INFINITY ENTITY #1-4 (Jim Starlin / Alan Davis)

Entre Thanos: The Infinity Relativity et Thanos: The Infinity Finale, l’auteur Jim Starlin intercale la mini-série Infinity Entity consacrée à la quête mentale d’Adam Warlock. Les quatre numéros seront illustrés par le vétéran Alan Davis.

Il s’agit de la deuxième mini-série liée à la saga Infinity après Hulk Vs. Thanos. La sortie est prévue pour le printemps 2016.

[size=150]INTERVIEW DU SCÉNARISTE JIM STARLIN[/size]

Lien
Le site de l’éditeur: marvel.com

[quote=“Jack!”]…]

[/quote]

Pêchue en l’état cette page !
Je n’aimerais pas être de l’autre côté du doigt.

Starlin et Davis ensemble.
Du biscuit, quoi !

Jim

Quel con … je trouvais que la page ci-dessus faisait très Davis, j’ai préféré rien dire pour ne pas paraître pour un con, car j’étais persuadé que Starlin faisait tout !

Finalement, j’ai quand même l’air d’un con !

Quelques pages en couleur de Infinity Entity; suivies de la couverture alternative par Ron Lim :

Source : comicbookresources.com

Et en prime, voici la variant cover de Marco Rudy.

img15.hostingpics.net/pics/477446TheInfinityEntity1RudyVariant2105e.jpg

Source : comicbookresources.com

[quote=“Marko”]Et en prime, voici la variant cover de Marco Rudy.

…][/quote]

Très jolie, merci.

La classe la cover de Rudy.

[quote]THE INFINITY ENTITY #1 (of 4)
JIM STARLIN (w) • ALAN DAVIS (a/C)
VARIANT COVER BY RON LIM
VARIANT COVER BY TBA
FROM THE PAGES OF THE THANOS: THE INFINITY RELATIVITY OGN!
When last we saw Adam Warlock, he was a captive of Annihilus of the Negative Zone. So where does THE INFINITY ENTITY #1 find him? Hanging with the original Avengers? Then things start getting weird. But what else would you expect from the cosmic team of Jim Starlin and Alan Davis? Guest starring the Guardians of the Galaxy.
32 PGS./Rated T+ …$3.99[/quote]

Source : www.newsarama.com

http://imageshack.com/a/img924/6081/ePRWoT.jpg

http://imageshack.com/a/img921/7187/QlCUbr.jpg

[quote]The Infinity Entity #2

Story by
Jim Starlin
Art by
Alan Davis, Mark Farmer
Colors by
Wil Quintana
Letters by
VC - Joe Sabino
Cover by
Alan Davis, Mark Farmer, Jordan Boyd, Ron Lim , Andy Smith , Matt Yackey
Publisher
Marvel Comics

Cover Price:
$3.99
Release Date
Mar 16th, 2016

Continuing his efforts to piece together his lost recent past, Adam Warlock is confronted by the bizarre and powerful In-Betweener, then begins a nightmarish tour of a ravaged universe. Each answer unearthed produces even more vexing questions, until Warlock receives an astral summons he cannot ignore.[/quote]

http://imageshack.com/a/img924/2748/usriUd.jpg

http://imageshack.com/a/img921/8121/gSK1NI.jpg

http://imageshack.com/a/img922/8092/cYLcQu.jpg

http://imageshack.com/a/img924/2276/ApvVGm.jpg

Source : www.comicbookresources.com

[quote]The Infinity Entity #3

Story by
Jim Starlin
Art by
Alan Davis, Mark Farmer
Colors by
Wil Quintana
Letters by
VC - Joe Sabino
Cover by
Alan Davis, Mark Farmer, Jordan Boyd, Ron Lim , Andy Smith , Matt Yackey
Publisher
Marvel Comics

Cover Price:
$3.99
Release Date
Mar 23rd, 2016

Adam Warlock at last discovers the truth about what he has become and his and Thanos’ role in the destruction of the universe. Now the big question is whether or not the universe’s most powerful entities will allow Warlock the chance to rectify his mistakes and save all that there is.[/quote]

Source : www.comicbookresources.com

[quote] THE INFINITY ENTITY #4

Written by: Jim Starlin.

Art by: Alan Davis.

Covers by: Alan Davis, Ron Lim.

Description: With his memories fully restored, an omnipotent Adam Warlock confronts the surprisingly unexpected true architect of all the universe’s recent ills and destruction. This should make for a short story. But all is still not as it appears and our tale ends with a very unforeseen twist.

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: April 6. [/quote]

Source : www.comicscontinuum.com

Très sympathique mini.
Starlin continue à dérouler son vaste récit, tout en revenant à l’un de ses thèmes de prédilection, l’aliénation mentale. Ce n’est pas le docteur Nilrats qui me contredira.
C’est magnifiquement dessiné, l’ambiance est paranoïaque et inquiétante, la pression est bien maintenue, la révélation tape bien. Seul bémol selon moi, l’identité du vilain : il me semble que le personnage n’est pas à sa place. Mais bon, il faudra voir quelle matière Starlin en tire dans son prochain volet.
Le récit est starlinien en diable. Il a toujours cette habileté pour manipuler les concepts incarnés de l’univers Marvel. Il n’hésite pas non plus à récupérer ceux qui ont été créés depuis ses passages précédents, et certaines planches ne sont pas sans évoquer des scènes équivalentes chez Mark Gruenwald. Chez des auteurs du calibre de Starlin, c’est toujours agréable de constater qu’ils sont capables d’intégrer les idées d’autrui.
Bref, très cool à lire.
Si je suis fan de Starlin au dessin, je serai curieux de voir l’expérience renouvelée, et de le voir écrire pour quelqu’un d’autre, à l’occasion d’une autre mini.

Jim

Je lis en plus de ton commentaire, que cette mini-série s’intercale entre Thanos: The Infinity Relativity et Thanos: The Infinity Finale, faut-il, à ton avis, avoir lu ces deux histoires pour lire celle-ci ?

[quote=“artemus dada”]

Je lis en plus de ton commentaire, que cette mini-série s’intercale entre Thanos: The Infinity Relativity et Thanos: The Infinity Finale, faut-il, à ton avis, avoir lu ces deux histoires pour lire celle-ci ?[/quote]

Je ne crois pas. Ça fait partie d’un grand cycle, donc c’est mieux de l’avoir suivi, mais Starlin ouvre son récit avec la voix off de Warlock qui (se) pose plein de questions, ce qui permet d’amener des réponses au lecteur, de le plonger au cœur des enjeux.
Le méchant de The Infinity Relativity est évoqué dans les pages de cette mini, en des termes assez clairs, je crois, pour celui qui n’aura pas lu le chapitre précédent.
En revanche, la résolution de The Infinity Entity appelle clairement une suite, donc je crois qu’il convient de lire The Infinity Finale dans la foulée (ce que je n’ai pas encore fait).
Après, comme faisait remarquer quelqu’un, Starlin “tourne en rond” (je mets entre guillemets, parce que c’est vrai, mais moi j’aime bien). Il travaille sur un éventail réduit de personnages et de thématiques. Donc si on connaît un peu, on n’est pas perdu, on s’y retrouve facilement. Et pour le lecteur débutant en starlineries, ça me semble abordable.

Jim

Merci.

J’y repense, dans l’excellent bouquin de Sean Howe il y a des pages mémorables ou plutôt c’est ce qu’il décrit à propos de **Starlin **(et de quelques autres) qui est mémorable : les années LSD n’étaient pas des oui-dire pour eux.

Oui, Englehart et Starlin notamment n’ont pas été avares en infos sur leurs excès de l’époque, à ce que j’ai pu lire…

Oui j’étais au courant aussi, mais là **Howe ** décrit des soirées (avec pas mal de verve d’ailleurs) qui sont de sacrés beaux moments.
Incidemment il parle aussi de Steve Gerber qui comme chacun sait ne prenait aucune drogue, et quand on y pense, ce que ce dernier écrivait était parfois aussi barré que les scénarios de Starlin, mais lui était à “jeun”. :open_mouth: :slight_smile: :wink:

Un peu comme Ditko avec le Dr Strange.

Sinon, je viens de lire le premier numéro de la série dont il est question ici, et c’est sympa, un peu cryptique et mystérieux parce que finalement à terme on n’en sait pas beaucoup plus, voire on en sait moins qu’au début (cela dit ce n’est pas un reproche de ma part, l’art du storytelling c’est aussi ça : créer une attente chez le lecteur, qu’il n’avait pas forcément a priori). Et les pages de Davis sont vraiment sympa. Belle colorisation aussi.

Ah et puis chouette logo sur la poitrine de Warlock je trouve (bref tout ça m’a donné envie de relire ses aventures sur la contre-Terre). :slight_smile:

Le plus étonnant, c’est quand c’est présent dans les planches, de manière très transparente. Je pense à certains épisodes de Captain Marvel par Englehart et Milgrom. Que Marvel ait laissé passer ça (et que Lug ne l’ait pas retouché), voilà qui me scotche, quand même.

Jim