INITIAL D t.1-43 (Shûichi Shigeno)

:slight_smile: c’est cool ils se sont décidés a sortir le manga :slight_smile:

J’ai connu cette série sur AB1 ( il me semble ) et j’ai tout de suite accroché , ( il faut dire que j’aime le sport auto :mrgreen: )
mais en dehors de cela, ce que j’ai vraiment aprécié c’est l’intensité qui se dégagait lors de leurs rencontres et des duels ( j’ai découvert le drift avec cette série )

J’ai eu le manga entre les mains a la fnac ( il y a un truc qui m’a choqué , les personnages sont vraiment moches alors que les voitures et leur comportement sont représentés avec une fidélité exemplaire !! :laughing: ) ,
Aprés je rejoins l’avis de guimauve l’histoire de fond n’est pas a négliger ( Le passé de bunta et de son ami ou encore ce que Ryosuke a dans la tete ) il rajoutent ( pour moi ) ce petit quelque chose qui fait que j’ai envie de voir le dénoument ( d’ailleurs j’attends la suite du stage 4 …)

En gros moi j’ai bien aimé et si le manga rattrape l’anime je pourrais facilement me laisser convaincre a l’achat :mrgreen:

j’ai connue cette serie grace a l’anime ( j’en ai vue qu’une partie),j’ai adorere .
j’aime beaucoup les courtses automobiles ce qui fait que je me suis jeter sur le manga qui est genial.
les personnages sont moche , l’auteur fait bien monter la pression (pendant les courses) .

Même sans aimer les sports automobiles j’ai été vraimen entrainé par les deux premiers tomes. Le dynamisme se sent trés bien malgré un heros tout mou.

Juste une chose à propos des personnages, le style parait ancien mais ce qui m’est venu à l’esprit c’est que le dessin représentait plus des japonais que dans un grand nombre d’autres mangas. Des yeux plus fins et des expressions qui ne sont pas exagérées. Est ce que quelqu’un a eu cette même impression ?

c’est vrai que leurs expressions sont assez réalistes
comme le visage de takumi quand il s’enerve , ou l’impassible bUNTA ou les mimiques d’itsuki :laughing:
( je n’avais pas tilté quel sens du détail :open_mouth: ) a force de voir du Super deformed de one piece…

j’ai pas eu la meme impression que toi.

La critique par Skeet est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

up

La critique par Skeet est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par Skeet est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

up

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Voici enfin le duel que l’on attendait depuis la fin du tome 3, très attendu puisqu’un peu hors du commun dans son déroulement : chaque duelliste se scotche la main droite au volant, ce qui limite fortement la possibilité de braquage, détail très gênant lorsque l’on conduit essentiellement en drift comme notre héros, Takumi.
Vous vous en doutez, comme dans tout bon shônen sportif, Takumi gagnera ce duel entre Street Racers, mais en contournant le problème de braquage d’une manière très…surprenant, mais pourtant cohérente et bien pensée.
Sur la 2ème moitié du volume, la tension retombe un peu puisque l’on assiste à plusieurs évènements destinés à faire vivre les personnages de la série, et ainsi en apprendre plus sur eux.
On en apprend d’abord un peu plus sur le futur adversaire de Takumi, mais pour être franc cette partie ne m’a pas spécialement passionné, j’ai trouvé ça mou et pas spécialement intéressant.
Ensuite, on voit -enfin- le père de Takumi, Bunta, à l’oeuvre au volant de la fameuse 86. Celà ne dure que quelques pages, mais c’est largement suffisant pour comprendre le niveau du monsieur, et se rendre compte que Takumi bien qu’étant doué et progressant très vite est très très loin du niveau de son père.
Enfin, on assiste à l’évolution de la relation entre Takumi et Natsuki, ce qui nous permet d’en apprendre un tout petit peu plus sur leur passé, mais un non-dit ne permet pas de savoir si Natsuki a toujours eu un faible pour Takumi, ou si l’on a affaire à quelque chose de plus grave. Réponse dans les prochains tomes ? Chose étonnante, après leur baiser, le lendemain c’est comme s’il ne s’était rien passé, sans autre forme d’explication, dommage, on aimerait en savoir plus.
Le volume se termine sur la préparation d’un nouveau défi pour Takumi, mais celui-ce semble vraiment corsé, notamment à cause d’un street racer qui semble bien au-dessus de ceux affrontés jusqu’à présent, celui-ci mettant de plus en jeu une chose d’importance : lorsqu’il perdra, c’en sera fini de sa carrière, il se retirera de sous les projecteurs.
Entre ça et un Takumi qui semble troublé par la soirée passée en compagnie de Natsuki (malgré les explications contraires données par celui-ci), l’ambiance de la course s’annonce tendue.
Vite, vite, le volume 5 !!!

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary