HARBINGER WARS (Dysart, Swierczynski / Crain, Pérez)

[quote]100% FUSION COMICS : HARBINGER WARS

Harbinger Wars, le premier crossover de l’univers Valiant !

Une vingtaine d’enfants surhumains s’est échappée d’un centre de recherche top-secret. Bloodshot, Toyo Harada et Peter Stanchek décident alors de les retrouver… Découvrez une grande saga complète mettant en scène de nombreux héros de l’univers Valiant !

Auteurs : Joshua Dysart, Duane Swierczynski, Clayton Crain, Pere Pérez

128 pages, 14,00 EUR, en librairie seulement

(Contient les épisodes US Harbinger Wars 1-4)

SORTIE LE 2 JUILLET[/quote]

J’ai hâte

Le premier crossover de l’univers Valiant se dévoile. La première remarque, c’est qu’il s’inscrit naturellement dans la continuité des séries Harbinger et Bloodshot, et que nous sommes loin des crossovers artificiels que l’on peut avoir parfois chez les Big Two. Ici, l’intrigue des deux séries se poursuit, et l’univers gagne en substance. Nous avions déjà vu dans le deuxième tome de Bloodshot comment sa série se connectait à celle d’Harbingers (le premier vrai lien que nous pouvions découvrir entre les séries). Ici, c’est tout naturellement la suite, donc il y a peu de surprises.

Globalement, c’est intéressant, l’univers Valiant continue de gagner en cohérence, et c’est très appréciable. Pourtant, ce crossover n’est pas forcément des plus réussis, la faute confuse, faite à base de flashbacks et d’intrigues entrecroisées pour les camps qui s’affrontent… des groupes de personnages composés de trop nombreux personnages pour que l’histoire se lise de manière fluide. On est régulièrement perdus entre les groupes de Harbingers, les seuls que l’on identifie assez facilement étant ceux recrutés par Peter dans le deuxième volume d’Harbingers… mais les autres, ceux vus dans Bloodshot, ou ceux apparaissant ici, bien qu’étant souvent intéressants, avec de bons pouvoirs, ils nous sont amenés trop brutalement, en trop grand nombre pour que l’on puisse vraiment les associer à un groupe ou l’autre. En ressort une narration qui peine à accrocher le lecteur.

Du coup difficile de vraiment juger cet événement de manière indépendante… il a beaucoup de qualités, mais peut décevoir en tant que “premier crossover de l’univers Valiant”. Reste que j’espère que les deux arcs suivants de Bloodshot et Harbingers mettront les choses en perspective et permettront de renforcer notre connaissance des différents personnages… en espérant qu’il ne s’agisse pas de simples tie-in mais plutôt d’aftermaths permettant à l’histoire de se poursuivre.