GAME OF THRONES (Saisons 1-8)


(FC powaaaa) #721

Ouaip. Belle scène pré-générique de ce premier épisode de la saison 7, qu’on sentait bien venir, sauf pour le petit twist, tellement bien fait.
J’ai bien aimé ce premier épisode, qui rappelle très bien ce qui s’est passé précédemment (d’habitude, je suis obligé de “m’aider” pour bien tout me rappeler), sans lourdeur, et qui montre aussi l’évolution des perso. Y a des passes d’arme verbales plutôt pas mal, des situations cocasses, et des perso qui ont vraiment grandi, avec une évolution intéressante.
Ouais, l’hiver approche et j’ai hâte de voir ce qui va arriver.
(en revanche, j’ai été surpris qu’un soldat demande à Arya si elle était en age de boire)


(FC powaaaa) #722

s7ep2 : j’enchaîne avec le deuxième épisode, assez calme tout du long, qui valide les alliances et adversités, et paf, sans prévenir, voilà une bataille navale digne des grands films de pirates, et qui défouraille sévère. Il laisse le doute sur deux persos, tout de même. Curieux de voir le retour de bâton.


(FC powaaaa) #723

s7ep3 : épisode plus “parlote”, mais assez violent quand même, quand il s’agit de faire mal à l’autre. Et puis ça sent plus la vraie guerre, avec des stratégies, des alliances qui se mettent plus où moins en place. ça ne parle pas vraiment pour ne rien dire, en fait ! Et puis les caractères s’affirment encore plus.

Edit du 09/12/18 (donc, maintenant, on ne peut plus faire plus de trois messages de rang, même à plusieurs jours d’intervalle ? Il va faire comment le Doc dans le sujets en VO ?)

s7ep4-5 : ça, c’est la grosse colère de dragon. La fin de l’épisode 4 ne fait pas semblant. Et ce qui est épatant avec cette série, c’est que même s’il y a des camps pour lesquels on peut prendre parti, y en a certains qui ne sont pas tout à fait blanc, ni tout à fait noir.
Autre point aussi très intéressant (et moderne ?), c’est la place prise par les femmes. Je trouve que c’est beaucoup plus flagrant qu’ailleurs, et c’est surtout que ça ne fait pas forcé. Les perso sont tellement travaillés au fil des épisodes et des saisons, que leurs évolutions est tout à fait naturelle.
Sinon, l’épisode 5 prend un petit tournant (ou léger demi-tour) par rapport à ce qu’on a pu voir jusqu’à présent. ça va être intéressant à suivre.

Edit du 17/12/18 :

C’est bien dit ! Je te trouve assez juste sur cette saison 7.

s7ep6-7 : la bataille des marcheurs est lancée, et même si c’est intense, ce n’est pas le meilleur des avant-derniers épisodes d’une saison de Game of Thrones. Il est à l’image de saison 7, une sorte de faux rythme. En plus, je trouve que ce qui s’est passé était assez prévisible et cela paraissait presque évident, tant il semblait nécessaire d’équilibrer les forces (la dernière scène du Mur de l’épisode 7 est plus spectaculaire, je trouve que l’épisode 6)
Cela dit, d’un point de vue relationnel de perso, c’était une assez bonne saison (la palme avec le dernier épisode), et la prochaine peut apporter son petit lot de surprises.
(ah, et sinon, la gestion des distances est bizarre, dans cette série)


(Oncle Hermes) #724

En fait, je crois que la première fois où ça “s’est vu” de façon vraiment flagrante, c’était sur le final de la saison précédente avec Varys qu’on quittait à Dorne pour le retrouver quelques minutes plus tard sur le bateau de Daenyris quittant Meereen, à un autre bout du continent. D’où la fameuse théorie “Varys est une sirène”. icon_mrgreen

Plus sérieusement, les auteurs avaient dû alors expliquer, ou rappeler, que (de même que dans les livres, d’ailleurs), ce n’était pas parce que des séquences étaient montées en parallèle qu’elles se déroulaient en parallèle (un peu façon Dunkerque, sorti depuis, avec sa triple timeline imbriquée en une heure / un jour / une semaine) ; mais que le récit était réparti avec en tête des questions de rythme en tête… sinon certains personnages disparaîtraient pendant toute une saison juste parce qu’ils doivent faire une traversée en bateau. Reste que dans l’épisode de la confrontation au-delà du Mur dans la saison 7, c’est vrai que ça faisait un peu se gratter la tête…

Globalement, un des trucs que je trouve fascinant dans GoT — mais c’est vrai que c’est pas toujours le plus facile à gérer, que parfois ça achoppe un peu (comme sur les points ci-dessus), et puis que c’est fait au risque (avéré vu certaines réactions) de mécontenter une partie du public qui a l’impression que “ce n’est plus la même série” —, c’est le glissement progressif du rapport de force entre une approche low fantasy et high fantasy du même univers. On sait depuis la première scène du premier épisode de la première saison qu’il y a de la grosse menace surnaturelle au menu, mais les premières saisons se concentraient sur des jeux assez purement politiques, malgré quelques interventions de la magie çà et là. Et toute la dynamique de la série consiste à montrer la montée des enjeux magiques et des forces en présence, dont le spectateur prend plus vite conscience que la plupart des “acteurs” du monde. D’où la destinée de Littlefinger, dont les petites intrigues se heurtent brusquement au pouvoir de Bran, typiquement.


(Photonik) #725

C’est très juste ce que tu dis là. C’est une approche assez fraîche (pas d’exemples qui me viennent en tête) et payante… pour un temps.
Parce qu’elle pose un problème : à fantasmer sur le déchaînement des forces qui couvent dans un premier temps sous les cendres, le spectateur pourra ressentir une légitime frustration/déception au moment où les “choses sérieuses” commencent. C’est ce dont le final de la saison 7 atteste selon moi…


(nikohell) #726

Si il n’y avait que la gestion des distances qui était bizarre mais les notions de politique, diplomatie et stratégie ont complètement disparues nous laissant avec des rois et des reines complètement demeurés … entre la bergère aux dragons qui en saison 6 veut trouver un mari lui donnant plus de légitimité et de pouvoir mais qui n’y pense plus en saison 7 alors même qu’elle couche avec son neveu … les négociations d’alliance qui se font au moment le moins opportun (genre quand on va essayer de convaincre l’autre psychopathe de cercei de rejoindre l’alliance, les mecs s’aperçoivent qu’ils ont pas fait leurs devoirs avant) et pourtant ils ont voyagé (mais ils faisaient un scrablebleuh pendant le voyage alors la politique et la diplomatie, ils peuvent pas tout faire).

Sinon j’aime beaucoup le show, la qualité est là en terme de production léchée mais l’écriture souffre depuis 2 saisons même si la 7 est la pire et que l’on pouvait trouver des excuses à la 6 qui faisaient que c’était encore acceptable. J’ai cependant peur que la dernière saison soit très éloignée de mes attentes et qu’elle ne permette pas à cette série de se retrouver sur le podium de mes préférées. Faut dire que j’ai déjà arrêté le show a la moitié de la saison car trop de choses me paraissaient téléphonées … Et pourtant qu’est ce que j’adore ces séries fantasy …


(Ben Wawe) #727

En effet.
Mais, aussi, ça permet d’amener au fantastique et à la fantaisy des gens qui ne se plongeraient pas dans une saga directement inspirée par ça, en fait. Beaucoup de gens n’aiment pas Le Seigneur des Anneaux, mais aiment GoT et ont “appris” à accepter le surnaturel car c’est amené “lentement” : passée la première scène de la S1, on n’a pas grand-chose avant la fin de cette saison, et la montée en puissance est plutôt lente.
GoT fait, un peu, preuve d’une forme de pédagogie pour ses spectateurs : en attirant par le gore, le sexe, le médiéval et la géopolitique, la série a fini par imposer du surnaturel plutôt exigeant et diversifié, et les spectateurs ont suivi ; car ils ont vu l’avancée vers ça, et ont été accompagnés par la série vers ça.


(Le Doc) #728

La diffusion de l’ultime saison débutera le 14 avril.


#729

Et là ça va être le déferlement de rumeurs toutes plus invraisemblables les unes des autres