HONG KONG TRIAD t.1-3 (Joël Parnotte / Vincent Mallié)

Discutez de Hong Kong Triad

Première prestation du tandem composé de Joël Parnotte et Vincent Mallié, Hong Kong Triad sort chez le Téméraire en 1998. Cette petite maison d’édition, connue pour certaines des premières traductions de Vertigo en France, avait également lancé un programme de création franco-belge, auquel visiblement j’avais accroché (j’avais aussi suivi Nemesis et quelques autres productions).

honkkongtriadalibi_09062003

L’action se passe presque dix ans dans le futur, soit en 2007, alors que la ville de Hong Kong, dans l’esprit des auteurs, est devenue une sorte de no man’s land déserté par l’autorité chinoise et où règnent les triades criminelles. Deux frères de nationalité anglaise (enfin, surtout un, l’autre ayant disparu au début du premier tome) se retrouvent mêlés à une intrigue où se succèdent les courses-poursuites, les séances de torture et les fusillades.

HongKongTriad01p_26832

Le style de Parnotte est Mallié n’est pas encore stabilisé. Il est moins réaliste que dans leurs productions suivantes (Aquanautes et autres productions). On sent l’influence de Ciro Tota et de Thierry Robin, avec des personnages pointus et caricaturaux. Les scènes de comédie, souvent très visuelles (glissades, bousculades…) prennent de la place dans le premier tome, alors qu’ils s’en débarrasseront par la suite (dans les Aquanautes, il n’y aura qu’une seule scène de ce genre).

Jim

Ne s’expliquant pas la disparition de son frère jumeau, Jeff est poursuivi par un tueur à gages qui le traque jusque dans le commissariat où il s’est réfugié. S’échappant, il parvient à donner rendez-vous à la femme qui lui a glissé un message dans le premier volet, mais la rencontre tourne à la fusillade dans une boîte de nuit.

hongkongtriadrecompense_09062003

Sur ces bases, Parnotte et Mallié montent une intrigue de thriller qui mélange complot politique, virus informatique chargé de ruiner le système informatique de Hong Kong, courses de chevaux truquées (qui servent de métaphore au récit) et comédie policière. L’album marque aussi les retrouvailles entre les deux frères, dont la personnalité est bien différente : si Jeff est inquiet et pétochard, Will est bagarreur et nettement plus cynique.

HongKongTriad00

L’album est aussi l’occasion d’une évolution graphique impressionnante. Les deux auteurs s’éloignent de la caricature, leur trait se fait plus réaliste. C’est le début de l’évolution qui les conduira, chacun séparément, vers la carrière qu’on leur connaît. Si l’on sent encore l’influence de Tota ou Robin, c’est plutôt dans la composition et la dynamique.

PlancheA_26833

Jim

Le troisième volet de la saga (qui marque l’arrivée de la série et des auteurs dans le catalogue Soleil, en 2000) s’attache à résoudre les différentes parties de l’intrigue : le rôle de Will, ses connexions avec la mafia du coin, les tentatives de l’inspecteur Wang pour récupérer le virus informatique…

hongkongtriad03couv_20081017_2676

Si les deux auteurs consacrent de nombreuses séquences à l’action (poursuites, bagarres, fusillades…) c’est également l’album dans lequel les séquences d’émotion prennent la place de la comédie. Notamment autour du personnage de Jeff, qui comprend qui est réellement le frère qu’il a cherché avec tant d’obstination.

hongkongtriad03plan_20081017_2676

À la fin de la saga, Parnotte et Mallié ont installé le style qui sera le leur dans Les Aquanautes, et posé les bases de leur évolution future. Leur capacité à donner de la profondeur à leurs personnages, aux niveaux graphique et scénarique, est à souligner.

Jim

Le troisième tome paraît en février 2000. Un intégrale suit en octobre de la même année :

hongkongtriadint

Jim