Hokuto no Ken - Ken le Survivant volume 12 (Kaze manga)


(ivan isaak) #1

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary


(Celes-Kalk) #2

Pour moi un tome qui vaut essentiellement pour l’apparition de Jyûza et qui pour le reste montre les limites de la série à plus d’un titre :confused: (son côté superficiel notamment) : Toute la séquence “Ryûga” est d’une inutilité crasse : honnêtement l’introduction de ce personnage (très peu charismatique) sent bon (ou plutôt mauvais) le manque d’inspiration criant et la volonté de laisser du souffle au dessinateur avant d’attaquer les choses sérieuses, dans quelques chapitres “forcés” à la narration larmoyante et déjà vue.

Et puis c’est aussi avec ce tome que l’on trouve les envolées lyriques les plus ridicules à tous points de vue (dignes ancêtres de ce cher Legolas dans la version film du Seigneur des anneaux ? :mrgreen: ), du genre : “Sirius est rouge ce soir…Aurais-tu l’intention de faire couler le sang Ryûga ?” ou encore “Les nuages volent vite!! Serais-tu en marche Kenshirô ?”. Bref, quel devin ce Raoh :laughing: (remarque c’est aussi par là que l’on voit le début du n’importe quoi et de la grandiloquence imbécile qui prévaudra plus tard dans “Fist of the Blue sky”)

Globalement, “Ken” reste une lecture agréable, mais d’un autre côté quand on a déjà lu tous ces passages, parfois c’est tout de même un peu…chiant :blush:


(ivan isaak) #3

Le fait de découvrir l’histoire y est surtout dans beaucoup dans la différence de ressenti. Avoir vu le film sur Julia m’a d’ailleurs joliment spoiler mais j’apprécie aussi le fait d’avoir une lecture différente sachant certains détails de la suite… :mrgreen: