GREEN LANTERN: NEW GUARDIANS #21-40 (Jordan / Walker)

L’éditeur DC Comics vient de dévoiler les nouvelles équipes créatives de la franchise Green Lantern qui remplaceront donc Geoff Johns et Doug Mankhe (Green Lantern), Peter Tomasi et Fernando Pasarin (Green Lantern Corps), Tony Bedard et Aaron Kuder (Green Lantern: New Guardians) et Peter Milligan et Miguel Sepulveda (Red Lantern) dès juin 2013.

S’étant fait connaitre il y a peu avec la publication de sa série violente Luther Strode, le scénariste Justin Jordan obtient la série Green Lantern: New Guardians consacrée au héros Kyle Rayner.
Déjà habitué au série cosmique, **Brad Walker **(Guardians of the Galaxy) est en charge de la partie graphique.

Ci-dessous, l’image teaser par Billy Tan (Green Lantern):

http://img802.imageshack.us/img802/9498/01b0.jpg

Liens
Le site de l’éditeur: dccomics.com
Le site du scénariste: justinjordancomics.blogspot.fr

Justin Jordan ? Pfff…

Ouais mais Brad Walker ! (pinaise, il est parti de chez Jules d’en face !)

ça fait un moment, il épaulait déjà Rags Morales sur quelques numéros d’Action Comics, en plus de dessiner quelques back-ups.

ça fait si longtemps ?! J’ai dû confondre alors …

De mémoire, il a dessiné deux back-ups avec Steel et quelques pages de l’épisode huit d’Action Comics, de ce que j’en ai lu en français.

J’ai confondu avec Kev Walker ! :mrgreen:

J’aime beaucoup Kev Walker, mais je préfère largement Brad Walker.

Jim

Brad Walker, très bonne idée aussi, ça lui va bien. J’ai bien aimé son passage sur les Gardians.
Par contre c’est vrai que Justin Jordan, c’est une surprise. Mais c’est bien de filer la place aux jeunes. On verra bien ce qu’il va nous raconter.

Je l’avais repéré sur des épisodes de Superman, et je crois aussi des aventures des Secret Six. Et dans tous les cas, j’aimais bien. Et ses Guardians of the Galaxy montrent qu’il a bien progressé.

Mauvaise, pour ma part.

Là, je suis entièrement d’accord : renouveler l’écurie, c’est pas mal.

Il a fait d’autres trucs chez DC, je crois. Quelqu’un a lu ?

Jim

[size=200]INTERVIEW DE L’EQUIPE CREATIVE[/size]

[size=200]INTERVIEW DE JUSTIN JORDAN[/size]

Ci-dessous, quatre pages de Green Lantern: New Guardians #21 par Brad Walker:

http://imageshack.us/a/img854/3250/039cp.jpg

http://imageshack.us/a/img442/671/040yr.jpg

http://imageshack.us/a/img838/471/041foo.jpg

http://imageshack.us/a/img341/9453/042an.jpg

Source: www;comicbookresources.com

[size=200]INTERVIEW DE JUSTIN JORDAN[/size]

http://imageshack.us/a/img23/8485/f74r.jpg

http://imageshack.us/a/img823/7460/9k09.jpg

[quote]Green Lantern: New Guardians #21
Story by Justin Jordan
Art by Brad Walker, Andrew Hennessy
Cover by Rafael Albuquerque, Rags Morales
Publisher DC Comics
Cover Price: $2.99
Release Date Wed, June 19th, 2013
The Templar Guardians have been locked away for millennia, but they have a VERY clear idea of what they need to do next — and of all the Lanterns in the universe, they need Kyle Rayner’s help. So it’s a shame he wants nothing to do with them! But once he sees the strange anomaly lurking at the edge of the universe, he may have no choice but to get on board with their mission…[/quote]

http://imageshack.us/a/img692/2014/k2jk.jpg

http://imageshack.us/a/img833/400/hxgj.jpg

http://imageshack.us/a/img832/9558/pvj9.jpg

http://imageshack.us/a/img543/1329/bsu1.jpg

http://imageshack.us/a/img407/5341/t0pk.jpg

Source: www.comicbookresources.com

Bon, hé bien je m’attendais à un truc un peu con, bas du front, violent et mal caractérisé, parce que la série que Justin Jordan fait chez Image présente toutes ces malencontreuses qualités… mais en fait, c’est franchement pas mal.
J’en suis surpris. Mais tant mieux.
Bon, déjà, question dessin, c’est plutôt de haute volée : personnages sympa, narration en pans biaisés mais toujours lisible, superbe rendu de l’espace, pyrotechnie qui bouge sérieusement, bref, c’est du comic book comme on en voudrait souvent. Très chouette à regarder.
Et question scénario, ça marche bien. L’action débute dès la page 2, la page 1 sert de récapitulation et c’est super efficace et très rapide, il y a une première baston pour mettre en jambe (avec un cliché de la SF spatiale, très bien contourné), et ça continue avec une bonne mise au point des personnages et de leurs relations. On peut reprocher qu’une fois de plus, la place dévolue aux gens normaux est inexistante, mais ça, c’est le travers de tous les comic books modernes de super-héros : soit les personnages normaux chopent des pouvoirs, soit ils sont absents. C’est pas tellement la faute à Jordan (purée, s’appeler Jordan et écrire un titre Green Lantern, je viens seulement de tilter).
Et la fin présente le gros vilain qui, semble-t-il, va occuper nos amis pour un bon bout de temps (et c’est sans doute même un prétexte pour un futur cross-over potentiel, parti comme c’est). Ça pulse, c’est joli à regarder, ça balance des idées, des concepts et des personnages secondaires (Exeter a de la gueule).
Les dialogues sont parfois un peu lourds et démonstratifs, mais au moins, on n’est pas volé sur la quantité. C’est un poil moins rusé que le Green Lantern de Venditti, mais ça démarre quand même vachement bien.
Bref, deux titres sur quatre qui s’annoncent pas mal. De bon augure, non ?

Jim

[quote=“Jim Lainé”]Bon, hé bien je m’attendais à un truc un peu con, bas du front, violent et mal caractérisé, parce que la série que Justin Jordan fait chez Image présente toutes ces malencontreuses qualités… mais en fait, c’est franchement pas mal.
J’en suis surpris. Mais tant mieux.

Jim[/quote]

Y aurait-il un éditeur ?

tout le contraire il n’y en a pas ce qui permet de faire de meilleures histoires.

C’est pas toujours le cas. je ne suis pas sûr que chez Image il ait eu un éditeur !

[quote=“soyouz”]

C’est pas toujours le cas. je ne suis pas sûr que chez Image il ait eu un éditeur ![/quote]

Je pense pareil.
Qui plus est, en règle générale, je suis plutôt de ceux qui pensent qu’un contrôle éditorial de qualité, c’est pas des réécritures, c’est un regard extérieur, et que, bien exercé, ce contrôle permet d’améliorer les choses en faisant profiter les auteurs d’un “premier lecteur”.

Jim