IN MEMORIAM - COMICS


(Jim Lainé) #201

J’y ai pensé avant toi, mais j’ai pas osé…
Tu sais ce qu’on dit des gens qui osent tout ?
:wink:

Jim


(KabFC) #202

Oui je sais, c’est pour ça que j’ai pas osé non plus.


(Jim Lainé) #203

Sagesse.

Jim


(Franck from Mars) #204

Allez, un peu de connerie les mecs, ça fait du bien des fois.


(Jack!) #205

Nous déplorons aujourd’hui la disparition du grand Jack Davis, décédé à l’âge de 91 ans.

Né en 1924, l’artiste fait ses débuts dans le milieu de la publicité - en illustrant les manuels de Coca-Cola - et comme encreur pour le strip The Saint de Mike Roy. Mais c’est chez l’éditeur EC Comics que l’artiste se fera un nom en se frottant à tous les genres : de l’horreur à la science-fiction en passant par les récits de guerres et même de pirateries.

Davis a notamment marqué la mémoire des jeunes lecteurs pour sa reprise du gardien de la crypte, s’éloignant de la version imaginée par Al Feldstein en présentant un “humanoïde robuste, abimé et galeux, avec ses verrues poilues, une bouche salivante et ses larges appendices”.

Dès 1952, il participe au lancement en fanfare du magazine satirique Mad (qu’il ne quittera jamais vraiment) où il y fait preuve de tout son talent pour les personnages décalés et déglingués. Cette relation avec l’artiste Harvey Kurtzman, rédacteur en chef de Mad, sera une constante dans la carrière de Davis. Il collaborera d’ailleurs avec lui sur des projets comme Trump, Humbug et Help! (malgré le succès timide qu’on leur connait).

Dans les années 60, alors qu’il travaille sur des séries comme Creepy, Eerie et Vampirella, Jack Davis se lance dans l’animation. Il y signe notamment le générique de Un monde fou, fou, fou, fou et invente même les poupées du film Mad Monster Party.

Il poursuit sa carrière ainsi, alternant entre les histoires pour Mad, Yak-Yak, les récits d’horreur, les publicités commerciales et quelques affiches pour le cinéma (comme Bananas de Woody Allen ou American Graffiti de Georges Lucas).

Depuis mai 2014, Jack Davis était le dernier représentant vivant de “l’horreur à la EC Comics” suite aux disparitions de Wally Wood et Reed Crandall en 1981 ; Bernie Krigstein en 1990 ; Graham Ingels en 1991 ; Joe Orlando en 1998 ; Johnny Craig et George Evans en 2001 ; Jack Kamen et Will Elder en 2008 ; Frank Frazetta et Al Williamson en 2010 ; Harry Harrison en 2012 et enfin Al Feldstein en 2014.

C’est donc toute une page de l’histoire de la bande-dessinée américaine qui se tourne avec lui.


(FC powaaaa) #206

Mince, Jack Davis. RIP, Monsieur, je vois encore votre nom sur les couvertures de mes Contes de la crypte …

nsa38.casimages.com/img/2016/07/27/160727101909874994.jpg


(Benoît) #207

Richard Thompson (8 octobre 1957 - 27 juillet 2016)

Le cartoonist américain Richard Thompson, considéré comme l’un des plus brillants auteurs de comic-strips de sa génération pour son travail en général et son oeuvre phare Cul de sac en particulier, est décédé hier à l’âge de 58 ans des longues suites de la maladie de Parkinson, qui l’avait déjà contraint à mettre un terme à sa carrière quelques années plus tôt.


(Le Doc) #208

Tristes nouvelles…

Pour Richard Thompson, j’avoue que je ne connais pas bien son oeuvre. J’ai juste eu l’occasion de lire quelques strips de Cul de sac.

Je suis un grand fan du travail de Jack Davis chez EC Comics…et j’adore ses affiches de films. En voici quelques unes :

Un monde fou, fou, fou, fou (1963)

La Party (1968)

De l’or pour les braves (1970)

Le Privé (1973)

American Graffiti (1973)

Five on the black hand side (1973)

Alice in Wonderland: An x-rated musical comedy (1976


(FC powaaaa) #209

[quote=“Benoît”]Richard Thompson (8 octobre 1957 - 27 juillet 2016)

Le cartoonist américain Richard Thompson, considéré comme l’un des plus brillants auteurs de comic-strips de sa génération pour son travail en général et son oeuvre phare Cul de sac en particulier, est décédé hier à l’âge de 58 ans des longues suites de la maladie de Parkinson, qui l’avait déjà contraint à mettre un terme à sa carrière quelques années plus tôt.[/quote]

ça me touche forcément moins que Jack Davis, mais c’est triste, surtout qu’il est jeune !
Cul de sac, j’en ai lu quelques-uns aussi, dans sa VF !


(Le Doc) #210

GASPAR SALADINO (1926-2016)

Gaspar Saladino nous a quittés à l’âge de 90 ans.

Lettreur et créateur de logos, Gaspar Saladino est principalement connu pour son important travail pour l’éditeur DC Comics : pendant la majeure partie des années 60 et 70, il s’occupa en effet du lettrage, des titres et des onomatopées de TOUTES les couvertures des comics DC.
Il fut également le lettreur principal de la gamme de comics de guerre, de la série Swamp Thing, de Superman vs the Amazing Spider-Man, Superman vs. Muhammad Ali et Batman : Arkham Asylum de Grant Morrison (pour ne citer que quelques titres).

Saladino travailla aussi en freelance pour Marvel, sur des comic-books comme Iron Man, The Avengers, Sgt. Fury and his Howling Commandos, Captain America and the Falcon et Tales to Astonish.


(とり) #211

Ce qui n’est pas peu… Mais, du coup, le fait que ce soit la même personne qui s’occupe de tout ça apporte de la cohérence à l’ensemble.

C’est, en tout cas, un poste très important, mais dont le grand public ne se rend pas compte… alors que si c’est mal fait, ça peut pourtant le faire se tourner vers d’autres titres (c’est presque aussi important que l’illustration de couverture elle-même).
Mine de rien, un logo doit donner l’idée de l’esprit de la série.

Tori.


(Le Doc) #212

THIERRY “TED” BENOIT (1947-2016)

Le scénariste et dessinateur français Thierry Benoit, dit Ted Benoit, nous a quittés aujourd’hui à l’âge de 69 ans.

Récompensé à Angoulême en 1979 dès la sortie de son premier album (Hôpital), Ted Benoit était notamment le créateur de Ray Banana, héros de 3 albums en 1982, 1986 et 2014. Dans les années 90, il fut choisi pour reprendre les aventures de Blake et Mortimer, dont il réalisa 2 tomes : L’Affaire Francis Blake et L’Etrange Rendez-vous.


(FC powaaaa) #213

J’ai un peu honte, je ne le connaît que pour ses Blake et Mortimer ! Cela dit, l’Affaire Francis Blake m’avait bien botté à l’époque !

RIP !


(zaitchick) #214

J’ai lu Berceuse électrique y a 30 ans et quelques autres puis ses Blake et Mortimer. Un héritier de la ligne claire d’Hergé. Encore un qui disparaît. Fichtre.


(Regulator) #215

Il a aussi écrit "l’œuf du mystère"sur la sœur de DONaLD DUCK.


(Lord-of-babylon) #216

voila c’est tout ce que j’ai à dire à la mort

:imp:


(Le Doc) #217

Oh, putain…alors là je suis choqué, c’est si…inattendu…

Mais quelle année de merde… :frowning:


(zaitchick) #218

Né en 1962 !!! A peine cinquantenaire… Putain !


(Fred le Mallrat) #219

Tellement aimé ses Hellblazer et Preacher. J en oublie pas Punisher.
Une sale nouvelle!


(Photonik) #220

Une nouvelle qui fait vraiment bizarre, une sacrée douche froide.
RIP, mec !!