IL COURT, IL COURT, LE FURET… - M. J. Arlidge (Les escales)

[quote]présentation de l’éditeur:
*Dans le quartier des prostituées de Southampton, le corps d’un homme est découvert.
Atrocement mutilé, le cœur arraché.
Dans les heures qui suivent, l’organe est retrouvé.
Un coursier l’apporte à la famille de la victime…
Bientôt, un autre corps est retrouvé.
De nouveau, le cœur manque…
Pain bénit pour les tabloïds, l’histoire de ce tueur en série ne tarde pas à faire les gros titres des journaux.
On le compare bientôt à Jack l’Éventreur.
Pourtant, dans cette affaire, ce ne sont pas les prostituées qui sont visées.
Il s’agit plutôt de leurs clients.
Les victimes, des hommes à la vie bien rangée, en apparence, fréquentaient tous en secret les bas-fonds de la ville.
Le commandant Helen Grace est chargée de l’enquête ; elle sent que le tueur est déchaîné, il faut absolument qu’elle l’arrête avant qu’il ne frappe à nouveau. *[/quote]

C’est prenant,ça avance vite,les chapitres sont courts et la plume entraînante.Même si un côté déjà vu en ressort,avec un peu de surenchère dans le sanglant, c’est du bon et on ne s’ennuie pas la lecture de ce 2ème opus des enquêtres du DCI Helen Grace.
Le vrai point fort,pour moi, c’est le côté télévisuel parfaitement assumé que ce soit dans l’ambiance,la mise en œuvre des persos et leurs développement.
M.J. Arlidge travaille pour la télévision et dirige une maison de production indépendante à l’origine de plusieurs séries policières. ça se sent et moi qui suis féru de séries anglaises,Luther en tête, je m’y retrouve totalement. à chaque tome je lis une nouvelle saison.