GEOFF JOHNS PRÉSENTE GREEN LANTERN t.0-7 + INTÉGRALE


(Le Doc) #41

La seule fois où j’ai tenté de relire Final Crisis, je me suis endormi avant la fin…

L’un des pires trucs que j’ai lu ces dernières années, de loin…

Les deux faces de Morrison pour moi, aussi gonflant qu’il peut être brillant (All Star Superman fait partie des BD de Superman que je préfère)…


(n.nemo) #42

Je sais pas si tu l’as lu en vf ou vo, mais je suis sur que la publication vf comme pour balckest night, à entrecouper chronoliquement les séries cassent totalement le fil narratif des histoires.

J’ai le hard cover et vraiment je ne vois pas quand on peut s’endormir. Et si j’aime beaucoup le all star, le superman 3d est lui aussi l’une des histoires de sup les plus géniales que j’ai lu. De plus c’est dans cette histoire que morrison noue ensemble l’idée même du super héros et le “à suivre”.


(Le Doc) #43

VF ou VO, quand une BD me tombe des mains…et pour moi Superman 3D n’arrive pas à la cheville de All-Star

…mais bon, pour revenir au sujet, Blackest Night, c’était pas fameux non plus…


(Jim Lainé) #44

[quote=“Ben Wawe”]
Après, bis, n.nemo, je suis comme toi : Final Crisis est mon event préféré, et Blackest Night est mon crossover préféré de ces dix dernières années. D’ailleurs, ce sont les seuls lisibles, je n’ai pas honte de l’admettre ![/quote]

Sérieux ?
Un truc emberlificoté avec plein d’ellipses qui sont soit la trace de coupes dans l’écriture soit le renvoi vers des dizaines de spin-off, et une baston à rallonge contre des zombies où les coups de théâtres se répètent en se copiant l’un l’autre pour occuper les pages imparties ?
Personnellement, je peux citer plusieurs cross-overs qui sont autrement passionnants et mieux bâtis. World War Hulk et World War Hulks, par exemple. Ou encore Messiah Complex, qui demeure quand même facile à suivre et qui a des enjeux à la fois clairs et forts.
Mais globalement, de toute façon, les cross-overs des années 2000 sont en général mal organisés. Quand on voit la lisibilité de choses comme Galactic Storm, Knightfall ou Galactic Storm, y a pas comparaison possible.

Je trouve au contraire que la version kiosque de Panini a fait l’effort de mettre de l’ordre dans tout ça, de rendre accessible l’histoire. Pour une fois.

Dès le début ?

C’est l’une des meilleures histoires du personnage, ouais. Je préfère All Star, et de loin, mais 3D est vraiment bon.

Ah, la fameuse théorie du “à suivre”, que je ne partage pas, mais qui offre sans doute des pistes intéressantes.

Une miniaturisation de toute la population de la planète, une machine à réaliser les désirs” ? Je ne m’en souviens même pas.
Si j’avais le courage, je replongerai dedans, mais j’ai déjà lu Final Crisis quatre fois, et j’ai jamais rien compris. Et je me suis emmerdé.

Jim


(Ben Wawe) #45

[quote=“Jim Lainé”]Sérieux ?
Un truc emberlificoté avec plein d’ellipses qui sont soit la trace de coupes dans l’écriture soit le renvoi vers des dizaines de spin-off, et une baston à rallonge contre des zombies où les coups de théâtres se répètent en se copiant l’un l’autre pour occuper les pages imparties ?
Personnellement, je peux citer plusieurs cross-overs qui sont autrement passionnants et mieux bâtis. World War Hulk et World War Hulks, par exemple. Ou encore Messiah Complex, qui demeure quand même facile à suivre et qui a des enjeux à la fois clairs et forts.
Mais globalement, de toute façon, les cross-overs des années 2000 sont en général mal organisés. Quand on voit la lisibilité de choses comme Galactic Storm, Knightfall ou Galactic Storm, y a pas comparaison possible.[/quote]

Oui. En lisant Blackest Night, j’ai tout compris, et j’ai après relu avec les tie-ins de Green Lantern et Green Lantern Corps, et j’ai eu plus d’informations mais la mini-série en elle-même m’a paru, personnellement, complète pour comprendre le gros de l’histoire, ses tenants et aboutissements.
Après, j’utilisais le terme “lisible” non seulement dans le sens de compréhensible, clair et cohérent, mais aussi dans le sens où j’ai aimé lire ça et j’aimerais le relire, alors que je trouve Secret Invasion et Siege illisibles et que AvX est en passe de le devenir. B.N. m’a offert un grand plaisir de lecture, et je me doute de relecture à venir.

Sinon, je me demande si la très grande clarté des précédents évènements et crossovers que tu cites, et où je partage ton avis, ne viendrait pas du fait que c’étaient de vrais crossovers, c’est-à-dire qu’on n’avait pas une mini-série principale et des séries impactées “à côté”. Désormais, on a une mini-série, deux ou trois séries liées qui ont une grosse partie de l’intrigue à l’intérieur de leurs numéros, et une vingtaine de tie-ins.
Avant, Galactic Storm, KnightFall étaient des crossovers entre des séries déjà installées, et il était clair et évident de devoir toutes les lire pour avoir l’histoire - et c’était réglé. Maintenant, la mini-série te donne la fausse idée qu’il suffit de la lire pour tout avoir, car après tout elle a comme titre le nom de l’évènement, mais c’est une erreur car il y a toujours au moins deux séries à acheter obligatoirement à côté pour tout saisir. D’où un manque de cohérence et de clarté.


(Jim Lainé) #46

[quote=“Ben Wawe”]
Oui. En lisant Blackest Night, j’ai tout compris, et j’ai après relu avec les tie-ins de Green Lantern et Green Lantern Corps, et j’ai eu plus d’informations mais la mini-série en elle-même m’a paru, personnellement, complète pour comprendre le gros de l’histoire, ses tenants et aboutissements.[/quote]

C’est clair qu’on n’a pas besoin d’être ingénieur pour comprendre Blackest Night, qui demeure l’un des trucs les plus bas du front que j’ai lus récemment.
:wink:

[quote=“Ben Wawe”]Sinon, je me demande si la très grande clarté des précédents évènements et crossovers que tu cites, et où je partage ton avis, ne viendrait pas du fait que c’étaient de vrais crossovers, c’est-à-dire qu’on n’avait pas une mini-série principale et des séries impactées “à côté”. Désormais, on a une mini-série, deux ou trois séries liées qui ont une grosse partie de l’intrigue à l’intérieur de leurs numéros, et une vingtaine de tie-ins.
Avant, Galactic Storm, KnightFall étaient des crossovers entre des séries déjà installées, et il était clair et évident de devoir toutes les lire pour avoir l’histoire - et c’était réglé. Maintenant, la mini-série te donne la fausse idée qu’il suffit de la lire pour tout avoir, car après tout elle a comme titre le nom de l’évènement, mais c’est une erreur car il y a toujours au moins deux séries à acheter obligatoirement à côté pour tout saisir. D’où un manque de cohérence et de clarté.[/quote]

Sur la construction des cross-overs, et en tant que lecteur, je suis partagé : doit-on impliquer les séries en cours, ou pas ? Si on le fait, on brise l’élan des auteurs. Si on ne le fait pas, on a besoin de séries annexes éditées pour l’occasion. C’est la solution que je préfère, mais je comprends qu’on n’aime pas.
En revanche, je pense qu’un cross-over dont le tronc principal ne se suffit pas à lui-même n’est pas un bon cross-over. Et là, on revient,comme tu le soulignes, sur Secret Invasion ou Siege ou Fear Itself (voire Civil War), qui ne se suffisent pas à eux-mêmes. Alors que, par exemple, Inferno, si on lit Uncanny X-Men et X-Factor, ça suffit. Le reste est annexe, peut se lire indépendamment, y compris les épisodes de Fantastic Four ou d’Avengers.

Jim


(Ben Wawe) #47

Ca vient peut-être/certainement du fait que ces crossovers concernaient surtout des personnages qui étaient continuellement animés par les auteurs responsables du crossover. Inferno a été préparé, mis en oeuvre et conclue principalement par les auteurs des personnages principaux de cette saga ; idem pour Galactic Storm et KnightFall. Même si d’autres séries étaient impactées, leur imprégnation n’était que secondaire et surtout utilisée pour faire avancer la série. Inferno a servi à créer une nouvelle équipe d’Avengers, par exemple.
Actuellement, les crossovers et évènements se veulent tellement vastes que les auteurs responsables doivent animer d’autres personnages, venus d’autres séries, sur lesquels ils n’ont pas toute la main et pas la meilleure des gestions. Ce qui fait que leur destin dans l’évènement principal n’est pas passionnant, alors même que leurs auteurs habituels essayent de faire avec et de colmater les dégâts dans leurs séries principales. Et maintenant que Marvel utilise un pool de scénaristes qui gèrent tout, ça ne fonctionne pas non plus car ils écrivent chacun leur tour sans, apparemment, vraiment se concerter au vu de leurs séries personnelles (les changements incessants de position de Wolverine dans AvX et W&tXM, les personnages qui switchent de camp en camp selon les panels et les séries…).


(Guy Gardner) #48

Et actuellement tu as eu le crossover de la cour des hiboux qui a été très bien géré de la part de D.C.


(Vik) #49

La gestion des crossovers actuels est louable, dans le sens où un évènement va impacter la planète ou une ville entière, c’est bien de pouvoir faire intervenir tous les protagonistes de la ville en question. Sauf que c’est mal fait.
Cela dit, narrativement parlant, et cela a déjà été fait de nombreuses fois, il n’est pas crétin de passer outre, de dire que les FF sont dans l’espace, ou que les Vengeurs sont perdus dans une ligne temporelle. Cela évite justement de foutre le dawa dans toutes les séries et on garde les personnages sur lesquels on a la main. Ainsi, les autres séries peuvent continuer d’évoluer sans se préoccuper de ce que font les autres, même si ça impacte le plus grand nombre de personnes possibles, Big Event oblige.
Le souci est également que le cross est géré sur les 3/4 de l’année globalement ce qui laisse peu de marge pour le reste.
X-Cutioner’s Song, par exemple, cross en 12 parties, était géré sur 3 mois. Ca me parait amplement suffisant pour ma part.


(Ben Wawe) #50

Et l’intérêt d’évacuer les autres équipes/séries ailleurs durant l’évènement, ce qui n’est pas forcément difficile chez Marvel où chaque grande franchise a une Histoire dans l’espace et la possibilité d’y faire un tour, c’est que les auteurs de ces titres qui n’étaient pas là durant la crise peuvent faire de très bons épisodes sur le retour des héros, se sentant coupables d’avoir été absents, aidant à la reconstruction ou cherchant à voir si leurs proches sont encore vivants.
Tout ça, je ne le vois quasiment plus…


(n.nemo) #51

[quote=“Jim Lainé”]

Si j’avais le courage, je replongerai dedans, mais j’ai déjà lu Final Crisis quatre fois, et j’ai jamais rien compris. Et je me suis emmerdé.

Jim[/quote]

Qu’est ce qui est dure à comprendre ?

Final crisis c’est :

  • l’histoire d’un simple meurtre, une enquête, un polar qui devient l’histoire du meurtre de l’humanité.

  • l’histoire de la fin de l’humanité par darkseid et son uniformisation imposée sur le plan chronologique et l’histoire de l’entropie qui annihile toute histoire, lorsque cette dernière touche à sa fin, sur le plan intemporel.

  • donc aussi l’histoire du triomphe de la singularité contre l’uniformisation et le triomphe du “à suivre” et des super heros contre toute fin de l’histoire

  • l’histoire d’une attaque de darkseid enfin à la hauteur de personnage qui asservi l’humanité entière en un message.

  • l’histoire de toutes les histoires de Kirby chez dc réunies dans un tout cohérent.

-l’histoire qui démontre la pertinence, la dangerosité et la féérie des concepts du king pour aujourd’hui et demain.


(Benoît) #52

[quote]GEOFF JOHNS PRÉSENTE GREEN LANTERN tome 3 : Hal Jordan, mort ou vif
*Scénario: Johns Geoff – Dessin: Reis Ivan
Public: Ado-adulte – à partir de 12 ans
Genre: Aventure
Collection: DC Signatures
Date de sortie: 15 mars 2013
Pagination: 160 pages
ISBN: 9782365771986
Format: 171 x 264mm
Prix: 15 €

Pour une raison qu’il ignore, Hal Jordan voit sa tête mise à prix et devient la proie des chasseurs de primes de toute la galaxie. Pourra-t-il leur échapper, et sera-t-il aidé ou emprisonné par les Gardiens du Globe ? En parallèle, le retour de son ennemie, Star Sapphire, ne lui laissera pas un temps de répit !
(contient Green Lantern #14-20)*[/quote]

Liens:
Le site de l’éditeur : www.urban-comics.com
La page facebook de l’éditeur : www.facebook.com/UrbanComics


(kabbal) #53

Pour ma part. J’aime beaucoup la série Green Lantern par Geoff Johns, mais j’ai l’impression que le rythme de parution est très peu soutenu si on le compare avec les autres ouvrages de la collection signature (Grant Morrisson avec Batman ou Geoff Johns avec Superman).

J’espère que cela ne reflète pas de mauvaises ventes, voir un abandon programmé de cette “collection” avant sa conclusion.

Quelqu’un à des nouvelles sur la suite de la publication en français ?


(Le Doc) #54

Urban a communiqué son planning librairie jusqu’à décembre et la série n’est pas au programme. Donc pour le tome 4, ça sera normalement l’année prochaine !


(kabbal) #55

Tout à fait, d’où ma question !

Je trouve dommage qu’une série d’ouvrages prévue en 7 volumes n’est vue que 3 des dits volumes sortir sur une période de 2 ans.
c’est une cadence de sortie très lente si l’on compare aux autres séries de la “collection” signature.

A la base j’attendais que les 7 volumes soient sortis pour attaquer les GL new 52 qui se passent après. Mais avec se rythme de parution, je me demande même si la série va pas être annuler sans se terminer.


(Blackiruah) #56

Non je pense que politiquement, ils ne prendront pas le risque d’annuler en plein milieu, surtout qu’il y a moyen de faire une belle vente avec la sinestro corps war, ils attendent peut être un moment plus propice pour paraitre la suite.
Je vois bien la suite paraitre après Brightest Day


(Lord-of-babylon) #57

[quote]Je trouve dommage qu’une série d’ouvrages prévue en 7 volumes n’est vue que 3 des dits volumes sortir sur une période de 2 ans.
c’est une cadence de sortie très lente si l’on compare aux autres séries de la “collection” signature. [/quote]

Je ne trouve pas. D’une part tu oublie les éditions des sagas Blackest Night et Brightest Day ce qui fait que GL pré New 52 est présent de façon constante toute l’année chez Urban.

De plus je pense qu’il ne faut pas comparer cette collection à celle de Batman tant la popularité du chevalier noir n’a rien à voir avec le reste de la production (tout éditeur confondu je pense qu’il n’y a que Spider-Man et les X-men qui peuvent être comparable).


(kabbal) #58

Pour le moment, je n’ai acheté ni Blackest Night, ni Brightest Day. En effet sauf erreur de ma part, Green Lantern est au centre de ces sagas, mais dans la continuité, les 2 events se passe bien après le 3ème volume de Green Lantern, je trouve que c’est un choix étrange de publier ces 2 ouvrages si tôt.


(KabFC) #59

Parce que ce sont deux event très liés et très proche du new52 ils permettent de relier plus facilement les wagonds à ce qu’il se passe dans GL actuellement que les premiers volumes sortient. Pour que le run de Johns décolle un peu sur GL il faut attendre Sinestro War, le reste avant est assez dispensable.


(Lord-of-babylon) #60

Et également parce que Brigthest Day était en cours de publication quand la licence a changée d’éditeurs. Ceux qui suivaient cette saga l’auraient eu un peu mauvaise d’attendre la fin d’une ré-édition pour lire la suite de l’histoire.