INFINITE FRONTIER #0-1 (Collectif)

Jamais lu, bien que graphiquement il y ai du lourd.

Ca vaut le coup ?

C’est très irrégulier et bavard. Stan Lee avait déjà fait un Batman afro américain, d’ailleurs.
J’en parle rapidement ici : https://topcomics.fr/quand-stan-lee-cree-les-plus-celebres-superheros-dc-comics

Merci.

Dit comme ça c’est sûr ça ne donne pas envie.

Ouais, j’avais acheté tous les numéros publiés par Semic (ça s’est vite arrêté) mais je n’ai pas été emballé (et j’ai d’ailleurs tout revendu depuis). Graphiquement, il y avait des choses qui valaient le coup d’oeil mais les histoires n’étaient pas terribles…

Ça aurait été mieux de faire un artbook avec des sketchs des artistes sur chaque personnage avec un résumé rapide.

Ca restera donc un trou dans la collection…

On en a eu cinq, quand même (sur treize).
Sur certaines séries à suivre, ça a tenu moins longtemps.

Tori.

Je rejoins Jim. On retrouve certains éléments comme de « Vieux » Héros (est-ce que DC va planifier le retour de la JSA?), d’autres connus et des nouveaux personnages dans la tradition. Un nouveau Flash alors qu’il existe Impulse, bon, why not.

J’aime les formats avec backups, les équipes créatives sont solides, la diversité proposée (en tous termes).

Dans un esprit plus fun! ca donne cette impression. Je ne serai pas le grincheux de Versailles! :wink:

Perso j’attendrai tout simplement de juger sur pièce. En ce moment j’ai une petite préférence à lire DC, donc espérons que ça soit un brin quali au moins… Sinon je ferai la bascule naturellement

The next phase of the DC Universe begins here! Dark Knights: Death Metal presented the darkest threats of the Multiverse. DC Future State revealed what may lie ahead. Now it’s time to look into the Infinite Frontier of the current-day DC Universe. In Gotham City, The Joker jolts citizens awake with an attack even the Dark Knight never expected. In Brazil, a young woman discovers her destiny and her connection to the Amazons. In Belle Reve, Amanda Waller plots an invasion of Arkham Asylum. In the far reaches of space, Mongul dreams of galactic domination, while the Green Lantern Corps hosts a summit of its greatest enemies. At the Hall of Justice, the League joins forces with Black Adam. Beyond the mortal world, Wonder Woman settles into a new role in the godsphere. And somewhere in the DC Universe-it’s the return of Stargirl, in an all-new tale written by Geoff Johns! This oversized, all-star issue kicks off the next great era of storytelling and excitement as top writers and artists reveal what’s next for the World’s Greatest Heroes and opens the door to some of the greatest stories of 2021.

Written by: Michael Conrad, Brian Michael Bendis, Joshua Williamson, Scott Snyder, , Tim Sheridan, Joëlle Jones, Becky Cloonan
Art by: Jamal Igle, Rafa Sandoval, Stephen Byrne, Joëlle Jones, Alitha Martinez, Jorge Jimenez, David Marquez, John Timms

U.S. Price:
5.99
On Sale Date:
Mar 2 2021
Page Count:
64

John Timms, j’aime de plus en plus.
Y a vraiment un équilibre entre le spectaculaire post-Image et le presque cartoony où il a bien trouvé sa place.

Jim

Williamson et Maleev sur Black Canary & Green Arrow, ça préfigure une série régulière ?
Parce que ça me paraitrait être un super choix !

Et il paraît que le mec est un chouette équipier.

C’est surtout une promesse manquée par Rebirth. :wink:

Je crois les doigts pour que cela se concrétise!

Infinite Frontier aura une suite cet été.

infinitea

On est tous rassurés!

Allez, je taquine. Ce qui est bien c’est que nous n’en avons pas pour trois ans de runs imbuvables.

C’est toujours le risque, avec les gros épisodes qui font office de catalogue pour les relances, et qui doivent aussi « acter » ou conclure des sagas, que ça donne un ensemble chaotique et désagréable.
Ce n’est heureusement pas le cas ici.

Déjà, Infinite Frontier #0 a la politesse d’évacuer rapidement Dark Nights : Death Metal, en faisant le minimum sur ses conséquences. On voit beaucoup de références à Future State, mais ça n’est pas lourd.
L’ensemble est plutôt intriguant, prenant, avec un bon niveau graphique et des approches on peut dire positives, entraînantes.

J’en ressors avec le sourire, et pas seulement parce que Roy Harper est ressuscité, Barry évacué dans la Justice League Incarnate, Wally en nouveau Flash de la Terre. J’apprécie de voir Alan Scott avec ses enfants, Jade et Obsidian, mais surtout son coming-out, moment tendre et réussi qui synthétise l’historique ancien et récent. Dommage que le final acte le retour de Darkseid dont on semble ne jamais être débarrassé.

C’est bien, ça m’a plu. Vivement les séries.

Et cette suite sera une mini-série en 6 épisodes par Joshua Williamson et Xermanico.

"Alan Scott, the Green Lantern from the Justice Society of America, has noticed some of his allies are still missing in action, and he’s determined to find them. There are others, though, that would rather remain hidden than explain themselves, like Roy Harper, a.k.a. Arsenal, a man who should be dead now is not. Plus, what does all this mean for the DCU’s place in the Multiverse? On opposite sides of a dimensional divide, both Barry Allen and President Superman ponder this question. Not to mention the Darkseid of it all! Or a team of Multiversal heroes called Justice Incarnate!

« But let’s not get ahead of ourselves. This brand-new event from DC has one foot in the past, but both eyes looking forward to a future that they hope will remain as bright as it seems! »

J’en parle plus ici : Infinite Frontier n°0 : que devient l'univers DC Comics après Death Metal ? - Top Comics