GEMELOS t.1-2 (Laurent Galandon / Michele Benevento)

Discutez de Gemelos

César est un enfant, mais c’est un chef de gang. Fernando est un gosse de riche, un privilégié. Ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Et quand les ennuis tombent sur le premier, il décide de sacrifier le second afin d’échapper à son destin, en échangeant leurs places.

Gemelos01

Sur cette intrigue lorgnant vers le polar, Laurent Galandon parle de pauvreté, mère de la délinquance, et de la situation des familles démunies obligées de sombrer dans la criminalité pour survivre.

PlancheA_59221

Le diptyque lui permet d’évoquer tout le pan social derrière les règlements de comptes et les trafics d’organes qui gangrènent l’Amérique centrale. On retrouve donc la portée sociale du scénariste.

Gemelos2_26012008_190353

Le dessin est assuré par Michele Benevento, un Italien au style limpide et fluide, très réaliste mais en même temps très lumineux.

Jim