INCEPTION (Christopher Nolan)

Ah là là mes aïeux, quel film !!!
On l’attendait, on se méfiait, mais on a pas été déçus (“on”, c’est les copains et moi).
Pour ceux qui l’ont vu, c’est en-dessous que ça se passe.
Pour ceux qui comptent le voir, passez votre chemin au risque de vous faire pourrir le film.

[spoiler]Tout d’abord, les effets spéciaux : très bien foutus, les scènes d’actions sont lisibles et bien menées, ça canarde sans en faire de trop, mention spéciale à la scène en apesanteur dans l’hôtel, grande classe.
Seule ombre au tableau, la 1ère fois que la demoiselle (dont j’ai déjà oublié le nom) est mise en contact avec les rêves, lorsque l’on la voit elle et Di Caprio passer d’un plan horizontal à un plan vertical, ou la scène n’est pas des plus fluides.
De plus, l’absence lors de certaines scènes de musique a tendance à renforcer le côté très réel alors que ces fameuses scènes sont en fait rêvées, Nolan est décidément un grand.
Les acteurs, biens dans leur rôle, et chacun ayant un rôle important à jouer, sont agréables à voir évoluer.
Passons maintenant au principal : le scénario.
Quelle mise en abîme !!!
Après une 1ère partie servant “d’introduction” (la formation de l’équipe et l’acceptation de la mission) au principe d’évoluer dans les rêves, et dans laquelle on apprend les règles à respecter, celles à ne pas enfreindre, les limites du voyage dans les rêves, les risques, etc, on passe à une 2ème partie (la réalisation de la mission) dans laquelle Nolan essaie de nous perdre avec délice, mais c’est sans grosse difficulté qu’on suit notre gang d’incepteurs passer de niveau en niveau en courant des risques toujours plus grands.
Maintenant, passons à la scène finale : tombera ? tombera pas ?
Quel fumier ce Nolan, là où on voudrait une réponse, bien évidemment il s’abstient de nous en donner une.
Plusieurs pistes s’offrent alors à nous :
-la dernière partie (à partir du moment où Di Caprio se réveille dans l’avion) est un rêve.
On pourrait croire ça car on ne voit pas la toupie tomber, et lors de son réveil il n’a pas l’air de savoir comment il s’est retrouvé là (manière de savoir si on rêve ou pas que l’on apprend nous-même pendant le film).
Mais alors, du rêve de qui s’agit-il ?
-la dernière partie est réelle.
La toupie commence à vaciller au moment où le film se termine, il est arrivé à retrouver le Japonais et l’a ramené dans le monde réel, mais vu l’état dans lequel il le retrouve, il a l’air de s’être passé un sacré moment, mais on ne sait pas combien de temps s’est écoulé dans la vie réelle, donc ils ne se sont peut-être pas noyés.
-tout le film est un rêve.
Ca paraît peu probable, et pourtant, c’est un ami qui m’a soufflé cette supposition.
Déjà, ça serait aller quand même chercher très loin, et d’autre part, la toupie de Di Caprio tombe plusieurs fois dans le film, donc au vu de leur théorie, ils sont dans le monde réel.
Mais, il y a un mais, la toupie à la base est celle de sa femme, et pas la sienne, donc rien ne prouve qu’elle tombe réellement, et qu’elle n’est pas révée en train de tomber. Tout cela serait donc le rêve de sa femme puisque elle seule connaîtrait le comportement réel de la toupie.
Ce à quoi j’ai répondu que Di Caprio avait très bien pu s’approprier la toupie, et la connaître comme s’il l’avait choisie de lui-même, et donc que le fait qu’elle tombe prouve bien qu’ils sont dans le réel.

Enfin, je finirais en disant qu’il est très probable qu’il n’existe pas de réponse claire à ces interrogations, Nolan peut très bien ne pas avoir prévu de réponse claire, et avoir pris soin de laisser au spectateur le choix de se créer sa propre explication, sa propre histoire.[/spoiler]
Un grand film de plus ajouté à la filmographie déjà excellente de Nolan (Memento, Batman Begins, Batman the Dark Knight, on pourrait également citer Insomnia mais je le placerai un cran en-dessous de ceux précédemment cités), et qui a le mérite de faire réfléchir le spectateur, fait assez rare en ce moment pour être signalé.

Je le verrai la semaine prochaine.

On m’a dit que deux visions n’étaient pas de trop pour bien tout cerner du film. Tu en penses quoi ?

bah on comprend très bien l’enchaînement dès la 1ère vision, tout est plutôt clair.
mais je ne serai pas contre une 2ème vision…

allez hop, encore plus de questions ci-dessous :
allocine.fr/article/ficheart … 96408.html

arrête d’envoyer des Spoils!
J’ai encore manqué de les lires! et ma séance est a 20h15

bah ouais mais c’est écrit dans ma phrase “encore des questions” sous-entendu soulevées par le film, et d’autre part dans l’article ils te précisent 3 fois qu’il va y avoir des spoils avec de les balancer…
donc là faut le vouloir pour les lire.

ben je sais, je me suis abstenu!
et de plus j’ai un empêchement et je ne pourrais pas le voir avant ce weekend!

je suis allé sur les champs pour le voir le jour de sa sortie, je n’ai pas pu, c’était complet 2h30 avant la projection : )
résultat ce sera surement ce week end

j’aurais bien voulu le voir mais il y a LDC dedans, :frowning: et j’ai horreur de cet acteur. tant pis :frowning:

Excellent film en effet… Par contre, là tout de suite, je n’ai pas trop la force de me remémorer ce que j’ai vu parce que mon cerveau a besoin de repos… Par contre, se priver d’un film juste sur le nom d’un acteur, ce serait vraiment dommage, d’autant que les autres rôles sont excellents (et que le petit Léo est très très bon dans ce film également).

Bon moi je suis pas déçus dans le sens ou je m’attendais pas à the film de l’année, j’ai passer une bonne séance, mais y a pas mal de longueurs.

Je dirais que le film repose sur la fuite en avant autrement dit si il happe pas le spectateur dans son sillage il rate son coup et pour ce spectateur, ce n’est qu’un film sympa mais un brin prétentieux avec un maque de transitions et des effet de style destiné à embrouillé pour gagné du temps sur le cerveau du spectateur et l’obliger à être tous le temps à la course du film.

Bref j’ai du rester trop en retrait pour me faire happer et donc être emballer.

Je l’ai vu…

On peut imaginer 15 scénarios différents pour expliquer la fin, mais pour moi, la question centrale qu’on doit se poser est la suivante :

Est-ce que Mel n’a pas raison depuis le début ?

Pour répondre à cette question, il faudra que je revois le film… cela va m’être indispensable pour avoir des certitudes, car lors de la première vision, on suit trop le scénario pour s’arrêter aux détails.

Moi je dis non… Mais c’est tout le principe de cette fin. ça reste ouvert et il n’y a pas de réponse ^^
Et, Soichi, c’est vraiment dommage de te priver de ce film à cause de Di Caprio. En plus il est très bon (comme dans beaucoup de ses derniers films…).

Soichi s’est arrêté à Titanic :mrgreen:

Sinon j’ai eu une autre idée.

Tout pourrait être lié au début et au Japonais

Mais j’arrive pas encore à tout emboîter pour que ça colle. Notamment en ce qui concerne le totem.

Faut vraiment que je le revois fait, c’est trop indispensable.

Nan mais à mon avis tu vas chercher trop loin là !

je rejoins Spyd sur son commentaire.
Le film, bien que bon, m’a parus par moment interminable. De plus, certains effet visuel aurait gagné à être un peu mieux étalonné.

J’en veux pour exemple cette scène après que Paris ait été plié. On a vraiment l’impression qu’ils se mettent a marcher sur une toile tendue, ça le fait pas vraiment.
Les tireurs, sont tous atteint du syndromes du stormtrooper (qui a de plus en plus tendance à m’énerver sur des films “sérieux”) et deux, trois autres détails du même acabits.

c’est vrai, le film est plaisants. J’aime beaucoup la fin “ouverte”, mais par moment, c’est long…
Donc, à mes yeux, un bon film, mais pas un chef d’œuvre.
Au niveau du jeu: Carpaccio, Cotillard et Ellen Page tiennent très bien leur rôles. Par contre, son associé et le chimiste sont super fadasses. J’ai du mal aussi avec Cillian Murphy.

@nil : est-ce que tu as pris la peine de lire le pavé que j’ai écrit, et l’article d’allociné ?
parce que j’ai pas l’impression… :confused:

Je viens de le lire à l’instant. Quand tu l’as posté, j’avais pas vu le film, et j’ai oublié que t’avais émis quelques hypothèses.

Mais y’a plein de choses qui collent pas pour moi. Déjà, beaucoup voient la toupie vaciller.

Elle vacille de rien du tout, elle tourne bien trop parfaitement à mon goût… Ou alors j’ai mal regardé…

Doublon (désolé) mais je me pose une question fondamentale, si quelqu’un a une raison, je suis toute ouïe…

[spoiler]Pourquoi Mal (jouée par Marion Cotillard) n’a-t-elle pas utilisée son totem (la toupie donc) pour vérifier si elle était dans la réalité ? Que ce soit quand elle rêvait (mais croyait être dans la réalité) ou quand ils sont revenus après l’Inception de son mari (Dom), je vois pas pourquoi elle ne l’a pas utilisé. Je sais qu’elle l’a enfermé dans un coffre un moment (faut vraiment que je revois le film vis-à-vis du coffre d’ailleurs), mais au moins dans la réalité, Dom aurait pu lui prouver avec le totem qu’ils ne rêvaient pas. Bizarrement, Mal ne fait jamais mention du totem…

Autre question : le Japonais touche-t-il le totem de Dom au début ? (ou à la fin, peu importe) C’est assez important je trouve…

Et au fait, pour revenir au totem, on fait mention de celui de Dom avant qu’il n’utilise celui de Mal ?[/spoiler]

[quote=“Nil Sanyas”]Mais y’a plein de choses qui collent pas pour moi. Déjà, beaucoup voient la toupie vaciller.

Elle vacille de rien du tout, elle tourne bien trop parfaitement à mon goût…

t’as mal regardé, elle vacille bien dans les toutes dernières secondes du film.

je pense qu’elle était tellement convaincue du bien-fondé de son raisonnement (à savoir l’inversement rêve-réalité) qu’elle aurait de toute façon refusé toute vérification.
hypothèse, bien évidemment…

on ne sait pas s’il le touche, mais en tout cas on ne le voit pas faire.

pas du tout, on ne le voit qu’avec la toupie, et il n’est pas fait mention de son précédent totem.

j’avais pas du tout pensé à tout ça, et c’est vrai qu’on se pose un paquet de questions.
mais nolan avait-il vu aussi loin que ce qu’on suppose ?
avait-il pensé à toutes les possibilités ?
pas forcément…