HELLIONS #1-4 (Zeb Wells / Stephen Segovia)

HELLIONS #3

Written by: Zeb Wells.

Art by: Stephen Segovia.

Cover by: Stephen Segovia.

Description: Krakoa’s resident rabble are up against the grand dame of the damned – the Goblin Queen, Madelyne Pryor! Talk about a return that could raise some havoc!

Pages: 32.

Price: $3.99.

Source : www.comicscontinuum.com

Ah ouais … donc on y revient encore ?

HELLIONS #4

Written by: Zeb Wells.

Art by: Stephen Segovia.

Covers by: Stephen Segovia, Carlos E. Gomez.

Description: Havok stands alone! Krakoa’s resident rabble are up against the grand dame of the damned – the Goblin Queen, Madelyne Pryor! Talk about a return that could raise some havoc!

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: Sept. 16.

Source : www.comicscontinuum.com

Un grand classique

Tu ne crois pas si bien dire !

Même si Segovia pensait plutôt à cela, si on en croit la signature.

Jim

J’avais surtout la deuxième en tête. Mais je crois qu’elle a déjà été reprise.

Après, ça se rapproche aussi de trucs comme ça :

Ce n’est pas ce que j’avais en tête mais, comme toi, j’ai l’impression d’avoir déjà vu ça à de nombreuses reprises.

Tori.

Oui, mais après cette couv’ de Jim Lee, je crois qu’elle a été reprise plusieurs fois pour ce perso.

J’avais arrêté sans regret Hellions après le #2, sans aucun intérêt pour ce Suicide Squad littéralement bête et complètement méchant.
Ce tie-in à X of Swords ne me pousse pas à reprendre, bien que j’admette que le titre a des avantages.
Alors que les préparatifs des duels se préparent, le Conseil de Krakoa discute et cherche des solutions (à ce bordel qu’ils ont provoqué en laissant Apocalypse faire). Mr Sinistre propose ainsi d’envoyer les Hellions sur Arakko pour voler leurs épées, et ainsi provoquer un forfait.
Un coup de p%te, oui, mais finalement une idée suffisamment pour convaincre le Conseil, qui envoie même Mr Sinistre là-bas (pour lui donner une leçon). Ils passent par Otherworld dirigé par Jamie Braddock, qui les piège mais Empath les sauve face à des gardes de Saturnyne, contre la possibilité de manipuler et dominer Longhunter.
Bon, je n’aime toujours pas le fond de la série : les personnages me mettent mal à l’aise dans leur extrémisme, la complaisance avec leurs méthodes, et grosso-modo les caractérisations. Mr Sinistre est rigolo, mais il est ridicule.
Bref, ça reste un tie-in « inutile » (je doute franchement que ces éclopés réussissent), mais ça se lit bien. C’est un peu gâché de mettre l’excellente Carmen Carnero ici, mais son trait très efficace gère bien les personnages et livre de belles planches.

J’aime plutôt bien voir Sinistre être mis en avant, ses mono-dia-logues, ses marottes …
Quelque part la team joue de la spécificité de cette ère mutante aux revives incessants ou presque et du décalage dans la vision héroïque des mutants.
Et si sur le papier je n’attendais pas grand chose, je trouve que ça a sa place dans l’univers mutant actuel, au moins on suit un groupe de personnages qui semblent être restés ce qu’ils sont contrairement à beaucoup qui ont vu leur personnalité affectée par l’ère Krakoa

Oui, c’est vrai.
C’est juste que ça ne m’intéresse pas. :slight_smile: