FREAKY GIRLS t.1-8 (Petos)

Des lycéennes Ajin ?

Les vampires et autres Frankenstein, c’est encore à la mode ? -_-
J’ai vu passer l’annonce d’un anime chinois d’après un manwha (si je dis pas de bêtises), ça parle d’une famille dont le père a modifié génétiquement tous les membres. Des monstres façon Fullmetal alchimist si vous voyez ce que je veux dire, j’ignorais que cela avait autant la cote en Asie.

Bon perso ce qui me dérange le plus en ce moment avec le manga en général (même si ça a souvent été le cas), c’est que trop souvent tout se rapporte au lycée.

Cool, je prends !

@sead : là le petit changement par rapport à d’autres titres , c’est que le perso masculin est un adulte, un prof, et non un lycéen loser qui se crée un harem de monster girls par magie grace à son super charisme… sigh

À noter que l’animé vient de débuter sur Chrunchyroll, je n’ai pas encore commencé, mais les gens ont l’air enthousiaste dessus.
Ils auraient pu se faire une pub mutuelle avec une sortie synchro, enfin ça explique ce titre (format’internationalisé comme d’hab) qui a du être validé par les ayants droit du manga, alors que Chrunchyroll a du se raccorder avec ceux de l’animé, et table plus sur des américanisations cheapos (forcément), comme en témoigne l’intitulé outre atlantique : Interviews With Monster Girls …

crunchyroll.com/interviews-with-monster-girls

Tiens d’ailleurs, si Chrunchyroll est disponible au Canada, est-ce qu’ils sont soumis à la loi de francisation des titres, ou alors seule la zone US est considérée et les Québécois passent de facto par la page FR ?

[quote=“DéesseVonKiki”]Les vampires et autres Frankenstein, c’est encore à la mode ? -_-
[/quote]

ça je sais pas, mais les mangas avec des monster girls/filles façon créatures fantastiques oui assurément :smiling_imp:

@Derelict: Mouais, harem façon monsters, les gens adorent, pourquoi me suis-je encore posé la question. :stuck_out_tongue:

@DéesseVonKiki : c’est pas du tout un harem (du genre de Monster Musume no Iru Nichijou), c’est vraiment un tranche de vie, marrant avec comme base que les “demis” ont aussi des problèmes d’ados ^^. Et c’est plutôt marrant.

Le seul truc que j’aime pas, c’est le titre, à la limite, je préfère celui de crunchyroll “Interview with monster girls” qui est plus proche du japonnais. (Mais je rêve qu’un jour, on ai plus à subir de titre en anglais alors qu’on a une si belle langue ! )

@Théo: D’accord. Le problème c’est que je ne trouve aucun originalité dans ce résumé. Tranche de vie, je suis la cible pourtant mais là ça me donne pas envie du tout. Faudrait peut-être que je me fasse l’anime… Pour le titre, je connais pas le titre VO mais je trouve cette version plutôt attrayante pour le public français.

Extrait sympa, ça me fait penser à Rosario + Vampire, à suivre mais ça me tente bien, ça a l’air frais et sympathique ^^ (je sens que je vais passer pour un dépravé auprès de DéesseVonKiki mais tant pis -_-’)
Et pour le coup, “Des lycéennes Ajin ?”, Skeet, je te trouve un peu loin du compte ;o)

Discutez de Ajin-chan wa Kataritai

La critique de Freaky girls T.1 (Simple - Pika) par Ksndr est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Lire l’article sur Manga Sanctuary

Je crois que rien que le mot “harem” me rend malade aujourd’hui. Et pourtant, j’en ai lu quelques uns…

Parce que c’en est un.
Sais-tu ce que c’est qu’un manga seinen ?
C’est un manga prépublié dans un mangashi seinen.
Freaky girls est prépublié dans le Young Magazine the 3rd qui, comme le « Young » de son nom l’indique, est un magazine de prépublication seinen.
Freaky girls est donc bien un seinen.

Tori.
PS : Il n’y a strictement rien d’écrit sur la tranche des exemplaires que j’ai consultés… Sur le dos, en revanche, il est bien indiqué « seinen »

En effet, le seinen n’est pas un genre mais bien une catégorie de magazine pour regrouper des mangas qui visent une tranche d’âge de jeune homme. Tout comme le shojo qui est pour des jeunes filles et le shonen pour les jeunes garçon.

Sinon, je suis un peu du même avis que toi concernant Freaky girls, mais ça se lit plutôt bien même si au bout d’un moment ça deviendra lassant.

Je ne suis pas vraiment d’accord avec la critique, tu t’attardes sur ce que le manga n’est pas, à savoir un harem (qui est bien un genre, à la différence d’une cible éditoriale type “seinen/shonen/…”). Ce manga, c’est le quotidien d’élèves un peu différentes des autres, plutôt qu’un harem, vaut mieux le qualifier de slice of life et de comédie. Car oui, je te contredis, mais toutes les filles ne sont pas amoureuses de M. Takahashi :wink:

Personnellement, j’aime bien ce genre de lecture tranquille, au vu des personnages, on aurait pu s’attendre à des histoires incroyables et surnaturelles, mais non, ce sont juste des ados qui ont des soucis d’ados. Et c’est là que je trouve que le manga est bon : c’est plutôt drôle et frais, et en bonus, on a même le droit à une petite morale discrète ^^
Donc non, c’est pas vraiment gênant s’il n’y a pas d’action et pas vraiment d’enjeu, sinon on ne lirait jamais de comédie :smiley:

Enfin voilà, perso, je recommande ce titre à ceux qui cherchent une lecture sans prise de tête. Et pour les septiques, la version animé qui est tout aussi rafraichissante est disponible sur Crunchyroll.

Un dernier point, j’aime vraiment pas le titre :frowning: il ne colle pas au titre original et ne reflète pas le contenu, quitte à prendre un titre anglophone, Pika aurait pu choisir le “Interviews with Monster Girls” qui est un peu plus proche je trouve.
(Et je trouve le tome un peu chère aussi, par rapport au nombre de pages et au temps de lecture…)

C’est vrai que je me suis attardé sur le point “seinen”, et j’en ai oublié de parler de la critique elle-même… Et je te rejoins : il s’agit de tranches de vie en milieu scolaire.

Là aussi, je te rejoins entièrement.

Et avec lequel on comprend mieux le contenu…
“Entretiens avec des Demi” aurait pu convenir, également…

Tori.

Pour un titre français, je pensais à quelque chose du genre “Les Demis veulent s’exprimer (ou communiquer)”, c’est assez littéral par rapport au japonnais, mais ça veut dire ce que ça veut dire. Après, peut-être que statistiquement, les maisons d’éditions trouvent que les titres en anglais fonctionnent mieux, même si je trouve ça dommage vu que la langue française est assez riche.