Foo fighters sonic highways (hbo)

Pour commémorer les 20 ans des Foo Fighters, HBO diffusera à partir du 17 octobre la série documentaire en 8 épisodes Sonic Highways, qui suit le groupe pendant la création de leur nouvel album, qu’ils ont souhaité enregistrer dans huit villes et huit studios différents.
Chicago, Austin, Nashville, Los Angeles, Seattle, New Orleans, Washington, New York… les Foo Fighters ont parcouru ces “autoroutes acoustiques” qui donnent leur nom à la série et à l’album.
Dave Grohl : “On voulait faire quelque chose pour le rendre nouveau. …] C’est une carte musicale des Etats-Unis.”

La bande-annonce :

https://www.youtube.com/watch?v=q0TrqXHoL10

Et une vidéo de présentation avec interview du groupe :

Deux autres teasers :

Si leurs musique est devenue de moins en moins intéressante au fil des albums, faut bien avouer que Dave Grohl a une énergie communicative et une philosophie attachante.

Comme son précédent (et fort sympathique) documentaire : soundcity, celui-ci promet d’être chouette et dopé d’intervenants high quality.

Perso j’aime pas les Foo Fighters, mais j’ai également du respect pour le bonhomme, que je préfère de loin en tant que batteur (quelle frappe…!) : en guest de luxe sur le “Songs for the Deaf” des Queens of the Stone Age, il était ahurissant.

Bon là, je ne suis d’accord qu’avec la seconde partie de ton post…parce que perso, j’aime beaucoup les Foo Fighters… :wink:

Ils ont quand même fait un excellent et efficace premier album !

et depuis ils ont fait 7 albums, belle régularité, un tous les 2-3 ans.

de même

Itou :wink:

Globalement, toute la production des Foo Fighters est mes yeux de grande qualité, même si j’aime moins One by one (bien qu’il y est deux trois morceaux vraiment très bons) et que In your honor est un peu particulier par son aspect diptyque.

Personnellement, les deux derniers albums m’ont vraiment beaucoup plus, parce que je trouve justement qu’ils se recentrent sur l’essence même du groupe : l’héritage de la mouvance rock indépendant des années 90, dans toute sa globalité.

Pour one by one, justement j’avais à l’époque trouvé que groupe avait eu la bonne idée de partir dans une direction un peu plus radicale. Dave Grohl, revenu de son expérience “songs for the deaf” avait apparement retravaillé complètement l’album qui avait, selon lui, pris une tournure trop “chanson pour radio”, au final le son rapeux et l’efficacité brute des morceaux avait relancé mon intéret pour le groupe.
C’est dommage que par la suite les foo aient, à mon sens, perdu ce qui faisait le coeur de leur musique : une fraicheur et second degré.
Avec in your honor et les suivants, les morceaux sont devenus d’un sérieux terrible, alors que, même s’ils sont souvent efficaces, sont pas d’une grande originalité. Pour mes oreilles c’est donc devenu assez ennuyeux.
Mais là quand même l’album tiré du doc (ou le doc tiré de l’album) titille méchament ma curiosité.