IN THESE WORDS (Jun Togai & Narcissus)

- Je crois que nous avons affaire à un serial killer !
- Un quoi ?

Petite question :
_ C’est un boys love ou un thriller (à la « monster ») ?

Si quelqu’un la lu, est il possible de nous faire une petite critique, merci.

Les deux…

J’adore le dessin, j’adore les thrillers, j’adore le yaoi.
Il est pour moi !

Ouh il m’a l’air intéressant celui là…

yaoi original

Discutez de Gen no Tsumi

La critique de In These Words T.1 (Limitée - Taifu Comics) par Sherryn est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique de In These Words T.1 (Limitée - Taifu Comics) par Suiginto est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Je ne sais pas trop comment classer ce titre…
Comme c’est dit dans l’article que tu cites,

Œuvre atypique, l’histoire éditoriale de In These Words est tout aussi étonnante. En effet au commencement il y a un cercle amateur yaoi américain, Guilt Pleasure, constitué de deux auteures, Jun Togai et Narcissus . Publiée initialement sur internet, leur œuvre a connu un tel succès que la célèbre maison d’édition japonaise Libre Shuppan, spécialisée dans le yaoi , acheta les droits pour la publier en volume relié. Édité par la suite en Corée du sud, en Chine et en Allemagne, c’est donc un phénomène du Boy’s Love qui nous arrive France

Les auteurs sont une Taïwanaise et une Américaine d’origine Taïwanaise, ont d’abord publié leur titre en anglais aux États-Unis (mais dans le milieu amateur), avant qu’il ne soit publié au Japon…
Je ne sais pas si la publication « officielle » américaine précède la japonaise ou pas…

Tori.

Ah ah.
Et c’est à moi que tu demandes ?
:wink:

Plus sérieusement, je ne sais pas.
Laissons là pour l’instant, on verra en fonction des informations sur lesquelles on peut éventuellement tomber.

Jim