GIANT DAYS t.1-6 (John Allison / Treiman, Sarin) + NOS ANNÉES FAC

Et bien 119%, pas de 2eme palier, ça passe a pas grand chose et il va falloir qu’ils s’améliorent pour le suite car si le même nombre de personnes participent, on atteindrait pas la même objectif avec des contreparties équivalentes car ceux qui ont pris l’intégrale cette fois ci, ne la reprendront pas la prochaine fois, en faisant un petit calcul, si ceux ci avaient pris seulement les tomes 4&5 cette fois ci, le projet serait a seulement 93%…

Et si c’était le projet qui n’était pas interessant pour les gens ? tu dis qu’ils doivent s’améliorer et il y a toujours une marge de progression, mais et si c’était aussi une série qui n’intéresse pas tout simplement.

En comme et en stratégie, je te confirme qu’ils doivent s’améliorer.
Après, comme je dis plus haut, ça n’est pas garanti de succès.

La série est trop méconnu c’est sûr, des extraits gratuits lors d’un free Comic book day peut-être une solution envisagée par exemple. 93% c’est ce que je disais ça craint pour la suite. Ils ont intérêt à y travailler dès maintenant et rajouter d’autres pack avec des séries semblables par exemple comme souriez de Telgemeier

Je parle d’absolu, des chiffres, du pognon, du concret, il faut augmenter le nombre de participants pour financer possiblement la suite, donc s’améliorer, que ça soit possible ou non, là, c’est autre chose.

Et sur cette possibilité de draguer plus de monde, a l’instar d’un Kaijumax, j’ai remarqué que c’est le genre de série qui avec son postulat n’interresse pas beaucoup de monde et qui trouve son public sur le long terme, généralement, on entend que c’est de qualité, mais on le met de coté et avec le temps, je vois des gens s’y mettre je suppose a force de l’avoir vaguement dans un coin de la tête et jusqu’ici, je n’ai vu personne de déçu, c’est pour cela que je pense qu’avec une communication plus importante, il y a peut être possibilité de convaincre plus de monde.

Comment, je n’en sais rien, je vois Soyouz dire que d’autres campagnes font mieux, je n’ai pas vu de grosses différences, la seule différence que j’ai pu noté, c’est des posts un peu plus actifs sur Facebook ou Mikael Géraume qui passe nous voir ici…

Je te donne des exemples venant d’un mec lambda, qui n’y connait rien à l’édition (et je ne dis pas qu’ils font mieux : je dis que les autres tentent des choses) :
La campagne n’a duré que 31 jours
Donc, la campagne n’a eu qu’un seul début de mois.
5 news en 30 jours, c’est peu. Dont aucune entre le 29/03 et le 13/04, le creux de la vague d’une campagne.
Peu de packs proposés, comme l’a dit Auray (le seul : d’un bouquin venant d’un autre éditeur !!!)
Pas de présence dans les commentaires les 15 derniers jours (pas de merci, même global, que dalle).
Pas de tentative de draguer les libraires.

Tu as ressenti une proximité entre les contributeurs et l’éditeurs ? Même chez Inukshuk, qui rêverait d’avoir des campagnes à 150 contributeurs et 10000 euros, tu ressens plus de proximité avec le lecteur, ce qui crée une sorte de communauté. Et pour les campagnes suivantes, c’est important, ça crée un « capital » potentiel (à relativiser avec la nature même du projet, et sa capacité à plaire)

D’accord, je vois un peu mieux.
A propos des news, il y en a eu peu et en plus elles sont mal relayés, j’ai pris l’habitude sur d’autres campagnes d’avoir des nouvelles par les réseaux sociaux ou par mail et je ne regarde pas les news sur Ulule, du coup, là, j’ai raté deux interviews qu’ils ont publiés, car ils ne se sont pas bien mis en avant.

CouvGiantDays-4-1-678x1024

Giant Days IV – « Je peux vivre dans la honte »

Auteurs

John Allison , Max Sarin

Date de parution

Août 2021

Série

Giant Days

Genre

Humour, Vie quotidienne

Couverture cartonnée – 260×170 – 252 pages – 9782355745102- 22€

Résumé

Susan, Daisy et Esther poursuivent leur deuxième année à l’Université de Sheffield. Une éducation et la perspective d’un l’avenir ne sont pas tout ce que l’université réserve à ces femmes – les manifestations dans les épiceries, les réunions de famille et même un mariage MMORPG sont aussi au programme de ce semestre.

CouvGiantDays-5-678x1024

Giant Days V – « Des abîmes d’incertitude »

Auteurs

John Allison , Max Sarin

Date de parution

Août 2021

Série

Giant Days

Genre

Humour, Vie quotidienne

Couverture cartonnée – 260×170 – 256 pages – 9782355745140- 22€

Résumé

Bientôt la fin de la 2ème année et tout ne cesse de s’enchaîner. Déménagement, rupture, cœurs brisés, os brisés… Esther, Daisy et Susan feraient mieux de s’accrocher si elles veulent arriver à la 3ème, même si ce n’est pas en un seul morceau !

Selon Akiléos, la livraison de leurs imprimeur est prévue le 31/08, si tout se passe bien, on peut donc espérer des livraisons début Septembre (tablons sur fin Septembre pour pas trop être déçus).

Ben ça serait bien parce que là les exemplaires sont déjà chez les libraires

Akiléos sur Facebook : "

Bon, en guise de mea culpa : notre imprimeur devait nous livrer en avance 100 ex de chaque et n’en a livré que 20 que nous avons expédié. Ensuite, le reste étant chez notre distributeur, il était bloqué jusqu’à la date de sortie, meme pour nous… (no comment). La commande est maintenant passée. Nous recevrons les exemplaires en début de semaine et nous ferons le maximum pour expédier en 24/48h."

Un peu comme Bliss, ils ont des problèmes avec leur distributeur.
Par contre, Bliss communique mieux.

clairement
Akileos ça a toujours été galère même quand je taffais pour le DM

Reçu hier avec un beau dessin et de chouette marque pages

(mais quasi 15 jours après la sortie en librairie, je suis pas forcément à cheval sur la question mais c’est encore un point négatif sur leur gestion moyenne du truc)

Ça, encore c’est dur à reprocher, si le problème vient de leur distributeur, ça peut arriver quand tu décide de faire une campagne sur un truc qui doit sortir juste après, on pourrait peut être attendre d’eux qu’ils s’y prennent plus en avance, mais pour la réduction des couts d’impression, ça me semble compréhensible comme approche, vu qu’ils étaient sûr ou presque de le sortir, ce n’est pas comme un éditeur qui cherche à éventuellement lancer un nouveau titre.

La seule chose que je leur reprocherais encore une fois c’est une communication pas assez importante, ils viennent à nouveau de communiquer (ils progressent…)

Bonjour,

Les expéditions sont presque terminées, il nous reste une dizaine de colis seulement à envoyer, mais nous attendons le dernier ressort de notre distributeur. L’ensemble des colis sera expédié d’ici la fin de la semaine.

Merci pour votre patience et votre soutien !

Léana
Éditions Akileos

Je suis dans les derniers envois…

et de stockage.

Tori.

ça va, ils n’ont qu’a squatter les locaux de Bliss.

En fait c’est très facile quand ce problème compréhensible en général vient s’inscrire dans une campagne diablement mal mené (confortant mon sentiment initial d’un éditeur qui aurait quand même sorti les livres mais qui fait une campagne parce que ça fait de la tréso d’avance et parce que « c’est ce qui se fait maintenant ») par un éditeur qui, de base, à une communication assez déplorable