauvais choix d’amitiés et d’alliances, notamment avec des gens de la mafia.

flamingo01

Matchs truqués, misère et débine, Flamingo passe en revue les situations classiques de ce milieu, Luca Blengino parvenant à tirer une certaine substance grâce à des personnages attachants et une ambiance crépusculaire qu’il conserve tout du long des quatre albums (d’une série qui, visiblement, aurait pu offrir d’autres d’éveloppements).

flamingo01planche

Flamingo sort au milieu des années 2000 sous le label “Impact” de Delcourt, qui regroupe différentes séries, dont Gaijin (également écrite par Blengino), Akademy (par Julien Blondel et Anne Rouvin) ou encore Égide ou W.A.T.C.H. L’idée de cette collection était de proposer des thrillers dans un contexte moderne et contemporaine, mais Luca Blengino privilégie une tonalité plus classique, très proche, ici, du roman noir. Ce qui n’est pas pour me déplaire.

flamingo02

On reprochera peut-être au script de prendre son temps, ce qui donne parfois l’impression que le scénario traîne en longueur. Malgré tout, l’atmosphère est prenante.

flamingo02planche

Le scénario est porté par Luca Blengino qui, sur les derniers tomes, est assisté de son complice de 1881, Luca Erbetta. C’est un autre auteur transalpin, Cristian Scampini, qui signe les dessins sur les quatre tomes.

flamingo04p_79337

Jim