IDAHO - Emily Ruscovich (Gallmeister)


(Fab) #1

Présentation de l’éditeur

Idaho, 1995. Par une chaude journée d’août, une famille se rend dans une clairière de montagne pour ramasser du bois. Tandis que Wade, le père, se charge d’empiler les bûches, Jenny, la mère, élague les branches qui dépassent. Leurs deux filles, June et May, âgées de neuf et six ans, se chamaillent et chantonnent pour passer le temps. C’est alors que se produit un drame inimaginable, qui détruit la famille à tout jamais. Neuf années plus tard, Wade a refait sa vie avec Ann au milieu des paysages sauvages et âpres de l’Idaho. Mais alors que la mémoire de son mari s’estompe, Ann devient obsédée par le passé de Wade. Déterminée à comprendre cette famille qu’elle n’a jamais connue, elle s’efforce de reconstituer ce qui est arrivé à la première épouse de Wade et à leurs filles. Idaho est un roman magnétique qui nous amène sur le chemin tortueux et imprévisible du souvenir. La voix particulière d’Emily Ruskovich, elle, demeure inoubliable.


(Fab) #2

L’écriture d’Emily Ruskovich est très belle,très douce, presque poétique. Le talent est là,c’est indéniable.
Mais malheureusement je ne suis pas totalement entré dans ce drame. Parce ce n’est évidemment pas un roman policier ou un polar, ni même un roman noir, mais un récit dramatique sur l’amour et les souvenirs, la peine et la souffrance de la perte.
J’ai eu du mal avec les allers-retours dans le temps sans logique (ou elle m’a échappé) et sur un récit construit sur la psychologie abîmée des personnages et qui fait la part belle à quelques ellipses et les non-dits