Green Mechanic chez Ki-oon

La gagnante du premier tremplin manga de l'éditeur à l'oeuvre

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/26259/green-mechanic-chez-ki-oon.html)

Come and saaaaaaaaave meeeeeeeee

Mouais, ça a l’air ultra-bateau que ce soit le scénario ou le dessin.

À voir, je jetterai un œil dessus, histoire de voir ce qu’a produit le gagnant du tremplin Ki-Oon.

@Kagemaru ah merde c’est vrai que le synopsis fait très Ergo Proxy

En 2017 niveau manga français, ce sera Horion pour moi

Bon j’ai déjà lu les cris de bonheur à l’annonce de cette sortie mais ici je peux dire sans retient que je ne suis pas emballée du tout. Oui le dessin est beau (trop lisse, trop copié, et sans caractère à mon goût mais c’est maitrisé je ne peux décemment pas écrire le contraire), il correspond tout à fait au catalogue majoritaire de ki-oon mais alors le scénario, si c’est aussi avenant que les pages lues lors du concours, c’est chiant et pas original du tout. Je l’avais souligné à l’époque et je recommence ici mais quand on sait pas écrire ou qu’on a pas l’imagination pour, on prend un écrivain et on travaille en duo (enfin Vanrah travaille à deux mais c’est pas pour autant qu’au final c’est plus original). Des talents pour l’écriture ou l’imaginaire ce n’est pas ce qui manque sur la toile, bien au contraire. Cela se fait au japon et souvent à l’arrivée ce sont des titres excellents mais encore faut-il choisir la bonne personne.
Enfin c’est pas très grave dans la forme mais dans le fond c’est réellement dommage qu’on ne cherche pas en France à mettre en lumière les artistes qui osent, se démarquent et s’affirment dans un style bien à eux, un style que l’on reconnaitrait entre mille. De ce côté, la BD prend plus de risques et c’est tant mieux. :wink:

Tant mieux je sais pas. Quand je vois le nombre de nouvelles séries qui sortent en BD et qui sont abandonnées ou presque car elles ne se vendent pas… après c’est la réalité du marché, faut essayer de produire ce qu’on est le plus enclin à vendre.

Là le marché est saturé de séries, on en arrête une pour en sortir une autre et la plupart des auteurs n’arrivent pas à en vivre. Et que dire des libraires qui ne peuvent pas se permettre d’avoir toutes les sorties en stock (à part les géants du web…) !

Bon ok je m’éloigne un peu du sujet mais j’avais envie de le dire :smiley:

T’as pas tort Skeet mais sans être une experte ou sans avoir fait une étude du marché, je pense que ces auteurs qui hélas finissent dans l’oubli, sont lésés par la standardisation du milieu. J’veux dire on se rend compte malheureusement que ce qui se vend le plus n’est en fait qu’une pale copie d’autre chose qui elle-même était une copie de copie. Les gens veulent toujours la même chose, le même style, le même ressenti. Alors bien évidemment que les éditeurs parient dessus et les libraires pour survivre à leur tour les mettent en avant. Et par extension la personne qui veut dessiner et vendre absolument, bah au final devient lisse et sans goût. Et ce constat s’applique aussi au Japon. Je suis bien obligée d’admettre que le monde fonctionne comme ça mais mon esprit libre et rempli d’un imaginaire sans frontières espère toujours que le courant va changer. Heureusement, je parviens à trouver dans ce maelstrom des sorties, suffisamment de matière pour ne plus savoir où donner de la tête (et mes sous), mais soutenant ou connaissant en coulisse quelques artistes qui mériteraient mille fois plus par leur talent et leur originalité de vivre de leur art que beaucoup d’autres, j’ai toujours les boules en voyant ce genre d’annonce. T_T
Après je me fais la même remarque question: cinéma, littérature et musique, je ne suis pas en phase avec la majorité. XD