Gate 7 volume 2 (Kazé manga)

Il y a toujours autant de mystère que dans le premier tome. Les secrets se dévoilés très progressivement, et soulèvent de nouveaux questionnement ou amènent à une scène d’action. La lecture est vraiment agréable car le style est très bon, aussi bien dans le trait que dans la mise en page et en scène. Les planches, joliment décorées, sont superbes à regarder. Cette histoire mélange du fantastique, le folklore et l’histoire du Japon, via des personnages historiques célèbres, surtout parmi les samouraïs. L’intrigue est à la fois originale, intéressante et agréable à lire grâce à un style excellent. Que du bonheur !

Ce tome 2 amorce le conflit central. Deux clans s’opposent. D’une part, l’Ura-Shichiken avec Hana, Tachinbana, Sakura et Chikahito(double de Watanuki dans une autre dimension?) fraichement arrivé qui recèle visiblement un pouvoir qu’il ignore. De l’autre, le clan d’Iemitsu(Nokoru avec les yeux violets?) dont l’oni parait bien trouble. La guerre est déclarée, l’Ura-Shichiken part à la recherche d’alliés comme Yukimura Sanada qui m’a fait penser à Fujimoto avec son statut de professeur et son tablier.
Cette réécriture de l’histoire japonaise s’avère très prometteuse, le tout servi par un dessin sublime au style caractéristique du studio.
Mais, malgré un guide touristique en fin de volume, ce second tome est très complexe. Nous nous perdons rapidement dans la succession de noms apparaissant.
Enfin… avec du Clamp le mieux est de dire: A suivre!