Hero Tales volume 4 (Kurokawa)

Avoir terminé FullMetal Alchemist rend encore plus plaisant le fait de retrouver le style de Hiromu Arakawa. Il y a de l’humour, du combat, du dynamisme, et c’est bien fait. C’est fluide et ça ne traîne pas, que demander de plus ? C’est surtout la lenteur de la parution qui se révèle frustrante, tant ce style demande à être dévoré d’un seul coup, ce qui serait sans doute le moyen de profiter de façon optimale des rebondissements, trahisons et drames qui jalonnent l’histoire, ce tome ne faisant pas exception… L’univers fantasy inspiré de la Chine est quant à lui toujours aussi plaisant, pour un manga des plus sympathiques !