GENERATIONS : SHATTERED (Jurgens, Venditti, Schmidt / collectif)

Je viens de me rendre compte que j’ai confondu ce titre avec le Ultron Machin de Bendis.

Sécurité… Vous voyez le chat, là, avec une mitraillette ?

Jim

Bon, j’ai eu mal à la tête toute la journée (et là encore), j’ai des circonstances atténuantes.

Je viens de lire, il faut bien connaître son DC pour y comprendre quelque chose (je pense à tous les lecteurs actuels qui vont rien biter à la Légion que l’on voit vu la légion actuelle et pourquoi ce Superboy n’est pas Jon, par exemple).

ça va vite, on checke tous les points des grosses intrigues temporelles à la DC, mais justement, ça va trop vite pour qu’on s’y attache. On dirait un projet de grosse fanfiction, donc dédié aux fans de continuité, mais ça se rattache pas vraiment à aucune continuité, c’est assez étrange.

Pour moi, c’est surtout une affaire vouloir « en faire beaucoup trop en pas assez de temps ».

Oh, et certains effets de bulle de dialogue sont bizarrement placés (genre dans la rencontre Kamandi/Booster à Métropolis, on les fait parler de loin sur le toit d’un immeuble, mais comme on a une image de Booster en grand juste à côté, on a presque l’impression que c’est lui qui parle avec la voix de Skeets …)

La deuxième partie, avec l’arrivée des Linear Men et la baston qui s’en suit, est particulièrement molle.

Je vous trouve un peu dur. C’est pas si le bordel que cela finalement. Certes l’intrigue est simple, vue et revue mais j’ai toujours aimé ce type d’intrigue spatio-temporelle à tout va.

Niveau dessin, y a du très bon et du moins bon (même Romita n’est pas si mal).

Et lire du Kamandi avec du Booster Gold et du le premier Batman (un peu trop intelligent à mon goût sur la physique quantique), c’est quand même chouette. :wink: