INFINITE FRONTIER #0 (Collectif)

Après Future StateInfinite Frontier !

INFINITE FRONTIER #0

Written by SCOTT SNYDER, GEOFF JOHNS, JAMES TYNION IV, JOSHUA WILLIAMSON, GEOFFREY THORNE, PHILLIP KENNEDY JOHNSON, BRIAN MICHAEL BENDIS, BECKY CLOONAN, MICHAEL W. CONRAD, JOËLLE JONES, and TIM SHERIDAN

Art by JOHN TIMMS, HOWARD PORTER, JOËLLE JONES, JORGE JIMENEZ, ALITHA MARTINZEZ, DAVID MARQUEZ, STEPHEN BYRNE, JAMAL IGLE, DEXTER SOY, RAFA SANDOVAL, ALEX MALEEV, JOHN ROMITA JR., and others

Wraparound cover by DAN JURGENS and MIKEL JANÍN

Card stock variant cover by JOHN TIMMS

The next phase of the DC Universe begins here! Dark Knights: Death Metal presented the darkest threats of the Multiverse. DC Future State revealed what may lie ahead. Now it’s time to look into the Infinite Frontier of the current-day DC Universe.

In Gotham City, The Joker jolts citizens awake with an attack even the Dark Knight never expected. In Brazil, a young woman discovers her destiny and her connection to the Amazons. In Belle Reve, Amanda Waller plots an invasion of Arkham Asylum. In the far reaches of space, Mongul dreams of galactic domination, while the Green Lantern Corps hosts a summit of its greatest enemies. At the Hall of Justice, the League joins forces with Black Adam. Beyond the mortal world, Wonder Woman settles into a new role in the godsphere. And somewhere in the DC Universe–it’s the return of Stargirl, in an all-new tale written by Geoff Johns.

64 pages, $5.99, (variant, $6.99), available on March 2.

Tiens, ils mettent en avant leur nouveau Red X.

Bon, sinon, on semble comprendre que Wonder Woman va accéder au rang de supra-déesse à la fin de Death Metal.

Et apparemment, Scott Snyder n’a pas fini de sévir.

Jim

Pour un « passage de relais » entre les deux périodes ?

Sa dernière oeuvre. Enfin…

Je ne vais pas te contredire. Mais il semble que ce soit en partie « grâce » à Snyder que le projet initiale de Didio (dont je ne me souviens plus le nom, « Generation quequ’chose » ?) - devenu Future State sur une courte période de publication - n’a pas vu le jour (et l’éviction conséquente du directeur des publications dans la foulée).

Je ne sais pas ce qu’on y gagne, ni ce qu’on y perd ; ça m’intéresse finalement assez peu mais je pense que c’est intéressant de le signaler pour ceux qui pensaient d’emblée que ce saut en avant dans le temps était une mauvaise idée.

Pour la première fois, un relaunch dc ne m’intéresse pas!

Je ne sais pas : l’image fait naître en moi (à cause du style de Jurgens, sans doute) le sentiment de regarder une version « classique » de cet univers, avec sa double dimension générationnelle et multiverselle, et c’est un peu ce que j’aime chez DC. Donc là, spontanément, je dresse l’oreille…

Jim

Il y a pas eu des masses non plus.

(un voire deux si on prend COIE qui est plus un relaunch de perso que d’univers)

ça ne me dérange pas d’avoir ces personnages mais j’ai peur qu’on se perde dans ce relaunch, entre les différents temporalités et la multitude de personnages dont nous n’avons pas forcément besoin. Même si un peu de nouveauté fait du bien.

Et sans Diana qui interagit avec les autres personnages pour l’instant, il y a comme un manque.

WW le nouveau flash de cet «crisis».

Wonder Woman ?

Oui

Je préférais Flash !

Mets Wally West à la place, ça fera pareil.

3 Superman, 3 flash, La Batfamily au complet avec 2 Batman, je baille d’avance et d’ennuis.

J’aime bien les versions alternative, j’aime bien le visuel, mais ça sent bien mauvais quand même.

C est stan lee qui avait fait une ww noir, non ?

Péruvienne, en fait.
Maria Mendoza.

image

Jim

Qu’on a eu en France, aussi :

Tori.