Girl Friends - Manga

La critique par Miawka est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Effectivement le graphisme moe est un peu gênant mais on s’habitue vite même si les filles donnent l’impression d’avoir 12 ans ! Ce qui charme d’abord c’est son histoire travaillée et si le un n’a pas beaucoup de scène “yuri ou shojo-ai”, le deux se rattrape tant au niveau de l’histoire que du shojo-ai et la fin donne vraiment envie de lire la suite !

c’est une série que j’ai dévoré en anglais et ça me fait très plaisir de la redécouvrir en français
les filles paraisse jeune c’est vrai mais mêlé a leure innocence sa les rend tellement attachante.
Vivement la suite…

Complètement d’accord avec Miawka c’est une série à découvrir! Le dessin Moe je suis sûre que c’est pour nous attiré, nous les hommes :slight_smile:
En tout cas, il est clair qu’on a hâte de lire la suite. A suivre dans le tome 2 avec impatience!

Je ne vais pas me faire d’amis moi… Copier coller de ce que j’avais dit dans dernières lectures : (désolée pour le ton, mais ça sortait du coeur quand j’ai écris ce post)

[quote]Girl friends tome 1 :
Comment dire ça simplement… que c’est mauvais !
Effectivement, l’histoire démarre lentement, mais ce n’est pas ça le problème. Il est clair que l’auteur voulait développer en douceur la relation entre ses personnages. Elles se connaissent progressivement, les sentiments montent petit à petit. Voilà l’idée de base. Mais (il y a un mais) le gros point noir, c’est que c’est inintéressant, les situations sont trop fabriquées (surtout au début), les personnages ont autant de profondeur qu’une rognure d’ongle, les dialogues sont risibles, et côté émotion, on frise le zéro absolu. Bref… c’est mauvais !

Petit aperçu : comment faire une belle histoire d’amour en 7 leçons avec MORINAGA Milk :

  • manger au macdo ensemble
  • aller au coiffeur ensemble
  • jouer à pretty woman en essayant plein de vêtements
  • faire des purikura
  • faire un régime pour perdre les 2 kg qu’on a pris pendant les fêtes (c’est plus motivant de faire ça à deux lolilol)
  • s’envoyer des photos à poil quand on est dans le bain, pour montrer qu’on sait faire des poses sexy hihihi (<- si certaines ont déjà fait ça avec leurs copines, merci de prévenir parce que j’y crois pas une seconde)
  • avoir deux personnages clichés : la fille enjouée et sociable, et l’introvertie à tendance moe handicapée de la vie (quoi, c’est vraiment moi sa meilleure amie ? OMG ça veut dire qu’elle m’aime bien ??)

Il y a une phrase de l’héroïne qui résume beaucoup de choses. En gros elle dit qu’avant, elle était seule “mais depuis, j’ai rencontré Akiko. J’ai changé de coiffure et j’ai acheté de nouveaux habits”, et donc maintenant elle se sent bien. A l’image de tout le tome, c’est affligeant de superficialité, de niaiseries, et les personnages ne me semblent pas crédibles pour un sou. Pour arriver à un tel niveau, c’est à se demander si le manga n’a pas été écrit par Robert, 50 ans, camionneur, qui s’essaie à la comédie romantique.

Tout ces défauts paraissent logiques quand on regarde le magazine de prépublication (Comic High, qui propose du “shôjo pour hommes”), mais ça n’excuse pas tout. Otaku girl, qui mélangeait aussi fan service et romance, s’en sortait bien mieux…[/quote]

Bah c’est pas que tu va pas te faire des amies mais justement tout les point négatifs que tu lui trouve, moi je trouve ça plutôt positif. C’est vrai pour une fois que t’a l’impression que c’est pour de vrai : Je m’explique; pas de truc farfelu, les filles font des trucs de filles et elles s’éclatent et quand j’ai lu ce manga j’ai bien ressentie la joie des protagonistes dans ce qu’elle faisait!
Franchement je ne comprend pas ta comparaison à Otaku girl qui pour moi est un très bon manga aussi mais qui n’a rien à voir avec girls friend; Dans Otaku girl, t’a rien de crédible la dedans (quoique des fois je me demande…) mais c’est pas grave on trouve ça drôle et c’est tout ce que l’on demande à ce manga!
Je pense que le souci, c’est que t’es pris ce manga pour une histoire d’amour (alors certes ça en prend le chemin…) mais moi c’est pas ce que je vois au premier coup d’oeil, ce que je vois c’est deux copines qui découvre les joies de l’adolescence ensemble. C’est peut être banal comme histoire, mais ça sent le vécu…
Voilà comment j’ai ressenti ce manga : simple et frais et surtout sans artifice…

La comparaison avec Otaku Girl, c’est pour le magazine de prépublication.

C’est complètement ça. La mag est destiné à des garçons, donc ça se compose comme un shôjo, mais avec un pointe de fan-service. Le mélange marche bien pour Otaku girl, mais pas pour Girl friends.

[quote=“Sorata”]Bah c’est pas que tu va pas te faire des amies mais justement tout les point négatifs que tu lui trouve, moi je trouve ça plutôt positif. C’est vrai pour une fois que t’a l’impression que c’est pour de vrai : Je m’explique; pas de truc farfelu, les filles font des trucs de filles et elles s’éclatent et quand j’ai lu ce manga j’ai bien ressentie la joie des protagonistes dans ce qu’elle faisait!
Franchement je ne comprend pas ta comparaison à Otaku girl qui pour moi est un très bon manga aussi mais qui n’a rien à voir avec girls friend; Dans Otaku girl, t’a rien de crédible la dedans (quoique des fois je me demande…) mais c’est pas grave on trouve ça drôle et c’est tout ce que l’on demande à ce manga!
Je pense que le souci, c’est que t’es pris ce manga pour une histoire d’amour (alors certes ça en prend le chemin…) mais moi c’est pas ce que je vois au premier coup d’oeil, ce que je vois c’est deux copines qui découvre les joies de l’adolescence ensemble. C’est peut être banal comme histoire, mais ça sent le vécu…
Voilà comment j’ai ressenti ce manga : simple et frais et surtout sans artifice…[/quote]

Ca sent le vécu pour toi des nanas qui s’envoient des photos dans leur bain ? L’héroïne hyper moe qui comprend rien à la vie, elle te semble crédible ? Tout comme l’autre qui l’entraîne sans lui demander son avis se faire couper les cheveux qu’elle garde longs depuis des années (alors qu’elles se sont jamais parlé avant ça) ?
Et puis franchement, même si c’était réaliste, je m’en fous un peu beaucoup de voir des nanas faire un régime idiot pour perdre 1kg superflu… les voir faire du shopping et se dire “hihi c’est trop marrant de faire ça à plusieurs”… après c’est peut-être une question de centre d’intérêt, mais je trouve ça particulièrement inintéressant (et pas super crédible à cause des points évoqués plus haut).
Quand à l’histoire d’amour, oui c’en est un peu une quand même. On voit bien que tout le long du tome, l’introvertie moe tombe sous le charme de l’autre, ils servent à ça tous ces chapitres superficiels.

Sur ce, je vais dormir, parce que la fatigue me rend de mauvais poil. :mrgreen:

Bah oui bien sur CCeles, tu t’attendais a quoi franchement ??? Une histoire pour pucelle en recherche d’identité sexuelle ou pour Pedobear en force, à tendance Yuri, qui s’appelle GirlFriends, Comment tu pouvais t’attendre à une histoire d’amour ???

J’espère que c’est pas moi qui de met de mauvais poil tout de même :wink:

En tout cas pour ce que j’ai écrit plus haut, je te promet que je connais plein de nanas qui ont fait ce genre de chose dans leur adolescence :slight_smile: Bon j’avoue peut être pas les photos :laughing: Mais je suis désolé des soirée pyjama où elle se font des défilé de mode et où elle compare leur forme. J’en connais plein. Ca me fait penser un peu aux mecs qui se comparait la taille de leur engin :wink:

Enfin c’est sûre t’es pas obligé de me croire, mais tu ne peux pas dire que ça n’existe pas juste parce que tu ne l’a jamais fait…

Cela dit, je comprend très bien que tu n’aime pas ce genre de manga et que les petits délires de ces filles ne te parle pas…

@psypsy : franchement des fois je me demande pourquoi t’es comme ça. Ca t’apporte quoi ce genre de remarque :

Jamais fait :s C’est d’un débile de faire un truc comme ça…

Bah quoi ? C’est pas ça ? Faut assumer c’est tout :blush:

Ah non mais les soirées pyjama et trucs du genre, je sais que ça existe ! Mais le coup des photos, avec poses façon ecchi, j’ai trouvé que c’était vraiment n’importe quoi… Et le manque de crédibilité vient surtout des deux personnages, elles font trop clichées et caricaturales.
Je viens de me rappeler aussi, il y a eu scène qui a remporté la palme du ridicule pour moi, quand elles sont dans la chambre. On ne sait pas comment, la moe finit en soutif et toutes les deux sont dans une position suggestive… tout ça pour un “j’espère que tu m’en veux pas de t’avoir emmené au coiffeur sans te demander ton avis”…

Après, si des filles se retrouvent là dedans, tant mieux pour elles, mais je trouve ça tellement vain :laughing:

[quote=“psypsy”]

Jamais fait :s C’est d’un débile de faire un truc comme ça…[/quote]

Si j’étais mauvaise langue, je dirais “bah c’est comme dans Girl friends”, mais je vais éviter d’être trop dure. :mrgreen:

j’ai beaucoup aimé tres émouvant, bien construit hate d’avoir la suite ^^

Franchement t’es limite insultant là! :open_mouth:

Bon… je me lance dans ma critique du premier yuri de Taifu. Rien à dire, c’est un bon choix, si le but était de viser un public d’adolescentes. Non ? Bon, tant pis.
J’ai acheté Girl Friends parce que j’ai lu tout le scan, que c’était mon plaisir honteux question yuri, et que je suis reconnaissant envers Taifu de prendre des risques avec ce genre trop facilement assimilé au hentai par les deux boutonneux du fond qu’on entend faire hurr hurr de très loin.
Comme je le disais, Girl Friends est TRES orienté adolescentes. N’attendez pas une profondeur incroyable, c’est pas le but. Ce ne sont pas de jeunes femmes au passé tourmenté ou autres bêtises, les personnages de Girl Friends sont des gamines de 15 ans. Alors ça cause (beaucoup) chiffons, régimes, mecs et maquillage, mais selon moi, l’intérêt de cette histoire réside justement dans sa capacité à se transposer facilement à la situation de n’importe quelle fille de cet âge, en prenant le plus petit dénominateur commun.
Bref, à mettre entre des mains jeunes, féminines et curieuses.

Si vous n’aimez pas les niaiseries d’ados et que vous préférez des titres plus matures style Ebine Yamaji, un seul conseil :

ACHETEZ-VOUS UN LIVRE D’EBINE YAMAJI. Comme ça vous serez contents.

Sinon, si vous n’avez quand même pas aimé Girl Friends, guettez la sortie de Sasameki Koto chez Clair De Lune en mai.

@CCeles : tu n’as JAMAIS croisé de camarades de classes de 15 ans de la même profondeur ? Pas possible.

[quote=“Kyon”]
@CCeles : tu n’as JAMAIS croisé de camarades de classes de 15 ans de la même profondeur ? Pas possible.[/quote]

Non mais apprends à lire, j’ai jamais dit que ça existait pas (à part l’épisode de la salle de bain). J’ai dit que c’était inintéressant, mal raconté, et pas crédible à cause du fan-service.
Et je n’ai rien contre les titres pour ados quand c’est bien fait.

[quote]
Ce ne sont pas de jeunes femmes au passé tourmenté ou autres bêtises, les personnages de Girl Friends sont des gamines de 15 ans. Alors ça cause (beaucoup) chiffons, régimes, mecs et maquillage, mais selon moi, l’intérêt de cette histoire réside justement dans sa capacité à se transposer facilement à la situation de n’importe quelle fille de cet âge, en prenant le plus petit dénominateur commun. [/quote]

Pour prendre comme exemple une autre série (dont l’histoire n’a rien à voir, mais c’est pas le sujet), Mermaid melody aussi mettait en scène des ados aux conversations limitées (une référence dans le genre niais). Mais au moins Mermaid melody était crédible dans sa superficialité, on sentait que ça s’adressait à mort aux gamines du même genre. Girl friends est bien trop moe et fan service pour s’adresser surtout aux filles, faut être aveugle pour pas se rendre compte que le principal public visé est masculin.

Et puis si tu veux débattre, merci d’éviter les gros obvious de ce genre, je crois que je suis pas encore débile au point de m’attendre à du Ebine Yamaji en ouvrant Girl friends.

Je rejoindrais Cceles sur un seul point l orientation moe de ce manga est fait aussi pour attirer le public masculin c est clair.
Par contre j aimerais qu on arrete de confondre moe et eichi (je dis ca de maniere general et pas pour quelqu un en particulier). Et je ne vois pas ou est le mal d essayer d attirer un public masculin sur ce genre de manga.

[quote=“Sorata”]Je rejoindrais Cceles sur un seul point l orientation moe de ce manga est fait aussi pour attirer le public masculin c est clair.
Par contre j aimerais qu on arrete de confondre moe et eichi (je dis ca de maniere general et pas pour quelqu un en particulier). Et je ne vois pas ou est le mal d essayer d attirer un public masculin sur ce genre de manga.[/quote]

Non mais il n’y a aucun mal à s’adresser aux mecs, je disais ça à cause de ce passage (entre autres) :

[quote=“Kyon”]
Comme je le disais, Girl Friends est TRES orienté adolescentes. (…) Alors ça cause (beaucoup) chiffons, régimes, mecs et maquillage, mais selon moi, l’intérêt de cette histoire réside justement dans sa capacité à se transposer facilement à la situation de n’importe quelle fille de cet âge, en prenant le plus petit dénominateur commun.
Bref, à mettre entre des mains jeunes, féminines et curieuses.[/quote]

Et j’ai aussi la sensation que ce côté moe fait perdre beaucoup de crédibilité à Girl friends (mais là je commence à me répéter, donc je vais m’arrêter là).

Mariko prend lentement, très lentement, conscience de ses sentiments pour Akiko. Elle se pose des questions assez courantes, un chapitre étant souvent consacré à chacune. C’est long, c’est lent, et ça a lieu dans une succession de situations bateau. Une fois de plus, c’est seulement à la fin qu’il y a une vraie avancée de l’intrigue… c’est bien dessiné, mais sinon on ne peut que regretter la superficialité avec laquelle est amenée l’histoire d’amour.

de l’amour/amitié à l’état brute