FLASH (Saisons 1-5)


(KabFC) #441

Pour moi ça permet juste de libérer l’intrigue du père en prison, et de soulager Barry d’un poids, de lui permettre d’aller de l’avant.


(zephon) #442

[quote=“sylvain cordurié”]Pour qui aime ce show, un raté sur un premier épisode ne peut pas déboucher sur une vague de désespoir. C’est un peu tôt. :slight_smile:
D’autant que certains d’entre vous - Zephon par exemple - vont peut-être un peu vite en besogne. Les aveux de Wells débouchant sur ce que vous savez, ça ne vous semble pas un minimum suspect ?[/quote]

Ah mais je ne vais pas m’arrêter immédiatement, j’attend de voir si les fils rouges retombent sur leurs pieds mais si les auteurs choisissent la facilité, je reviendrai pas pour une saison 3.

Mon post était la réaction à chaud de ma déception face à cet épisode qui est pour moi tout ce que je déteste dans les show us, “on te balance la purée en fin de saison mais dés le 1er épisode de la saison suivante la cuisine est rangé pour le retour de papa et maman ni vu ni connus” (sauf départ d’acteur).

De là à se dire que Thawne à pris la place du darron ou que le pére allen soit Zoom il n’ y a plus qu’à lancer les paris :laughing: et comme je le disais dans mon post il me semble comment quelqu’un qui n’a jamais existé peut faire une confession d’un meurtre qu’il n’a pas pu commettre ! c’est louche ça…à moins que la timeline ai été bouleversé sans que les protagoniste ne le sache


(FC powaaaa) #443

Ouais, le “final de fin”, peut être, mais le final d’avant-fin, c’est d’un chiant, mais d’un chiant …


(Jim Lainé) #444

Bon, alors j’ai vu ce premier épisode, et s’il n’est pas désagréable (Iris est en retrait, on souffle un peu…), il résulte de choix vraiment étranges.
Pourquoi zapper ainsi la résolution du truc dans des flash-back ? On sent qu’il s’est passé un gros laps de temps, alors pourquoi ne pas ouvrir sur une scène pré-générique intense, fondre au noir, passer le générique puis effectuer le saut dans le temps seulement alors ?
Pourquoi tapisser l’ensemble de l’épisode d’autant de bons sentiments mièvres et dégoulinants, à condamner à diabétique ?
Pourquoi résoudre aussi vite une sous-intrigue qui a occupé la saison précédente ? Pourquoi passer aussi vite le coup de l’héritage de Wells ? Alors que ça aurait pu être un peu étalé sur, mettons, les deux prochains épisodes, afin de repositionner un peu les personnages ?
Pourquoi choisir un vilain aussi statique et épais, alors qu’un vilain plus vif, plus en mouvement, aurait permis de mieux mettre en valeur les pouvoirs de Barry ?
Pourquoi ne pas avoir insisté davantage sur la présence d’une éminence grise ?
Pourquoi, pourquoi, pourquoi…
Au final, ça donne un épisode mollasson, où les acteurs font preuve d’une certaine sensibilité et ne déméritent pas, mais qui peine à trouver ses marques et surtout son rythme. Dommage, pour un bolide.
Reste l’arrivée d’un personnage intéressant à la fin de l’épisode, qui semble promettre une intrigue et des développements intéressants. Hélas, on connaît leur capacité à ne pas tenir les promesses…

Jim


(zephon) #445

[quote=“Jim Lainé”]Bon, alors j’ai vu ce premier épisode, et s’il n’est pas désagréable (Iris est en retrait, on souffle un peu…), il résulte de choix vraiment étranges.
Pourquoi zapper ainsi la résolution du truc dans des flash-back ? On sent qu’il s’est passé un gros laps de temps, alors pourquoi ne pas ouvrir sur une scène pré-générique intense, fondre au noir, passer le générique puis effectuer le saut dans le temps seulement alors ?
Pourquoi tapisser l’ensemble de l’épisode d’autant de bons sentiments mièvres et dégoulinants, à condamner à diabétique ?
Pourquoi résoudre aussi vite une sous-intrigue qui a occupé la saison précédente ? Pourquoi passer aussi vite le coup de l’héritage de Wells ? Alors que ça aurait pu être un peu étalé sur, mettons, les deux prochains épisodes, afin de repositionner un peu les personnages ?
Pourquoi choisir un vilain aussi statique et épais, alors qu’un vilain plus vif, plus en mouvement, aurait permis de mieux mettre en valeur les pouvoirs de Barry ?
Pourquoi ne pas avoir insisté davantage sur la présence d’une éminence grise ?
Pourquoi, pourquoi, pourquoi…
Au final, ça donne un épisode mollasson, où les acteurs font preuve d’une certaine sensibilité et ne déméritent pas, mais qui peine à trouver ses marques et surtout son rythme. Dommage, pour un bolide.
Reste l’arrivée d’un personnage intéressant à la fin de l’épisode, qui semble promettre une intrigue et des développements intéressants. Hélas, on connaît leur capacité à ne pas tenir les promesses…

Jim[/quote]

Oui, il y a un gap de 6 mois entre le dernier épisodes et celui là.


(sylvain cordurié) #446

Il y a une multitude de possibilités. Et là où le show est bon, c’est dans la gestion de sa mythologie.
Wells peut simplement avoir mis en place un plan B en cas d’échec. Si on devait s’arrêter sur cet aveu le concernant, je serais aussi déçu que vous. Mais le personnage est bien trop complexe et retors. J’ai du mal à croire que les scénaristes le réduise à un mec en veine de générosité désintéressée dans l’hypothèse de sa propre mort. Ça ne lui ressemble en rien.


(Jim Lainé) #447

[quote=“zephon”]
Oui, il y a un gap de 6 mois entre le dernier épisodes et celui là.[/quote]

Bien sûr, c’est ce que j’explique, on le sent bien mais ça s’arrête là, ça ne nourrit rien. Et en soi je m’en fous, c’est une idée pas plus bête qu’une autre ce saut temporel, mais pourquoi avoir fait tous les choix narratifs possibles conduisant à atténuer le moindre effet ? Le gap, on ne le sent qu’au travers de dialogues. La situation reste la même, tout le monde s’aime et s’entraide, alors qu’ils viennent de vivre un truc de fou et qu’il y a de la douleur entre eux. Mais on ne sent rien de tout cela, et on s’en fout un peu, justement parce que tout le foutoir est relégué aux flash-backs. C’est strictement la même chose que lorsque Bendis décide de boucler la grosse évasion sur laquelle s’ouvre New Avengers en faisant un dernier épisode qui démarre après la bagarre : tout le suspense est foutu en l’air, toute l’implication psychologie est piétinée. Là, c’est strictement la même chose. Le sort réservé à Firestorm est intéressant, les acteurs font ce qu’ils peuvent pour ajouter du regard en biais lourd de chagrin, mais la construction est tellement foireuse qu’on s’en fout. C’est un véritable concours, cet épisode : comme couper l’élan.

Jim


(sylvain cordurié) #448

Eh bien, oubliez l’épisode 1 et passez au 2 !

Il renoue avec toutes les qualités du show dont la mythologie se développe, et pas qu’un peu. Les relations entre les personnages sont plus fines, mieux écrites. L’humour - qui en laissera de marbre - fonctionne, comme dans les meilleurs épisodes. Les clins d’œil à l’univers DC sont multiples et bien amenés. Le choix de Zoom montre que la série se construit autour du concept de la Force Véloce, ce qui n’a rien d’un hasard ou d’une facilité. Le don de Cisco se précise, montrant là aussi que les scénaristes ne nagent pas en plein délire (ce dont je ne doutais pas). Et s’ils ne sont pas tous tops, les effets spéciaux servent plus qu’honnêtement le récit. Mention spéciale à la brèche du flashback avec Jay.
Pas de minauderie, introduction d’un nouveau personnage féminin au profil inédit, des acteurs toujours impliqués…

Bref. Pour ceux qui n’aiment pas, ça ne changera pas grand-chose. Ils ne verront que le hoquet du vilain de la semaine, sans s’arrêter à la manière dont il est utilisé pour faire avancer le schéma général. Et pointeront les défauts dont le show n’est pas exempt.

Les amateurs inquiets seront quant à eux rassurés.
Moi, j’en redemande. Quand je sors d’un épisode comme celui-là, j’ai la banane. Même si je n’ai pas assisté à un must digne d’un Emmy Award.


(KabFC) #449

Oui l’épisode 2 redresse la barre. On est un peu loin de ce que j’aurais aimé en termes d’implication surtout vis à vis de Firestorm puisque Caitlin semble largement passé au dessus du truc (c’était quand même son mari) là ou le prof semble avoir plus de mal à tourné la page.


(Samo) #450

Cet épisode 2 aurait du être le season premiere. Epique, pechu, avec une montagne de biscuit pour le fanboy. Je retrouve le Flash que j’ai aimé l’an passé.


(sylvain cordurié) #451

Je la sens un peu plus atteinte que toi. En retrait. La transformation physique - un maquillage pas du meilleur goût, d’ailleurs - participe de cette impression d’un personnage qui masque ses émotions.

Après, elle n’est pas insensible à Jay. Mais je préfère cette approche à une couche gluante de pathos. Ça va avec l’esprit du show qui ne fouille pas là où ça fait mal. Barry pourrait être démoli après avoir assisté à la mort de sa mère, par exemple.
Mais à la limite, c’est surtout la réaction d’Iris qui me dérange le plus.

Maintenant, six mois se sont écoulés. Les personnages ont pu partiellement dépasser les drames qu’ils ont vécu.


(KabFC) #452

Mouais je sais pas. J’ai trouvé Caitlin beaucoup plus attenintes dans la saison 1 quand elle le croyait mort. tu me diras ca fait deux fois en 2 ans qu’elle le croit mort, elle a peut-être eu le temps de changer sa façon de voir les choses. Iris par contre c’est clair que ca coule sur elle.


(sylvain cordurié) #453

Et puis, elle ne va pas porter le deuil à chaque saison.
Il y a un moment où il faut faire évoluer le personnage.
Pour elle, le saut des six mis, ça aide grandement.

Oui. C’est zarb.
D’un autre côté, c’est sans doute l’actrice avec le spectre de jeu le plus réduit.
Danielle Panabaker dans Time Lapse par exemple, elle montre d’autres facettes de son talent, même sans être phénoménale.


(FC powaaaa) #454

En même temps, Iris, elle est ratée depuis le début !
Donc ce que vous racontez là 'est pas une surprise !


(sylvain cordurié) #455

[quote=“soyouz”]En même temps, Iris, elle est ratée depuis le début !
Donc ce que vous racontez là 'est pas une surprise ![/quote]

Toi, je ne sais pas si je peux te prendre au sérieux.


(FC powaaaa) #456

Toujours, quand je parle de choses que j’ai vues ! :mrgreen:


(Jack!) #457

Il est tellement bien l’épisode que Barry Allen et papa Joe réussissent à se demander pourquoi Eddie Slick n’est pas coupable alors qu’on vient juste de leur expliquer que des doubles parallèles se baladent dans leur dimension (c’est même tout le sujet des 25 premières minutes de l’épisode).

Deux grands enquêteurs pour une grande série qui prend bien le temps d’expliiiiiiiiqqqqqqquuuuuueeeeeerrrrrr la situation pour les 600 000 ahuris au fond de la salle.

[size=85]Bon sang, une série sur Flash où les personnages sont aussi long à la détente, ce serait presque ironique si je n’avais pas envie de pleurer.[/size]


(Jack!) #458

[quote=“sylvain cordurié”]Et puis, elle ne va pas porter le deuil à chaque saison.
Il y a un moment où il faut faire évoluer le personnage.[/quote]

Ouais, elle va pouvoir attendre patiemment dans le décor en écarquillant les yeux bien ronds.


(nikohell) #459

Mais Jack! arrête de te faire du mal comme ça ! D’où te vient cette tendance masochiste si ça te fait mal de regarder à chaque fois ?


(victor newman) #460

Nan sérieux il est de nouveau mort Firestorm ?