HULK PAR BRUCE JONES t.1-2 (Jones / Collectif)

*couverture à venir

MARVEL ICONS : HULK PAR JONES/ROMITA JR 1
Auteurs : Bruce Jones, John Romita Jr, Lee Weeks, Stuart Immonen, Mike Deodato Jr
512 pages, 36,00 EUR, en librairie seulement
Bruce Banner croyait être enfin en paix avec lui-même mais la dernière crise de son double a causé la mort d’un enfant. Traqué, se sentant coupable des dommages causés par Hulk, Bruce doit fuir.
(Contient les épisodes US Incredible Hulk (1999) 34-54, publiés précédemment dans les revues HULK 1-8 et l’album 100% MARVEL : HULK 4)
SORTIE LE 6 SEPTEMBRE

Aussi publié précédemment dans Hulk Marvel Monster 1 & 2

Les épisodes publiés dans les Monster seront réédités dans le tome 2.

1 J'aime

puisque les premiers épisodes sont sortis en kiosque.

J’ai beaucoup aimé cette période !

La couverture :

Pas la meilleur cover, mais bon… Ma préfèré celle de dos avec Hulk et Samson assis au comptoir d’un bar.

Je me demande si ça va bien se vendre. Il y a quelques années, la fin du run était mal reçue.

Totalement. Kaare andrews à fait de bien plus jolis cover pendant ce run.

Je sais pas mais moi je suis content d’avoir le run dans une édition digne de ce nom. À chier les Marvel Monster !

J’ai craqué et je l’ai acheté.

1 J'aime

J’ai craqué, j’ai jeté un œil à mon porte monnaie, je l’ai reposé… :sob: (bien bel objet néanmoins ^^)

J’ai commencé à lire le bestiau, et je dois dire que j’adore. Je n’avais pas lu l’intégralité des épisodes parus à l’époque, et je suis bien content de me replonger dans le run de Jones, scénariste un peu méconnu mais très doué.
Ici, il ménage la chèvre et le chou en se reposant sur un pitch ultra-classique pour le perso (dans la veine de la série télé avec Bill Bixby et Lou Ferrigno), avec un Banner vagabond, tout en donnant des allures de “reboot” au titre. Ultra-accessible, prenant, touchant voire bouleversant par moments, le récit de Jones est franchement de très bonne tenue en ce début de run ; il donne une bonne idée de ce qu’une série télé “Hulk” de qualité (je n’aime pas du tout la série des 70’s, perso) pourrait donner, avec un Hulk très discret dont les apparitions sont pour le coup d’autant plus impactantes.
Mention spéciale aux épisodes consacrés à la prise d’otages, remarquablement construits et diablement tendus.

Le début de run voit Romita Jr s’emparer du titre : je conseille aux allergiques à son travail (hein, Blackie ? :wink: ) de jeter un œil à ce qu’il fait ici. Généralement catégorisé dessinateur cartoony doué pour les scènes d’action, mais nul pour le reste (opinion que je ne partage pas du tout), le bougre se débrouille comme un chef avec un contexte beaucoup plus “réaliste” que, par exemple, “World War Hulk”. On pense à son travail avec Ann Nocenti sur “Daredevil”, c’est dire (d’ailleurs, ce début de run de Jones a un parfum de celui de Nocenti sur D.D., et pas que pour le dessin).

J’ai cru comprendre que ça se gâtait par la suite (on verra bien), mais à ce stade je suis très emballé par cette relecture/semi-découverte du travail de Bruce Jones sur le perso.

Et Lee Weeks a fait du très bon boulot également sur ce run (avoir un encreur du calibre de Tom Palmer ne gâche rien).

Avoir la chance de bénéficier du talent des dessinateurs bons en narration, ça fait toute la différence, JR jr l’a prouvé avec l’épisode “Nuff Said”. À propos du DD de Nocenti, je crois que Romita Jr est même considéré comme le co-scénariste de “A Beer with the Devil”, un des stand-alone les plus mémorables de ce cycle.

C’est malin, à force d’évoquer cette période, cela réactive mon envie de lire ta chronique tant attendue sur le run de Nocenti. :wink:
Malgré ce que laisse présager le dernier plan de “The Defenders”, je ne suis pas intéressé pour autant par la saison 3 de DD, mais si au moins il pouvait y avoir une apparition de Typhoid Mary ce serait déjà bien, et cela dans l’unique but de pousser Panini à se sortir les doigts (en plus une partie du matos est de nouveau utilisable grâce aux Epic Collection, donc il n’y a plus d’excuses).

Tu as de la mémoire !! Oui, cette chronique pas achevée sur le run de Nocenti dort sur mon disque dur ; faut juste que je termine de lire le run en question, je m’étais interrompu sous une avalanche d’autres lectures à mener…
Lee Weeks fait un boulot épatant, oui ; c’est justement lui qui dessine ces fameux épisodes sur la prise d’otages… Mais j’ai l’impression que son boulot à lui fait plus l’unanimité, contrairement à Romita Jr. Concernant ce dernier et ses talents de “story-teller”, il faut effectivement saluer son travail sur l’épisode “'Nuff Said”; petite merveille de narration purement visuelle, ultra-limpide et subtile (c’est le deuxième épisode du run de Jones).

Tu joues les Don Quichotte : il est perdu pour la cause !

La critique du tome 1 par Meudah :

http://www.comics-sanctuary.com/comics-hulk-par-jones-romita-jr-vol-1-tpb-hardcover-cartonnee-s51090-p294105.html

Sans vous lire, j’ai dévoré les cinq premiers épisodes.

Une de ces claques!!! Les premiers épisodes, très peu dialogués, sont une merveille du genre. Et Romita est grandiose!

J’adore!

Je ne suis pas du tout fan de Romita et là, j’ai vraiment été surpris par ce qu’il fait dessus, il y a de super découpages, c’est probablement un de ces meilleurs boulots.
Et le run de Bruce Jones est globalement bon pour l’instant.

Des années qu’on le dit !
(as-tu regardé les épisodes de JR² sur la Panthère Noire ?)