INFINITE KUNG-FU tome 1 (Kagan McLEOD)

[quote]INFINITE KUNG-FU

Date de parution : 6 novembre 2013
Auteur : Kagan MC LEOD
240 pages N&B
Format : 17 x 24 cm
Collection : Pika Graphics
Prix : 12,90€
EAN : 9782811613112
Nuart : 51-1944-1
Éditeur original : Top Shelf

Déchiré par les guerres, le monde des humains a régressé et sombré dans la barbarie. La vie est devenue un don rare dans ce royaume des arts martiaux rongé par un kung-fu empoisonné maléfique et par un empereur sanguinaire assoiffé de puissance. Un fléau ne venant jamais seul, depuis quelques années, les morts se relèvent pour assaillir les vivants. Les huit sages immortels chargés de garder la terre fondent leurs derniers espoirs dans Lei Kung, leur ultime élève, pour tirer le monde des griffes du terrible empereur et de ses généraux corrompus.

La formation du jeune apprenti, selon les cinq préceptes bouddhistes, lui ouvrira les portes d’un kung-fu puissant et éclairé qui lui fera gagner la confiance de l’empereur. Ce dernier le place alors à la tête d’une de ses cinq armées, chargées de récupérer chacune l’une des cinq pièces cachées de son armure maudite. Lei Kung devra jouer un double jeu afin de doubler les quatre autres généraux, mais ce sont tous des combattants sans scrupules passés maîtres dans l’art du kung-fu empoisonné. Son premier adversaire, Li Zhao, le devance déjà et récupère les brassards avant lui. C’est dans le temple Shaolin qu’ils se retrouvent afin de s’emparer du casque, mais une fois de plus, la traîtrise de Li Zhao lui confère l’avantage…

Le style et le scénario de Kagan MacLeod jonglent habilement entre les codes du kung-fu, du bouddhisme et de l’univers zombie à l’instar de son trait presque calligraphique, à la croisée de chacun de ces genres.[/quote]

Je l’ai trouvé par hasard dans les rayonnages. C’est la version complète éditée il y a peu par Top Shelf, normalement. Tout juste acheté, pas encore lu, mais le “tome 1” sur la couverture me fait craindre une version tronquée. Ah, puis je viens de remarquer la pagination. Donc oui, c’est uniquement la moitié de l’oeuvre globale.

Oulalalah, là la limite entre le manga et le comics… Je l’aurai plutôt mis en manga perso…

Ben ça dépend, c’est quoi la différence entre un manga et un comic book ?

Qu’est-ce qui fait que c’est plus un manga qu’un comic book ?

L’éditeur V.O ?
Le pays de l’édition originale ?
Le thème ?
L’éditeur V.F ?
L’auteur ?
Le format ?
Le type de parution ?
Le style du dessin ?
La narration ?

L’auteur est canadien et l’éditeur est américain. Donc pourquoi vouloir le classer en manga ? :wink:

[quote=“artemus dada”]
L’éditeur V.O ?
Le thème ?
L’éditeur V.F ?
L’auteur ?
Le format ?
Le type de parution ?
Le style du dessin ?
La narration ?[/quote]

Top Shelf apparemment
Kung fu zombie
Pika
Mc Leod (pas duncan)
Roman graphique noir et blanc
no sé, ça a l’air d’être un graphic novel jpense
cartoony/manga => très style asiat
J’en sais rien, du peu que j’ai vu à VV ça faisait assez manga à priori.

D’ailleurs chez nous on l’a classé en manga :
manga-sanctuary.com/bdd/roma … e-kung-fu/

[quote=“Le Doc”]

L’auteur est canadien et l’éditeur est américain. Donc pourquoi vouloir le classer en manga ? :wink:[/quote]

Oui je sais mais bon je l’ai feuilleté et franchement pour moi c’est plus un manga. C’est le même paradoxe de dreamland ou bad ass.

Bah, par exemple vous classez Usagi Yojimbo et I luv Halloween en global manga (terme nébuleux en ce qui me concerne) et pour moi, ce sont des comics. :wink:

[quote=“Blackiruah”]…]
Top Shelf apparemment
Kung fu zombie
Pika
Mc Leod (pas duncan)
Roman graphique noir et blanc
no sé, ça a l’air d’être un graphic novel jpense
cartoony/manga => très style asiat
J’en sais rien, du peu que j’ai vu à VV ça faisait assez manga à priori.

D’ailleurs chez nous on l’a classé en manga :
manga-sanctuary.com/bdd/roma … e-kung-fu/[/quote]

Je le savions petit padawan, je me demandais seulement (et sans malice aucune) ce qui te faisait penser que cela pouvait plus être un manga qu’un comic book ?
D’où mes questions. :wink:
:slight_smile:

Je ne connais pas I luv Halloween, mais ***Usagi *** est indéniablement un comic book.

I luv Halloween est écrit par Keith Giffen, donc pour reprendre tes termes c’est indéniablement un comic book.

[quote=“artemus dada”]Je le savions petit padawan, je me demandais seulement (et sans malice aucune) ce qui te faisait penser que cela pouvait plus être un manga qu’un comic book ?
D’où mes questions. :wink:
:slight_smile:[/quote]

Ah bah franchement c’est juste une question de feeling, autant pour Usagi je ne contesterai pas (usagi a une parution en épisode) et je ne connais pas Halloween (pas de parution en épisode apparemment) mais pour Kung fu, ça reste discutable en plus le style des caractères m’a un peu rappelé un peu Urasawa. Après tout même s’il paraisse en Amérique, ils ont droit de faire du manga non ?

Hum, pas sûr.
Il me semble que Tokyopop est un éditeur spécialisé dans le manga, non ?
Et en y regardant de plus prés Wikipedia ** qualifie* I luv Halloween*** d’amerimanga ?

D’où ma question qu’est-ce qui rend manga ou comic une BD ?

Ben à partir du moment où les auteurs disent c’est du manga, je suis d’accord bien sûr.
D’ailleurs Niko ou Ed ont fait du manga en France :question:

Mais justement qu’est-ce qui permet d’identifier, ou plutôt de différencier, par exemple, un manga d’un comic book ?

Comme celui dont on parle ici ou I luv… ?

[quote=“artemus dada”]

est écrit par Keith Giffen, donc pour reprendre tes termes c’est indéniablement un comic book.

Hum, pas sûr.
Il me semble que Tokyopop est un éditeur spécialisé dans le manga, non ?
Et en y regardant de plus prés Wikipedia ** qualifie* I luv Halloween*** d’amerimanga ?

D’où ma question qu’est-ce qui rend manga ou comic une BD ?[/quote]

Marrant…je n’ai pas eu “l’impression” de lire un manga. Question de feeling, comme dirait Blacki…

Je comprends pas pourquoi. Ca vient des Etats-Unis. Point barre.
Quand Kia Asamiya travaille sur les X-Men ou Batman, tu ranges ça en manga ? Quand Yoshitaka Amano sort son Hero chez Boom !, tu classes ça en manga ? Quand Pat Lee tente de faire une pâle copie de Ghost in the Shell, où c’est que tu le mets (et interdit de me répondre “dans ton cul”) ? Et Adam Warren, tu le ranges où ? Et Scott Pilgrim, c’est aussi un manga ?

Pour moi, ce n’est pas du tout du manga… Mais il est dans une collection manga (comme Twilight, New Moon et Sublimes créatures). Il a d’ailleurs été vendu aux libraires comme un manga… Mais rien dans ce titre ne me fait penser à un manga.

Concernant Usagi Yojimbo, c’est le même souci : l’éditeur français l’a placé dans une collection asiatique…

Tori.

[quote=“Tori”]

Concernant Usagi Yojimbo, c’est le même souci : l’éditeur français l’a placé dans une collection asiatique…

Tori.[/quote]

Pas initialement, il me semble !

[quote=“Tori”]…] Mais rien dans ce titre ne me fait penser à un manga.

…][/quote]

Alors justement, que manque-il à ce titre pour être un manga ?

C’est quoi un manga ?

stricto sensu, c’est une BD japonaise.

Après, un découpage, un type de trait peuvent s’inspirer de ceux du manga (un format également, éventuellement), mais pour moi ça n’est pas du manga à proprement parler.
Des auteurs (notamment européens) s’inspirent du manga, en sortant des titres en petit format, en noir et blanc, avec un découpage et un trait “typés mangas”, et parfois même avec un sens de lecture inversé par rapport au sens de lecture occidental… C’est ce qu’on met dans la catégorie “global manga”.

Concernant Usagi Yojimbo, l’auteur étant à la fois Japonais et Américain, il a des références culturelles et graphiques mixtes, et le fait que son récit se place au Japon, qu’il y ait des jeux de mots et du vocabulaire japonais le rapproche quand même beaucoup du manga.

Pour ce qui est du titre qui nous intéresse, le découpage est plutôt classique, et le trait ne me fait pas penser à du manga quand je le vois.
En le voyant sans savoir d’où ça venait, j’aurais hésité entre de la BD européenne et du comics, mais je n’aurais certainement pas pensé à un manga.

Tori.

Pour les jeux de mots, je ne vois pas trop (la VF ne les retranscriraient pas bien ?). Les mots “japonais”, d’accord, mais ça, vu le contexte, c’est pas étonnant. ça pourrait être de l’européen et utilisé des mots japonais. Donc pour moi, ce n’est pas un critère ! Dans ce cas, les BD française qui se déroulent aux States sont des comic books ? … My god, Largo Winch ???