HEY KIDS ! COMICS ! #1-3 (Howard Chaykin)


(Jay Wicky) #41

Jim, t’as une idée de qui “Laszlo Fabin” est censé être, dans le #3 ? Je situe à peu près tout le monde, mais pour lui, je n’ai aucune idée. C’est celui qui suspend “Jess Mayberg” (que j’identifierais à Weisinger, mais je me plante peut-être) dans le vide.


(Jim Lainé) #42

Mayberg, c’est Weisinger, c’est clair (avec un peu de Schwartz aussi).
Fabin, je sais pas. Pendant un temps, j’ai pensé que c’était un mélange d’Eisner et Kirby (vindicatif comme le premier, bagarreur comme le second). J’ai aussi pensé que c’était peut-être Joe Simon (il est grand et impressionnant). La scène qui m’a fait me poser cette question, c’est quand Ray dit que toute l’industrie est redevable à Sid Mitchell et Laszlo Fabin. Je me suis dit “bon, ok, c’est Kirby et Eisner, quoi…” Et puis après, j’ai hésité, en songeant à Simon. Je cherche qui j’aurais pu oublier, je vois personne d’autre.

Jim


(Le Doc) #43

Dans son livre Men of Tomorrow, Gerard Jones partage une anecdote à ce sujet…et ce serait Don Cameron (scénariste régulier de Action Comics, Adventure Comics et Detective Comics dans les années 40/50) qui aurait suspendu Mort Weisinger dans le vide.
Bon, le profil de Cameron ne correspond pas vraiment à ta description de ce “Laszlo Fabin”, mais une note dans les annexes précise aussi que l’incident de la défenestration pourrait être attribué à d’autres freelancers. Les sales méthodes de Weisinger en ont énervé plus d’un à l’époque, j’ai l’impression…


(Jim Lainé) #44

Je sais plus si c’est Jones qui en parle ou quelqu’un d’autre, mais Weisinger était réputé pour mettre des corrections en rouge sur les planches originales de ses dessinateurs. Dans Hey Kids! Comics!, Chaykin montre Mayberg appliquer un tampon “bullshit” sur les originaux.

D’ailleurs, y a tout un jeu de décalages dans les références. Par exemple, il montre des auteurs se réunir chez l’un d’eux afin de brûler un mannequin à l’effigie de Bob Rose, le Stan Lee local. En fait, l’anecdote est vraie, mais d’après Reed Tucker dans Super-War, elle aurait eu lieu au début des années 1980, dans le jardin de John Byrne, avec un mannequin représentant Jim Shooter.

Jim


(とり) #45

Dans le premier numéro de Vampirella, sous le titre Reuben Youngblood, privé!: Le cartel ecarlate.

Tori.
PS : C’est apparemment également au sommaire de ce volume : EERIE & CREEPY PRESENTENT BERNIE WRIGHTSON


(Jim Lainé) #46

Je crois que ça n’a pas été précisé (et j’imagine que vous êtes nombreux à déjà le savoir), mais l’expression “Hey, Kids ! Comics!” provient du message qui était disposé en haut des présentoirs à tourniquets dans lesquels étaient disposées les bandes dessinées, quand ceux-ci étaient vendus dans des épiceries, des drogueries, des magasins de quartier.
J’ai du mal à situer les dates, mais certaines photographies laissent apercevoir des comics des années 1970 et 1980 (l’une d’elles me semblent cependant une mise en scène, peut-être dans une boutique spécialisée, et peut-être pas à l’époque de parution). Je sais cependant que ces “spinner racks” étaient en service depuis au moins les années 1950 (ainsi que le laisse supposer la dernière photo que je poste ici). Le slogan lui-même, je ne sais pas. Il sonne bien marvélien, tout de même, et les photos que j’ai trouvées semblent l’associer à cet éditeur.

heykids-tourniquet-300x225

HeyKidsComics-tourniquet

tourniquet80s%20comic%20book%20spinner%20racks

tourniquetcomicshop-thumb

Jim


(Jim Lainé) #47

Excellent, merci.

Jim


(とり) #48

J’ai édité mon message depuis… Je ne sais pas si tu as vu mon post-scriptum, mais c’est apparemment également au sommaire de ce volume : EERIE & CREEPY PRESENTENT BERNIE WRIGHTSON.

Tori.


(Jim Lainé) #49

Je l’avais feuilleté (rapidement) en VO, et je ne me souviens pas d’avoir vu, ce récit. Mais bon, un feuilletage est parfois trop succinct.

Jim


(とり) #50

J’ai trouvé ce sommaire :

  • Le chat noir (Creepy 62)
  • Jenifer (Creepy 63)
  • Clarice (Creepy 77)
  • Les rats des champs (Creepy 83)
  • Dick Swift et sa bague de force électrique (Creepy 86)
  • Une saga martienne (Creepy 87)
  • L’homme qui rit (Creepy 95)
  • Le monstre de Pepper Lake (Eerie 58)
  • Quand la nuit tombe (Eerie 60)
  • Un air glacé (Eerie 62)
  • Reuben youngblood : détective privé (Eerie 72)
  • Le monstre de boue (Eerie 68)

Tori.