HUMAN TARGET t.1-2 (Milligan / Biukovic, Pulido)

[quote]HUMAN TARGET TOME 1

Scénariste : Peter Milligan
Dessinateurs : Edvin Biukovic, Javier Pulido
Public: Ado-adulte – à partir de 12 ans
Genre: Action
Collection: Vertigo Essentiels
Date de sortie: 29 août 2014
Pagination: 392 pages
ISBN: 9782365775359
Prix: 28.00 €

Human Target est, avec 100 Bullets, l’un des meilleurs thrillers psychologiques publiés par Vertigo. Véritable chirurgien de l’âme, Peter MILLIGAN (Hellblazer) signe ici l’un de ses meilleurs travaux et la redécouverte d’un ancien personnage de DC.

Capable de reproduire jusque dans les moindres détails le physique mais aussi la personnalité de ses clients, pour peu qu’ils y mettent la somme, Christopher Chance est une cible vivante professionnelle, payé pour protéger et remplacer des personnes menacées de mort. Seulement, combien de personnalités un homme peut-il emprunter avant de perdre la sienne à jamais ?

Contient : Human Target vol.1 #1-4, Human Target : Final Cut, Human Target vol.2 #1-5 + Best of DC #30 + Human Target Special #1[/quote]

Le site de l’éditeur : urban-comics.com/human-target-tome-1/

Roooh, 7 épisodes inédits, ça devient tentant !

je pensais faire l’impasse mais du coup c’est beaucoup moins sur

7 inédits, mais ils m’ennuient là, je voulais faire l’impasse moi. Bon ben je prends.

Edvin Biukovic était un concentré de talent. Tout ce qu’il a fait avant de mourir trop jeune d’un putain de cancer est indispensable. Comme en plus Milligan était plutôt en forme sur ce coup, n’hésitez pas.

Quel régal que ce pavé. Tout y est savoureux. Les personnages, leurs caractérisations, les dialogues, les situations et les sublimes dessins ( j’ai une petite préférence pour pulido ). Et en plus dans 15 jours on remet ça. Merci urban.
Cette dernière semaine a du être une des meilleures de l’année pour moi entre human target, the sixth gun et le dd de miller.

ca fait plaisir de lire ça.

c’est pour des semaines comme ça qu’on en passe beaucoup d’autre bien plus morne.

Il y a quelques années maintenant, en un gros mois il me semble, j’avais lu final crisis, les fourth world, the demon, et american flagg.

Je suis encore sur la lancée de ce mois là, je crois bien

“Human Target” c’est vraiment du gros dossier, et c’est un fan idiot de Milligan qui vous le dit… Y’a à boire et à manger chez lui, mais quand c’est bon, il tutoie les plus grands, et parfois plus encore. Je viens enfin de me choper les derniers épisodes de “Shade The Changing Man”, c’est un titre absolument sublime et unique, et pas le sous-Sandman que l’on pourrait imaginer a priori… “Enigma” est également une bombe (épuisée, je crois).
Quant Urban se mettra (je rêve peut-être) à fouiller un peu dans le catalogie historique de l’âge d’or (et de la proto-histoire) de Vertigo, j’espère que le boulot de Milligan aura droit de cité.

“Human Target” est un travail bien plus abordable qu’un “The Extremist” par exemple, mais pas moins intéressant. J’ai mangé mon chapeau en découvrant le twist qui ouvrait la mini inaugurale, aussi évident que génial de cohérence thématique…

Sans passer par Internet ???

Le TPB de la mini-série va être réédité en fin d’année.

Super mini-série, au dessin clair et élancé et au scénario pas avare en moments d’anthologie (l’ouverture donc, mais aussi cette fusillade incroyable dans l’église vers la fin). Faudrait que je me relise ça, ça doit faire pas loin de dix ans que je n’ai pas mis le nez dedans.

La critique par Blackiruah est disponible sur le site!

Lire la critique sur Comics Sanctuary

Bon bah du coup, vu que j’ai fini la critique je me suis mis à lire vos avis et je suis tombé dessus

Bah tiens ça m’interesse, personnellement j’ai pas aimé ce que Pullido livre sur le second volume, et à vrai dire, que ça soit moi ou ma copine, on arrive pas à comprendre où se trouve les qualités on a trouvé que c’était pas abouti, voir inachevé par moment, où trouves-tu des qualités ?

(C’est une vraie question et non une boutade)

[quote=“Benoît”]

Sans passer par Internet ??? [/quote]

Oui ! Un coup de pot pas croyable en chinant sur un marché à Lisbonne, cet été…

Alors ça c’est une excellente nouvelle.

[quote=“Blackiruah”]Bon bah du coup, vu que j’ai fini la critique je me suis mis à lire vos avis et je suis tombé dessus

Bah tiens ça m’interesse, personnellement j’ai pas aimé ce que Pullido livre sur le second volume, et à vrai dire, que ça soit moi ou ma copine, on arrive pas à comprendre où se trouve les qualités on a trouvé que c’était pas abouti, voir inachevé par moment, où trouves-tu des qualités ?

(C’est une vraie question et non une boutade)[/quote]

J’aime ce genre d’artistes au style simple et épuré. Pulido, marcos Martin, Oeming… Je pense que mon affection pour ce style remonte aux années 90 quand j’étais gosse et que j’ai eu le coup de foudre pour le dessin animé de batman par bruce Timm. C’est l’effet nostalgique/régressif qui doit jouer.

Sans avoir vu les dessins (pas encore ouvert mon album), le style épuré peut aussi être un signe d’efficacité du coup de crayon, de maîtrise aussi. Pas besoin de faire des tonnes de traits pour monter une expression, faire un décor, donner du mouvement, avoir une identité graphique, etc … Et par moment, quand on fait des tonnes de traits, c’est aussi pour cacher quelques faiblesses !
Donc épuré ne veut pas dire simple (ni être régressif). Faut savoir mettre le trait au bon endroit. (enfin tout ça est mon sentiment, ça n’a rien d’académique ni de professionnel comme réflexion)

J’inverse la question à Blackie : c’est quoi un dessin abouti ?

Quand je dis simple c’est sans en rajouter des tonnes. Rien de péjoratif. Un dessin au style simple et épuré est abouti pour moi.
Blackie : tu n’aime pas du tout ce genre d’artiste?

[quote=“soyouz”]Sans avoir vu les dessins (pas encore ouvert mon album), le style épuré peut aussi être un signe d’efficacité du coup de crayon, de maîtrise aussi. Pas besoin de faire des tonnes de traits pour monter une expression, faire un décor, donner du mouvement, avoir une identité graphique, etc … Et par moment, quand on fait des tonnes de traits, c’est aussi pour cacher quelques faiblesses !
Donc épuré ne veut pas dire simple (ni être régressif). Faut savoir mettre le trait au bon endroit. (enfin tout ça est mon sentiment, ça n’a rien d’académique ni de professionnel comme réflexion)

J’inverse la question à Blackie : c’est quoi un dessin abouti ?[/quote]

Ah non j’ai rien contre un style épuré, il y a méprise là, justement dans la critique je dis bien que j’apprécie celui de Biukovic. Mon problème réside dans les petits détails qui montrent que le dessinateur n’apporte pas la même attention à ses dessins, ej te montre ça avec 3 planches :

Biukovic:
img11.hostingpics.net/thumbs/mini_805031page1.jpg

Là rien à dire le trait est sur, je trouve ça épuré (bien aidé par la colo aussi), y’a des détails mais juste le strict minimu, ça convient très bien au style polar/thriller

Pulido :
img11.hostingpics.net/thumbs/mini_882813page2.jpg

Là aussi sur l’OGN Pulido fait une performance de qualité dans la continuité du précédent mais c’est à la suite que ça se gâte :

img11.hostingpics.net/thumbs/mini_848254page3.jpg

A première vue on pourrait se dire, et alors ?

sauf que quand on regarde bien il y a ça :

img11.hostingpics.net/thumbs/mini_722835page3.jpg

Voila on voit pleins d’imperfection, qui gâche le dessin, perso ça me rebute. D’ailleurs je viens de comprendre que sur le dernier arc, Pulido n’utilise plus de contour épais, c’est surement ce détail qui m’a donné l’impression de planches non abouties. Franchement, les traits qui dépassent les pieds cubiques, etc. il pouvait les éviter

Des traits qui dépassent, tu dois en trouver chez Finch et Lee à mon avis !

Ca ne m’a jamais choqué franchement chez eux (je vais yeuté ça) alors que là, il m’a clairement piqué tout le long de l’arc

Tu n’aimes pas ce qui dépasse ?

Qu’on leur coupe la tête ! ^^

qu’on leur coupe les traits plutôt !