I, FRANKENSTEIN (Stuart Beattie)

L’adaptation du comic-book I, Frankenstein de Kevin Grievoux (scénariste, acteur, producteur et créateur, entre autres, de la saga Underworld).

Le film est la deuxième réalisation de Stuart Beattie (Demain, quand la guerre a commencé), qui a travaillé notamment sur les scripts de Pirates des Caraïbes, 30 jours de nuit,** G.I. Joe**, Australia ou encore Collateral.

[quote]DATE DE SORTIE PREVUE

24 janvier 2014 (USA)
29 janvier 2014 (France)

REALISATEUR & SCENARISTE

Stuart Beattie, d’après le comic-book de Kevin Grievoux

DISTRIBUTION

Aaron Eckhart, Miranda Otto, Bill Nighy, Yvonne Strahovsky, Jai Courtney, Aden Young, Kevin Grievoux…

INFOS

Long métrage américain/australien
Genre : fantastique
Année de production : 2013

SYNOPSIS

Adam, la créature de Frankenstein, a survécu jusqu’à aujourd’hui, grâce à une anomalie génétique survenue lors de sa création. Son chemin l’a mené jusqu’à une métropole gothique et crépusculaire, où il se retrouve pris par une guerre séculaire sans merci entre deux clans d’immortels. Adam va être obligé de prendre parti et de s’engager dans un combat aux proportions épiques.[/quote]

Affiche et premier visuel : Aaron Eckhart (The Dark Knight) est Adam, la créature de Frankenstein

http://img27.imageshack.us/img27/127/jg3h.jpg

http://img197.imageshack.us/img197/3160/m61k.jpg

Aaron Eckart à besoin de fric.

Van Helsing 2…?

Frankensing ?

Aaron Eckhart avait besoin de fric quand il a fait World Invasion : Battle Los Angeles.
Maintenant, il a plutôt besoin d’aide.

La bande-annonce :

http://img849.imageshack.us/img849/7070/i9rx.jpg

hummm! Cette affiche! J’adore cette esthétique gothique ultra lisse! C’est génial… J’ai trop envie de voir ce film. Et cette phrase d’accroche! Délicieuse!

Soirée découverte à la télé, ce soir. J’ai vu aussi cet I Frankenstein, qui est pété de bonnes idées sympas (bon, en relisant le post du Doc, je découvre que Grievoux est associé à la franchise Underworld, et ça se sent ici, où l’on retrouve le thème de la guerre souterraine et millénaire). Et des acteurs cool aussi.
Bon, beaucoup trop de décors, de monstres et de bastons en images de synthèse, ça gâche un peu. Mais autrement, si l’ensemble n’est pas très surprenant dans son déroulement, et si la résolution ne surprend personne, il y a une bonne montée de la tension.
C’est une bonne série B. Qui aurait sans doute gagné à avoir un peu peu d’effets spéciaux “classiques”. Mais je m’attendais à une grosse boule puante, et j’ai été agréablement surpris par cette soirée détente.

Jim

I, Frankenstein, c’est Underworld avec des gargouilles et des démons…autre point commun, on retrouve Bill Nighy en grand méchant. Le film est tout de même une sacrée bouillie visuelle…qui réussit tout de même à être divertissant par moment. Mais qu’est ce que ça pique les yeux !