IN MEMORIAM - BD

J’ai lu beaucoup de ces BD dans Pif Gadget pour ma part. Plus les recueils de Glénat et d’autres trucs. J’adorais sont dessins, ses formes, ses couleurs. Le tout offrait une poésie humoristique délicieuse

Un style inimitable et un maniement des foules qui l’ont fait devenir un auteur de puzzles incontournable. Puzzles sacrément difficiles (j’en ai fait) surtout quand ils dépassent les 500 pièces…
image

Plus un type sympa que j’avais rencontré en dédicace.
Son humour à la fois poétique et absurde me manquera. Voir ces extraits des Toutes les Girafes :
image image

ginevra

Argentin, comme Quino.

Voilà qui résume bien Mordillo.
Comme toi, je l’ai découvert par les albums Glénat, dans les années 80.

Son dernier bouquin a paru il y a un peu plus d’un mois :

Tori.

Au moins, je ne me suis pas trompé de langue.
:wink:

Jim

Le communiqué de presse de Glénat :

Jim

C’est avec tristesse que j’ai appris la mort de Philippe Tome survenue hier à l’âge de 62 ans.

Le scénariste de Soda, Spirou et du P’tit Spirou rejoint les siens en haut.

Soda

Ouais, c’est très triste.

Damned !!!

Ah zut.
Je venais de relire (et de chroniquer) quelques-uns de ses récits, et je trouvais qu’il excellait autant dans l’humour que dans le drame.

Jim

Il y a des auteurs dont le décès me touche particulièrement… Il en fait partie. Purée, il n’était pas vieux, en plus…
Je pensais pouvoir encore lire de nouveaux titres de sa plume pendant encore un petit bout de temps (même s’il est vrai que son activité s’était déjà réduite).

Tori.

S’il était malade, je m’explique mieux cette baisse d’activité.

J’ai entendu dire aussi que ça fait quelques années qu’il était « sec » (manque d’inspiration que Kanigher a connu aussi durant sa carrière). Ça peut arriver.

Jim

Triste nouvelle

Le pauvre est désormais on ne peut plus sec.

Je me souviens en effet que le dernier Soda (qui commence à dater) m’avait fortement déçu.

Mais on se souviendra plutôt des meilleurs albums de la série (y en a un paquet de très très bons), de Sur la route de Selma, et peut-être avant tout ça, en tout cas en ce qui me concerne au moins, d’une des toutes meilleures périodes de Spirou en duo avec Janry !

Période qui s’achevait avec l’atypique Machine qui rêve.

Évoqué ici :

Jim

Punaise c’est jeune…

Ça fait bizarre de lire dans le dernier numéro du Journal de Spirou (paru mercredi) une interview de Tome (dans laquelle il parle du prochain volume de Soda)…

Tori.

On risque de l’attendre longtemps… :frowning: