IMMORTAL X-MEN #1-2 (Kieron Gillen / Lucas Werneck)

Je l’attends vraiment avec impatience.

Très bien.
Enfin. Très bien, si on « accepte » encore et toujours les changements apportés par HoXPoX, l’absence de « morale » des personnages, et une ambiance générale d’enfoirés oeuvrant ensemble pour leurs intérêts, si possible en explosant ceux autour, pour le plaisir.
Bon, ici, Kieron Gillen met en avant Mr Sinistre, dans le récit et la voix-off. Chaque épisode sera centré sur un des membres du Conseil Silencieux, et le scénariste reprend « son » personnage, lui qui l’a redéfini il y a une grosse dizaine d’années, et le schéma de ce Sinistre « délirant » est resté. On voit ici que Nathaniel Essex croise Irène Adler en 1919 (mais comment vit-elle si longtemps, en fait ?), qui l’avertit de risques à venir, sans oser le dire à Mystique. Au présent, Magneto annonce qu’il se retire du Conseil Silencieux, après les événements d’Inferno, où le Conseil a appris les manipulations avec Moira-X. Emma Frost en profite pour l’empêcher de nommer son successeur, et plusieurs candidats passent. Exodus « pousse » Hope Summers à se présenter et elle vient « imposer » sa nomination, car tout Krakoa apprécie les Five et la populace prendrait mal un refus, car ils les vénèrent. Le vote est sec, Essex vote pour car il pense que ça va aider ses plans. Mais, du coup, le Conseil « refuse » Séléné, qui s’énerve et « ressuscite » les Externels tués par Apocalypse et transformés en Porte pour accéder à Arakko. Grosse bagarre glauque, Mr Sinistre s’enfuie, retourne dans son labo’ secrètement secret où, entre autres armes honteuses (un fusil avec les yeux de Cyclope, des chiens avec les yeux de Cyclope…), l’on découvre qu’il a cloné Moira-X, qu’il utilise pour intégrer des éléments dans son esprit, la tuer, et donc changer la ligne temporelle selon ses envies !
C’est très bien, oui. Encore une fois, si on accepte a minima le virage à 180° de l’essentiel des X-Men, ça passe vraiment très bien. Kieron Gillen me semble définitivement l’un des seuls à savoir écrire « son » Mr Sinistre, qui alterne ici entre drôlerie (véritable, sans être lourd), cynisme, mais aussi intelligence et finesse discrète. La lecture est un peu longue quand un membre du Conseil Silencieux s’en va et que d’autres postulent, mais le « duel » de candidatures est plutôt bien fichu, avec une belle nomination imposée, qui est légitime ici. Le final surprend par son côté « couillu », et ça donne envie de lire la suite.
Lucas Werneck me semble ici meilleur que sur ses récentes prestations, avec vraiment de jolies pages, de bons visages, de bons moments. C’est solide, réussi, et top.
Après… après, je ne comprends ni Marvel, ni les scénaristes, en fait ; vis-à-vis de Moira-X. Inferno semble « sceller » son cas, avec comme je le redis souvent cette sensation qu’elle est transformée en avatar de Jonathan Hickman. HoXPoX marque l’arrivée du scénariste et de sa réforme, Moira-X est transformée et incarne cela. Inferno acte le départ de Hickman, et Moira-X perd ses pouvoirs et s’enfuit. Sauf que X Deaths of Wolverine « pourrit » Moira-X, qui est condamnée médicalement, tombe et finit cyborg acharnée à détruire la Mutanité… et là, on a des clones avec ses pouvoirs pour réécrire les lignes temporelles ?! Mais, bon sang, vous allez vous décider, oui ou merde ?
Tout ça « sonne » comme une forme d’incapacité à décider quoi faire de ce personnage, et c’est quand même fort dommage. Et ridicule.

Mais bon, oui, c’est un très bon épisode, et ça fait plaisir sur cette franchise qui n’a cessé de me décevoir.

Facteur de guérison ? ~____^

Sérieusement ?
Mais quel est le lien entre la précognition et la guérison ?

Je dis ça sans provoquer, je connais mal Destinée (elle ne m’a jamais intéressé).

Je n’étais pas sérieux. (faut croire que je ne maîtrise pas bien le Tori)

1 « J'aime »

C’est juste que je crois avoir déjà lu que le facteur de guérison était appliqué sur certains personnages pour justifier ce genre d’incohérence. Pour certains personnages, ça peut fonctionner (Mystique), pour d’autres, ça peut faire sourire (je peux me tromper, mais je crois que Nick Fury ou La Veuve Noire ont, ou ont eu, cette « capacité »)

1 « J'aime »

Oui, à cause d un genre de sérum de super soldat pour fury. Pour widow, me suis toujours demandé.

1 « J'aime »

Oui c’est le même sérum ou en tout cas la même idée pour Nick et Natasha.

Ah bah voilà.

Et on sait ce qu’ elle a fait de 45 à aujourd’hui ?

En tout cas pour Moira, on verra bien ce que ça va donner… Mais en effet, c’est d’une lourdeur… on dirait que chacun fait son scénario sans en prendre compte des autres scénarii… à voir… en tout cas @Ben-Wawe, je continue à te lire avec plaisir :wink: étant de nature curieux, j’aime bien tes écrits un peu dans le vague avec des spoilers par respect. J’apprécie, franchement. Merci ! :wink:

1 « J'aime »

Oui merci.

Et puis ça permet de suivre plein d histoires qu on ne lirait pas et ainsi de tout même garder le fil .

3 « J'aime »

Oh merci beaucoup à vous deux, ça me touche beaucoup. :slightly_smiling_face:

1 « J'aime »

IMMORTAL X-MEN #2

PART TWO: ALL MANKIND’S WOES
EMERGENCY COUNCIL MEETING! Magneto leaving the council means big shoes need to be filled. Selene demonstrating her foot size by crushing the whole island beneath it is unorthodox, yet compelling. Can the Quiet Council resist?

CREATIVE TEAM

  • Writer: Kieron Gillen
  • Artist: Lucas Werneck
  • Colorist: David Curiel
  • Letterer: Clayton Cowles
  • Designer: Tom Muller
  • Editor(s): Jordan D. White
  • Assistant Editor: Lauren Amaro
  • Standard Cover Artist(s): Mark Brooks
  • Variant Cover Artist(s): Kaare Andrews; Rod Reis; Phil Noto
  • Format: Ongoing
  • Page Count/Cover Price: 28 pages/$3.99

Efficace. Moins emballant que le #1, mais efficace.
Comme cela a été annoncé, chaque épisode a le point de vue d’un autre membre du Quiet Council. Après Mr Sinistre, voici Hope Summers, nouvelle membre, et sa nomination a provoqué la colère de Séléné, qui lance un monstre sur Krakoa. Tout le numéro vise à stopper la bête, avec les membres du Conseil qui tentent de l’arrêter, et Hope qui dirige sur le terrain, puis qui, orientée par Destinée, tue Séléné, réfugiée à Londres, pour qu’Exodus, « dingue » de Hope-la-Messie, la contrôle à sa renaissance. Et bon, les manoeuvres secrètes et piques continuent.
Bon, ça se lit bien. La voix-off de Hope est un peu lourde (comme d’habitude), mais le personnage est bien traité ici. L’épisode est fluide, dynamique, plein d’action. Essex est encore en avant, Destinée est utile, les interactions dans le Conseil sont aussi fines et agréables. Ce n’est pas le choc du #1, mais ça fonctionne bien.
Graphiquement, j’ai l’impression que Lucas Werneck est un peu en dessous, notamment sur les visages, mais rien de gênant ou de honteux. C’est solide.

Une suite efficace, moins forte que le lancement, mais correcte.