INCREDIBLE HULK : LAST CALL (Peter David / Dale Keown)


(Le Doc) #1

17 ans après Hulk : The End, Peter David, scénariste emblématique des aventures du Titan Vert, fera à nouveau équipe avec Dale Keown, un des dessinateurs qui ont marqué sa longue prestation, pour un numéro spécial publié dans le cadre des 80 ans de Marvel.

Le one-shot Incredible Hulk : Last Call sortira en juin.

Peter David :

“It’s great to be working with Dale again. Some of my favorite stories were produced during Dale’s time on the book, and I endeavored to produce a story that would hit all the high points that fans remember from those days. I can’t wait for the readers’ reactions to the story.”

INCREDIBLE HULK: LAST CALL #1

  • PETER DAVID (W) • DALE KEOWN (A/C)
  • HULK LEGENDS, PETER DAVID & DALE KEOWN REUNITE!
  • In his twelve-year stint on THE INCREDIBLE HULK, Peter David redefined the Green Goliath for generations of fans and creators. Artist Dale Keown drew some of that run’s most beloved and influential issues. Now the pair return to their incredible collaboration for a special oversized one-shot issue! Bruce Banner is tired of being the Hulk. Heck, he’s tired of being. But just when he’s about to lose all hope, a miracle occurs: a fight worthy of the Incredible Hulk.

Source : www.cbr.com


(Jean-Marc Lainé) #2

Le problème, c’est que Dale Keown a sérieusement baissé depuis lors. Mais bon, bien curieux, quoi !

Jim


(Marko) #3

Pour ce qui est du Keown actuel, j’avais bien aimé son stand-alone sur Hypérion, mais c’était plutôt dû au scénario d’Ewing qu’aux planches à vrai dire.


(FC powaaaa) #4

L’autre problème, c’est que David n’a rien produit de vraiment probant/intéressant/bon/lisible* depuis X-Factor.

*barrez les mentions inutiles … ou aucune


(Meudah) #5

C’est une couverture de Keown non ?


(victor newman) #6

Déjà ses X-Factor…


(Le Doc) #7

Yep !


(FC powaaaa) #8

Eh eh eh, tellement prévisible !:wink:


(Oncle Hermes) #9

Ahem… Déjà on parle desquels de X-Factor ? Ceux des années 90, 2000, 2010 ? Je précise que je n’ai lu aucun des trois, c’est juste pour essayer de situer. Ensuite, même en s’en tenant à la dernière dizaine d’années à la louche, personnellement je trouve plus de titres de David méritant les qualificatifs que tu lui dénies que chez certains autres auteurs à la mode en ce moment (et autrement plus prolifiques)…


(Le Doc) #10

Même Spider-Man 2099 et Scarlet Spider ?


(Jean-Marc Lainé) #11

Ils ne sont tombés des mains, ses X-Factor post House of M.
Alors que j’avais gardé un bon souvenir de sa première version.

Jim


(Le Doc) #12

Les débuts étaient un peu poussifs…mais la série est vite devenue une de mes lectures préférées de l’époque…


(FC powaaaa) #13

2010, qui a dû finir plusieurs années plus tard.

Des noms, des noms, des noms …

Voilà. Et si je me souviens bien, entre ses derniers X-Factor (que Victor n’aime pas) et 2099/Scarlet, je ne me souviens pas d’une bonne série. Mais Tonton, si tu as des titres à me proposer sur cet entre-deux pour me prouver que j’ai vraiment exagéré et que j’ai été méprisant, je suis preneur !

Ouaip, moi aussi, gros plaisir de lecture. En plus, il n’était pas toujours bien accompagné au dessin. C’est bien la série qui a été précédée d’une mini-série Madrox ?


(Le Doc) #14

Ouaip !


(Ben Wawe) #15

X-Factor, j’ai beaucoup aimé tant que ça parlait de Madrox et de Layla.
Quand ces derniers ont été mis de côté, ça m’a moins accroché, et ça m’a semblé beaucoup moins bon.


(Regulator) #16

Captain Marvel,c’était pas mal.


(FC powaaaa) #17

C’était même très bon !


(Marko) #18

De la production de PAD durant ces vingt dernière années, je retiendrais un certain nombre d’oeuvres mine de rien : Captain Marvel (les deux volumes distincts, au niveau de la tonalité notamment), Fallen Angel (les débuts de David López chez les Big Two), Friendly Neighborhood Spider-Man (une fois passé le cap “The Other”), Young Justice (malgré Nauck), son second run sur X-Factor (2005-2013), Soulsearchers and Company (un de ses creator-owned fétiches), Madrox, Incredible Hulk: The End, Spyboy ou encore Supergirl.
Comme le Waid post-DD dans une certaine mesure, le PAD post-X-Factor doit être entré dans une période plus creuse de sa carrière.


(FC powaaaa) #19

Voilà, c’est tout ce que je dis.
Et c’est d’autant plus décevant.


(Oncle Hermes) #20

Wohh… 2012-2015. Donc en gros ce que tu dis c’est juste que tu n’aimes pas ses productions de ces trois dernières années ? (…qui se comptent sur les doigts de la main, en plus.) Parce que ça sonnait beaucoup plus large comme jugement !

Snyder, Soule, Spencer, Duggan… :roll_eyes:

Oui monsieur.

Je ne prétendrai pas que ce sont des chefs-d’œuvre mais de là à dire que c’est carrément pas bon voire illisible, ça me semble très exagéré. Je regrette que Spider-Man 2099 ne se soit pas plus fixé… eh bien, sur 2099, mais c’était à mes yeux une série bien sympa. Fun, rythmée, des bons persos, de bons dialogues, des chouettes idées. Quant à Scarlet Spider, pour moi c’est un exemple d’un auteur à qui on refile du citron (gérer l’après-Clone Conspiracy, pas vraiment le meilleur event arachnéen de Slott, sans parler de la bouse Secret Empire qu’il a aussi dû intégrer en cours de route) et qui en fait de la limonade. Je raffole pas nécessairement de la limonade — manière de dire que je n’ai jamais considéré cette série comme ma préférée du moment —, mais de là à dire que c’est illisible, on en est loin (selon moi).

Encore une fois : sur ces trois dernières années spécifiquement (post Secret Wars), ce n’est pas comme s’il avait produit des masses d’autres choses non plus. Il y a eu la mini-série Avengers: Back to Basics qui ne cassait pas trois pattes à un canard (et était de surcroît desservie par un dessin ultra-moche sur la plupart des numéros), mais restait une lecture relativement sympa. Il y a des moments où ça évoquait un peu quelque chose d’une série jeunesse — je me souviens d’avoir pensé plus d’une fois à l’excellent Thor: Mighty Avenger de Langridge et Samnee —, mais avec des touches beaucoup plus “sombres” çà et là, ce qui faisait que le résultat était un peu bizarre, j’en conviens.

Ceci dit il suffit de remonter un tout petit peu plus loin pour trouver des franches réussites.

J’ajouterais son très bon run sur She-Hulk (vol. 2 #22-38, 2007-2009).