HULK #1 (Donny Cates / Ryan Ottley)

Après avoir pris la relève d’Aaron sur Thor, Donny Cates (accompagné par Ryan Ottley) relance Hulk peu après la fin de l’ère Immortal Hulk ô combien acclamée (passer après Ewing/Bennett, quelle gageure).

1 J'aime

Switch entre hulk et venom pour les scénaristes, comme il y eut switch entre hulk et division alpha à l époque.

C est bien de les réunir c est deux là sur une série à ne plus lire.

Clin d’œil

Héhé.
Moi, je suis intéressé : j’aime le personnage, et j’aime bien l’énergie des histoires de Cates. Donc là, je veux bien fermer les yeux sur Ottley (enfin, je les rouvrirai pour regarder les images, quand même).

Jim

Prends des lunettes 3D, ça passera peut être mieux.

Hehe

Premier aperçu (tiens voilà du bourrin) :

Changement d’ambiance.

Je suis tout de même curieux.

Jim

Bon, j’arrêterai de lire Hulk après Immortal

et tant mieux.

pareil
(ha ben et Marvel actuel par la même occasion)

Je tenterais le #1, oui.

Ca va être fou. Un génie au dessin + un scénariste qui aime faire du boum boum, perso ça risque d’être un petit guilty pleasure.

Je tenterai aussi le premier arc je reste curieux

Dommage de mettre un dessinateur pas bien bon de base et sur le déclin en plus. Cates mérite mieux que ça je trouve.

Ottley, j’aime braucoup ces commissions, que je trouve dynamiques et puissantes, il s’amuse (même s’il a une approche du gore assez beauf par moment… Mais au moins il ne se prend pas au sérieux)
Mais quand il s’agit de planches, ça devient complètement fade et ça ne m’intéresse absolument pas ! Je n’arrive pas vraiment à l’expliquer.

Et Cates, je déteste son Thanos Gagne, que je trouve d’une facilité scénaristique assez embarrassante, digne d’un ado de 14 ans qui croit avoir trouvé un concept bad ass! Pas fun du tout ! Car complètement à côté de la plaque dans l’émotion souhaitée ! Du coup, je ne suis vraiment pas pressé de découvrir ses séries (mise à part The Ghost Fleet que j’aimerais tenter)

Donc ça sent l’équipe de gros bourrins (et la 1ère page renforce cette impression.

1 J'aime

Il est vrai que je m’attendais plus à voir son comparse de Vernom.

Qui mérite d’être plus en vue.

Ah j’avais bien aimé. Je ne m’en souviens déjà plus précisément (alors que ma lecture ne remonte pas à si loin), mais j’avais trouvé un certain souffle. Et puis l’editor semblait tout content d’avoir déniché un scénariste qui trouve des concepts bad ass !
:wink:

Je continue à trouver God Country vraiment au-dessus. Et donc à le conseiller.

Jim