Glenat


(plio) #1

NEWSLETTER MANGA N°61 – MOIS DE SEPTEMBRE 2008

Voici une nouvelle rubrique que vous retrouverez désormais dans chaque Newsletter.
Nous répondrons aux questions que vous nous posez via le forum du site Glénat.
et parmi les questions celle-ci !

-) Est-ce que ce serait possible de reprendre la traduction de Narutaru? C’est vraiment injuste de commencer à traduire une série et puis d’empêcher les fans d’avoir la suite… les adultes ont droit à de bon Seinen. Et si vous ne voulez pas traduire la suite alors pourquoi ne pas lâcher la licence pour laisser la chance a un auteur éditeur de nous traduire ce superbe manga?

–> Nous sommes parfaitement d’accord sur le fait que la suspension de Naru Taru, il y a 8 ans, fut très frustrante. Nous n’en avons par ailleurs jamais bloqué le droit, qui était libre d’acquisition. Néanmoins nous sommes aujourd’hui en 2008, le marché du manga est bien différent et la compréhension du seinen mieux établie auprès du grand public, de plus, une nouvelle équipe éditoriale est en place, avec une stratégie différente, et enfin en 2009, Glénat Manga fêtera ses 20 ans d’existence. Donc…
:laughing: voila ,ben 2009!


(Bleachaddict) #2

Mais je croyais avoir lu quelque part que le problème avec Naru Taru c’était qu’il y avait des passages vraiment horribles psychologiquement parlant dans la suite du manga et que Glénat s’était donc auto-censuré lorsqu’il s’est aperçu de cela en mettant un terme à la parution du manga. Je pense que même si le marché du manga a évolué (certainement), si Naru Taru est vraiment trash au point d’arrêter la série il ne faut pas vraiment compter sur une réédition ou tout du moins sur une réédition non censurée… ( et ce 20 ans de Glénat ou pas).

PS: par contre il pourrait commencer Tegami Bachi pour leurs 20 ans ^^ (je vois vraiment très bien cette série chez Glénat)


(chris936) #3

T’imagines même pas le nombre de mangas réellement trash (pas simplement “un peu difficile psychologiquement”, si tant est que ce soit la vraie raison de l’arrêt) qui existent, qui sortent sans problème, et qui trouvent leur public.
Il en fallait pas tant que ça pour arrêter une série il y a 8 ans. Regarde Berserk : 2 éditeurs ont tenté le coup et ont arrêté quasi tout de suite la série. Pourtant, aujourd’hui, Berserk a un succès de malade.
De la censure? Je suis même pas sûr qu’il existe encore des mangas censurés, à part peut-être de légères censures d’ordre sexuel. Enfin, je pense surtout à des censures graphiques, les seules dont on peut se rendre compte (et encore, pas si c’est bien fait); mais si un graphisme explicite n’est pas censuré, je vois mal comment des textes pourraient l’être.


(Sherryn) #4

L’arrêt de Naru Taru remonte quand même à il y a 8 ans, à ce moment-là peut-être qu’ils voulaient vraiment arrêter pour cause de trash mais que maintenant ça marcherait et c’est pour ça que justement ils le rééditent. Après, c’est vrai qu’il n’y a pas de raison pour qu’ils le rééditent pas, parce que la violence c’est plus une excuse.

Pour la censure, d’après les échos que j’ai d’autres yaoistes, eh ben apparemment oui ça existe encore, à moins qu’ils aient oublié d’insérer les planches mais ça m’étonnerait.


(Bleachaddict) #5

[quote=“chris936”]
De la censure? Je suis même pas sûr qu’il existe encore des mangas censuré[/quote]

Bah on en a encore l’exemple avec un volume de NHK ni Youkoso qui a été censuré je crois a cause d’images suggestives de persos un peu enfantins qui apparaissait sur l’écran du héros !

Sinon je n’ai jamais dit “un peu difficile psychologiquement” mais “vraiment horrible psychologiquement parlant” ! C’est différent ! Je crois vraiment que la suite du manga dépassait les limites imposées par les mœurs de notre société. D’ailleurs je crois que dans Bokurano, Mohiro Kitoh est toujours un peu limite à ce niveau (je ne fait que répéter des échos qui me sont parvenus).
Je crois que le problème posé par cet auteur vient du fait qu’il traite de sujets graves et n’hésite pas à faire appel à des scènes particulièrement choquantes alors même que ses dessins sont plutôt enfantins et qu’il y fait intervenir des enfants (Bokurano, d’ailleurs le destin qui est imposé a ces enfants n’est pas spécialement joyeux ^^).

[quote]Sur Wikipedia (narutaru) :
On peut ainsi y voir des scènes de viol, de suicide, et des discours idéologiques violents de certains personnages, invoquant par exemple les massacres des Khmers rouges.

En 1999-2000, l’editeur de manga Glénat entreprend la publication du manga de Narutaru, pour l’arrêter soudainement au bout de deux volumes. Une polémique a en effet éclaté lors de la publication : les dessins enfantins du premier volume, malgré une ambiance inquiétante, laissent vite place à des scènes d’horreur pure, véritable cœur de l’intrigue de cette série. N’ayant pas prévu un tel revirement de l’histoire, Glénat décide de stopper la publication.

Parmi les lecteurs, un débat s’installe : certains considèrent que, vu le caractère étonnamment violent de cette œuvre, l’arrêt de la publication s’imposait. D’autres pensent qu’un simple avis de réservation à un public adulte aurait dû suffire. une troisième catégorie argumente que le travail de Glénat n’a pas été sérieux, puisqu’ils ont choisi de publier sans précautions cette série manifestement insoutenable pour le jeune public dès le second volume.[/quote]

Après il est sans doute vrai que le public a évolué et la perception du manga également et que Glénat pourrait sans doute publier les 12 volumes (je doute que ça atteigne des sommets de ventes). Mais je pense tout de même que certains passages pourraient être soumis à une auto-censure de l’éditeur et ce même si l’équipe éditoriale et le public a changé en 8 ans c.

A noter que je ne suis pas contre la publication de ce manga, je serais plutôt pour même mais le fait est qu’il aborde des sujets de manière assez violentes d’après ce que j’ai pu entendre et que certains propos de l’auteur pourraient encore aujourd’hui choquer certaines personnes.

Enfin je dis ca, je dis rien sachant que je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de lire ce fameux manga (ni Bokurano que je me réserve pour un peu plus tard)


(chris936) #6

[quote=“Bleachaddict”]

Le quote, c’est cool…mais t’as pas dû lire la fin de ma phrase, mon grand. Bref, non seulement tu m’apprends rien, mais en plus c’est exactement ce que je disais.

Pour le reste, j’attends vraiment de voir un manga psychologiquement dur (au sens où je l’entends, bien entendu, c’est-à-dire indépendamment des images qui nous sont montrées).
Et en y réfléchissant un peu, des gosses qui dégustent et qui n’ont pas un destin spécialement joyeux, y a quasi que ça dans les mangas : regarde Naruto, Saint Seiya, et compagnie : les persos principaux ont tous entre 12 et 15 ans. Shiryu qui se crève les yeux de lui-même à 14 ans pour vaincre son ennemi, c’est quand même pas joli joli si on prend un peu de recul.