GUARDIANS OF THE GALAXY #1-13 (Al Ewing / Cabal, Frigeri)

GUARDIANS OF THE GALAXY #1

  • AL EWING (W) • JUANN CABAL (A/C)
  • Variant Cover by BELÉN ORTEGA
  • Variant Cover by IVAN SHAVRIN
  • Variant Cover by RON LIM
  • Party variant Cover by Pepe Larraz
  • PREMIERE VARIANT COVER BY JUANN CABAL
  • VARIANT COVER BY MIKE MCKONE
  • MARVELS X VARIANT COVER BY SKAN
  • SPACE VARIANT COVER AND BLANK VARIANT COVER ALSO AVAILABLE
  • Once, they were a team of misfits. Now they’re a family, and they’ve earned their peace. But the universe is not a peaceful place – and it’s only getting worse. The Great Empires are in turmoil. The rule of law is dead. And amidst the chaos, the Gods of Olympus have returned – harbingers of a new age of war, reborn to burn their mark on the stars themselves. Someone has to guard the galaxy - but who will accept the mission? And will they survive it? Al Ewing (IMMORTAL HULK) and Juann Cabal (FRIENDLY NEIGHBORHOOD SPIDER-MAN) bring you in on the ground floor of a whole Marvel Universe of action and suspense!
  • 40 PGS./Rated T+ …$4.99

Source : https://www.cbr.com

Ca démarre bien. Al Ewing surfe sur le précédent volume des Guardians et Avengers : No Road Home, mais je pense que le novice dans ces sagas pourra bien suivre. Le scénariste gère très bien son casting, explique bien pourquoi certains visages connus ne sont pas là ; c’est pertinent et bien vu. J’apprécie particulièrement la relation Star-Lord/Rocket Raccoon, avec de bons rappels à Annihilation Conquet. C’est fluide, intelligent, bien fichu, fun et intense. Juann Cabal dessine ça joliment, c’est dynamique et agréable. Vivement la suite.

GUARDIANS OF THE GALAXY #2

Written by: Al Ewing.

Art by: Juan Cabal.

Covers by: Ivan Shavrin, Gwen Wu, Yuze Wu.

Description: Peter Quill fights for his life against the King of the Gods! Rocket fights alone against the legions of Hephaeustus! Phylla-Vell makes a choice between love and duty - with death on the line! And somewhere, a black hole bomb ticks down to zero… The Guardians’ first mission comes to a cataclysmic end!

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: Feb. 19.

Source : www.comicscontinuum.com

Il démarre en fanfare le père Ewing. Comme toujours. Il installe l’équipe avec une menace de choix - affiliée à son propre travail sur les crossover avec Zub et Waid (rien ne se perd chez cet auteur) - et il en profite même pour secouer les acquis du lecteur en soustrayant une tête d’affiche dès la première mission dans une intrigue nerveuse, tout en urgence.

Et graphiquement, c’est plutôt chouette. Cabal tend toujours un peu plus vers le style « clean » d’un Jamie McKelvie (les couleurs vives aident aussi à cette identification). A part quelques dissonances entres les personnages et les arrière-plans (que je suppose tous esquissés d’abord à l’ordi), c’est plutôt joli. de plus, ses recherches pour les « nouveaux » méchants fonctionnent plein pot, de même que les petites expérimentations qu’il se permet pour représenter leur puissance.
Il est moins fouillis qu’un Russel Dautermann qui joue pourtant dans la même cour il me semble.

ça ne présage que du bon.

1 J'aime

Oui, et néanmoins avec beaucoup plus de finesse et de caractérisation des persos qu’un Donny Cates…

Toi aussi ça te l’a fait ? La scène avec Athena j’ai brusquement eu l’impression de me retrouver dans un spin-off de The Wicked + The Divine !

Oui, c’est vraiment un bon début.
Ca va vite, très vite, mais c’est très cohérent et solide. Ces nouveaux Olympiens sont bien terribles, l’intégration d’Hercules passe très bien, les « nouvelles » Moon-Dragon et Phyla-Vell me plaisent bien, et la relation Rocket/Quill est toujours très bien écrite. Le combat global est intense, nerveux, et le final surprend avec ce sacrifice de Star-Lord, mais qui a un plan en lien avec sa vision du #1.
Ca me plaît beaucoup. C’est rapide, intense et vraiment bien fichu. Juann Cabal livre de jolies planches, dynamiques et efficaces.
Vivement la suite.

C’est effectivement pas mal, ce début. Je suis toujours dubitatif face à des héros qui prennent l’initiative d’attaquer les premiers, à la Authority, les personnages Marvel n’étant pas toujours les plus adaptés pour ce genre d’action proactive. Donc là, ça va un peu vite. Mais c’est bien construit, le schéma de « la mission qui foire » fonctionne plutôt bien, reposant sur une astuce rusée, le retour d’Hercule m’enchante, même s’il n’a pas encore beaucoup de place pour être la grande gueule qu’on aime tous, et la situation du groupe est plutôt bien éclaircie (surtout pour quelqu’un comme moi qui a lâché l’affaire au début des épisodes de Duggan, c’est dire).
Visiblement, Ewing en a encore plein sous le pied, et il laisse au bout de deux épisodes une situation bien tragique, qui ne peut qu’appeler des développements intéressants. Je suis moins emballé par le dessin, qui me semble joli mais très raide, les bastons spatiales étant quand même particulièrement mollassonnes. Mais les personnages sont sympathiques et bien dialogués, donc je vais continuer à suivre l’affaire.

Jim

Ewing a déjà fait le coup chez Marvel.

Oui, sur les Ultimates, mais j’avais trouvé ça mieux amené. Sans doute parce que ça sentait le plan bien mûri, et que la référence à Authority était assumé (groupe réduit de spécialistes qui ont leur propre moyen de locomotion / téléportation).
D’une certaine manière, mais à une échelle plus humble, il l’a fait avec ses Mighty Avengers (et la fin assume pleinement le truc). Et son Bruce Banner actuel est sur la même ligne.
Ici, je trouve ça un peu plus bancal.

Jim

C’est pas lui qui gérait l’équipe des Avengers de Solar ?

Si, aussi, mais ça, j’ai pas lu longtemps, j’ai très vite décroché.

Jim

Moi j’ai fait l’inverse : j’ai sauté le début et je n’ai raccroché que post Secret Empire. Du coup je n’ai lu que les tout derniers… mais l’arc avec Sam Guthrie qui se trouve sur une planète Skrull où on imite l’univers d’Archie Comics, c’était excellent !

Rien que ça, ça donne de m’y remettre.
J’essaierai de choper les TPB à l’occasion.

Jim

Oui, le début n’est pas le mieux. Mais ça devient assez sympa à lire !

Aperçu des planches du #4 (+ la couverture du #6) :

Oh ça m’a l’air bon.

ça a l’air de secouer naturellement le cocotier, en effet !

Ce n’est pas précisé, mais la couverture m’a tout l’air d’être du Albuquerque.

GUARDIANS OF THE GALAXY #3

Written by: Al Ewing.

Art by: Juan Cabal, more.

Covers by: Ivan Shavrin, Declan Shalvey.

Description: The Guardians saved the Galaxy - at great and terrible cost. And now, they have to break the news… to the Guardians. Four artists tell three stories of two bonds broken, one born again…and the birth of the West Spiral Arm Guardians!

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: March 18.

Source : www.comicscontinuum.com

Eh eh eh, un lapin de Pâques !