GREEN LANTERN SHOWCASE # 1-2 (le magazine)

[quote=“n.nemo”]Bon, d’abord les alpha lantern c’est une idée de morrisson donc par defintion c’est juste bien.
[/quote]

ah ouais et ça a été dit où ? Il me semble avoir lu nul part que Momo avait bossé sur du GL

Apparemment, partout sur le net il est dit qu’il est le créateur (on a l’impression que c’est un non-dit officiel ! bizarre. ça sent presque la religion cette affaire :mrgreen: ).

Il semblerait qu’il en avait besoin pour son Final Crisis.

Si c’est réellement le cas, ça pourrait expliquer le désintérêt de Johns par la suite.

Voilà. Je me demande si dans un interview de Johns dans comic box, il ne l’aurait pas dit aussi.

Dans les crédits du premier épisode de l’arc qui introduit les Alpha lanterns (Green Lantern #26 ou #27), Grant Morrison est crédité pour l’idée et le concept des alpha lanterns.

[quote=“n.nemo”]

Voilà. Je me demande si dans un interview de Johns dans comic box, il ne l’aurait pas dit aussi.[/quote]

Il me semble avoir lu ça aussi, mais j’ai la flemme d’aller fouiller la pile de comic box

Et la me viens une idée improbable, ça serait pas mal qu’il s’occupe des Green Lantern, histoire de redonner un peu d’intérêt à la franchise.

J’ attend surtout Multplicity et je rêve d’un projet à la seven soldiers portant intégralement sur le fifth world et qui intégrerait Kamandi

Ben moi je peux être classé dans la catégorie lecteur de passage car j’y connais pas grand chose à GL…

Et heureusement qu’il y a les pages de rédactionnel, parce qu’effectivement y’a de quoi s’y perdre ! Alors le gros avantage c’est que j’ai l’impression qu’on retrouve en condensé pas mal de contenu de la "mythologie’ GL à la sauce Johns, les multi-couleurs, les lanterns noirs, le bordel de Krona, les entités, le spectre émotionnel… Grâce au rédactionnel d’Urban et à quelques flash-backs, j’ai l’impression d’avoir saisi en gros le concept GL et ça je trouve déjà que c’est plutôt pas mal !

Après niveau récit ça bastonne sévère et j’aime bien l’aspect guerre intergalactique interne aux protecteurs de l’univers. Plutôt épique et ça change des considérations bassement terre à terre des séries “classiques”. Bon, si c’est la dixième fois que je lisais la même chose je dirai pas ça, mais là vu que c’est ma première…

[quote=“Guy Gardner”]

Et la me viens une idée improbable, ça serait pas mal qu’il s’occupe des Green Lantern, histoire de redonner un peu d’intérêt à la franchise.[/quote]

Ouais, ce midi, je songeais à nos amis Abnett & Lanning, plutôt.

(Mais bon, j’aimerais bien les voir sur Iron Man ou Fantastic Four, plutôt…)

Jim

[quote=“Jim Lainé”]

Et la me viens une idée improbable, ça serait pas mal qu’il s’occupe des Green Lantern, histoire de redonner un peu d’intérêt à la franchise.

Ouais, ce midi, je songeais à nos amis Abnett & Lanning, plutôt.

(Mais bon, j’aimerais bien les voir sur Iron Man ou Fantastic Four, plutôt…)

Jim[/quote]

je prends aussi, DnA sur Green Lantern et Dan Slott Sur Fantastic Four. (J’aime beaucoup ce qu’il a fait avec dans ses Spiderman).
Et que Morrison aille s’emmerder sur Iron Man, ça lui apprendra a ennuyé parfois ses lecteurs.
(Un Punk qui écrit sur un héros capitaliste, ça peut être fun)

Fini La Guerre des Green Lantern. Pas désagréable mais beaucoup de défauts tout de même…trop long, déséquilibré d’un chapitre à l’autre. 10 épisodes, c’était encore beaucoup trop.
Mais j’ai pu découvrir Tomasi sur l’univers GL et j’aime de plus en plus son travail (l’arc de Batman & Robin publié ce mois-ci est également très bon). Ca m’a donné envie de dénicher ses séries GL.
Très chouette trad d’Ed en plus (j’ai adoré les dialogues et surtout ceux de Guy Gardner)…

[quote=“n.nemo”]Dans l’historiette de Moore, la prophétie de la cinquième inversions comme quoi abin trouverait la mort du fait de la defaillance de son anneau pousse ce dernier à se reposer de moins en moins sur son anneau en utilisant notamment un vaisseau pour ses déplacements. Arrivant sur terre il est pris dans des radiations jaunes qui provoquent la défaillance du vaisseau et qui jaune empechent abin de se sauver du crache grâce à son anneau.

La prophétie auto-réalisatrice n’est pas une idée nouvelle, mais sa dimension implacable est particulièrement bien rendu dans l’épisode, puisque Abin a le temps de se rendre compte du fait que tout est joué, déjà joué et que c’est lui qui a joué contre lui même, le laissant spectateur impuissant d’une fin qu’il ne doit qu’à lui même.

Dans la relecture de Johns, si Abin a fait également le choix de se déplacer en vaisseau, lorsqu’il aborde la terre il est en compagnie de atrocitus et c’est les paroles de ce dernier qui font douté Abin. Du coup Atrocitus se libere et saccage le vaisseau qui menace alors de s’écraser sur une ville. Abin se sacrifie donc pour que le vaisseau se crash dans le désert, au final sa mort n’a pas été provoquée par la prophétie et Abin n’a rien a regretter puisqu’il meurt en héros. Très décevant[/quote]

Bah ouaip, en même temps, pour qui connaît l’histoire de Moore (traduite dans l’anthologie DC), c’est assez évident.
Mais Nemo l’explique vraiment très bien.
Et c’est un reproche supplémentaire que je fais à Johns : il reprend plein d’idées à tout le monde, ce qui est le propre du feuilleton certes, mais il les essore jusqu’à la dernière goutte, et il les réécrit au point de les dénaturer. Sans compter qu’il fait traîner l’ensemble des séries sur ces idées-là, ce qui donne des récits répétitifs qui n’avancent pas.
Le reboot de Green Lantern semble indiquer qu’il va remuer un peu tout ça (changement de statu quo pour le héros) et ranger quelques jouets (faire le point sur les Yellow Lantern…), mais on peut craindre qu’il revienne très vite, hélas, à des récits répétitifs où rien n’avance.

Jim

[quote=“Guy Gardner”]

[quote=“Jim Lainé”]

Ouais, ce midi, je songeais à nos amis Abnett & Lanning, plutôt.
(Mais bon, j’aimerais bien les voir sur Iron Man ou Fantastic Four, plutôt…)
je prends aussi, DnA sur Green Lantern et Dan Slott Sur Fantastic Four. (J’aime beaucoup ce qu’il a fait avec dans ses Spiderman).
Et que Morrison aille s’emmerder sur Iron Man, ça lui apprendra a ennuyé parfois ses lecteurs.
(Un Punk qui écrit sur un héros capitaliste, ça peut être fun)[/quote]

N’est-ce pas déjà le cas avec Bruce Wayne ?
:wink:

Mais ouais, Slott sur Fantastic Four, ça me ferait plaisir aussi.

Purée, entre Slott, Abnett & Lanning, Van Lente, Parker, Gage, Waid, même David ou Aaron, y a plein de gens que j’aime bien. Mais sur Fantastic Four, ils vont encore nous cloquer un Fraction ou un Bendis, parti comme c’est…

Jim

Tant que Hickman se casse …

Fraction a fait de bonnes choses sur les X-Men, je trouve !

[quote=“Jim Lainé”]

[quote=“Guy Gardner”]

ou Fantastic Four, plutôt…)
je prends aussi, DnA sur Green Lantern et Dan Slott Sur Fantastic Four. (J’aime beaucoup ce qu’il a fait avec dans ses Spiderman).
Et que Morrison aille s’emmerder sur Iron Man, ça lui apprendra a ennuyé parfois ses lecteurs.
(Un Punk qui écrit sur un héros capitaliste, ça peut être fun)

N’est-ce pas déjà le cas avec Bruce Wayne ?
:wink:

Mais ouais, Slott sur Fantastic Four, ça me ferait plaisir aussi.

Purée, entre Slott, Abnett & Lanning, Van Lente, Parker, Gage, Waid, même David ou Aaron, y a plein de gens que j’aime bien. Mais sur Fantastic Four, ils vont encore nous cloquer un Fraction ou un Bendis, parti comme c’est…

Jim[/quote]

Noooooon !!!
Et pourtant j’ai aimé le “final” de Hickman (et le dernier épisode est sympa aussi niveau émotionnel), mais encore du super décompressé pour les F.F. ça pourrait tuer la série la.

Et Ouais, Bruce Wayne, en partie, Wayne Enterprise est beaucoup moins mis en valeur que Stark Enterprise et défini moins son héros que Iron Man (vu que c’est avant tout la façade de Bruce Wayne), c’est pour ça n’est pas venu à mon esprit et pourtant Morrison a réussi à la mettre en avant avec le concept de Batman Inc.

C’est quand même pas mal du tout, la fin de cette guerre des Green Lantern.

Le format aide beaucoup, c’est vrai. La même histoire publiée au rythme de deux épisodes par mois, voire pire, un seul, pas sur que j’aurais embarqué de la même manière. Là, ça va, c’est plié en deux HS, et ça a le mérite de se terminer sur un chamboulement du statu quo.

Bon, c’est dommage que la dernière scène est juste FOUTUE EN L’AIR par la réplique de Jordan, qui fait s’envoler toute intensité dramatique à la scène. Mais dans l’ensemble, ça va, j’ai apprécié.

Petit plaisir coupable sans grandes conséquences que cette “guerre” des Green Lanterns, qui se laisse lire effectivement…mais sur lequel Johns ne se foule quand même pas la rate ! Astuces rebattues (les changements de couleur, pitié), le story-telling très très délié (c’est plus de la décompression à ce stade, c’est la structure lacunaire de la matière qui s’exprime à travers les scripts de Johns, avec les splash pages les plus inutiles de l’univers, comme celle où Indigo One saute sur Sinestro par derrière, rien de scabreux je vous rassurre)…
J’avoue que le côté bas du front, avec des persos comme Guy Gardner aux répliques plus débiles les unes que les autres (j’ai bien ri à certaines d’entre elles), m’a plutôt plu, puisque ça permet de prendre tout ça à la rigolade, et ça vaut pas grand chose de plus que ça.
Dommage que le perso de Krona, crucial au DVverse, perde pas mal de sa superbe dans cet arc, je trouve…

Johns est chiant à être aussi inégal : quand il décide d’être concis, et qu’il laisse le pilotage automatique de côté, ça donne l’excellent “Flashpoint” ; quand il est en petite forme, ça donne ça, ou pire, “Blackest Night”.

Autre point négatif (mais ça c’est pas vraiment la faute de Johns) : le changement de statu quo à la fin du crossover (oh, c’était pas le bouleversement du siècle non plus, mais c’était plutôt une bonne idée) tombe complètement à plat pour cause de relaunch ; si quelque chose en reste, j’ai plus l’impression que c’est pour coller au film qu’autre chose…

J’ai trouvé ça trop long! trop chiant à tel point que je tournais les pages sans vraiment lire!

Je lis le relaunch de ce GL et je dois dire que ces deux books d’Urban forment une excellente base pour la suite (notamment la splash page sur Indigo one qui est un avant gout du deuxième arc).

[quote=“Le Doc”]http://i1242.photobucket.com/albums/gg523/chti1/news_illustre_1334918370.jpg

DC Presse/5,60 euros/128 pages

Auteurs : Geoff Johns, Peter Tomasi, Tony Bedard/Doug Manhke, Fernando Pasarin, Tyler Kirkham

Dans un conflit qui les oppose à tous les membres du Green Lantern Corps, les quatre représentants humains - Hal Jordan, Guy Gardner, John Stewart et Kyle Rayner - sont amenés à faire un choix qui marquera à jamais l’histoire des Green Lantern. Cependant, tous ne sont pas d’accord sur les fins et les moyens à mettre en oeuvre.

(Contient les épisodes US Green Lantern 66 et 67, Green Lantern : Emerald Warriors 9 et 10 et Green Lantern Corps 60).

SORTIE LE 27 AVRIL.[/quote]

Je viens enfin de récupérer un exemplaire de ce numéro 2. Et ça tabasse.
Bon, je n’ai que survolé, pour l’instant, pas lu en détail, mais apparemment, il se passe quand même de grosses choses, hein. Et, chose qui ne m’étonne pas tant que ça, les choses les plus importantes mais aussi les plus fortes (surtout au niveau de la définition des personnages), c’est dans les épisodes de Tomasi ou de Bedard qu’on les trouve, pas chez Johns. Mais y a quand même de chouettes passages chez Johns (notamment un échange entre Jordan et Rayner…).
Bref, ça va faire la lecture de ma pause, ça, et avec grand plaisir.

Jim

C’est vrai : il se passe au moins un évènement crucial pour la mythologie des Lanterns. Problème : ce n’est pas très bien amené à mon goût…