INJUSTICE: GODS AMONG US YEAR I - IV (Collectif)


(Jack!) #1

A partir de janvier 2014, l’éditeur débutera la diffusion de la deuxième série digitale “Injustice: Gods Among Us” (inspirée par le jeu vidéo éponyme) sobrement intitulée “deuxième année”. Elle sera toujours réalisée par le scénariste Tom Taylor et son équipe artistique composée de Jheremy Rapaack, Mike S. Miller et Tom Derenick.

La première série a duré 36 numéros diffusés de janvier 2013 à septembre 2013. La série a ensuite été compilée sur papier dans une maxi-série en 12 numéros (trois épisodes par numéros).

http://imageshack.us/a/img585/5718/1g1k.jpg

[quote]INJUSTICE YEAR TWO #1
Written by TOM TAYLOR
Art by BRUNO REDONDO
Cover by JHEREMY RAAPACK
On sale JANUARY 15 • 32 pg, FC, $2.99 US • RATED T • DIGITAL FIRST
The best-selling prequel to the hit videogame picks up right where it left off! Year one is over—now, year two begins. The death of one of their own has divided Earth’s protectors as hero turns against hero. As Superman’s iron grip on the world tightens, at the edge of the galaxy, fear approaches…[/quote]

Lien
le site de l’éditeur: dccomics.com


(Jack!) #2

J’ai fini par lire la série Digitale “Injustice: Gods Among Us” inspirée du jeu vidéo qui lui donne son nom. Et je ne suis pas déçu de l’avoir fait. C’est rythmé, rapide (les épisodes se lisent vraiment très vite de par leur format), sans temps mort, mais surtout c’est vraiment bien écrit.

Superman, manipulé par le Joker à coup de kryptonite et du gaz de l’épouvantail, assassine malencontreusement sa femme et son bébé à naitre. Débute alors la chute de la Ligue de Justice lorsque l’Homme d’Acier décide d’éliminer le Clown du Crime en l’empalant sur son bras. *
Malgré ce postulat "expéditif "de l’intrigue, le scénariste Tom Taylor échappe au piège
imposé par DC Comics pour construire une histoire rondement menée, véritable château de carte qui tient sur la scène irréelle de la mort du Joker. Petit à petit, les camps se forment: Batman d’un coté, Superman de l’autre, Flash au milieu. “Injustice: Gods Among Us” est ni plus, ni moins le “Civil War” de DC Comics, mais honnête. Et Taylor de tirer d’un coup sur le fil qui délite la toile en enchainant les surprises: Wonder Woman est confrontée à son rôle d’ambassadrice de la paix, puis à Ares le Dieu de la Guerre suite à la trêve mondiale imposée par Superman. Aquaman s’attaque aux chasseurs de Baleine et se heurte au dictatoriat du Kryptonnien (empruntant certaines thématiques à “The Authority”**). Tandis que Billy Batson se demande ce qui est juste (et Shazam de lui répondre avec la sagesse de Salomon), Robin (Damian Wayne) déserte le camp du Chevalier Noir pour devenir le conseiller de Superman sur tout ce qui concerne son père. Tout y est affaire de compromis; de ce que l’on devient quand on les accepte, et de ce qu’on s’impose quand on les refuse.

Pourtant, le scénariste ne tombe jamais dans l’excès. Au contraire, il dépeint un Superman à mi-chemin entre l’Homme perdu et le Surhomme résolu, pas tellement éloigné de celui que l’on connait. C’est d’ailleurs ça la force de la série de Tom Taylor, c’est un récit où l’on reconnait les personnages. Ce ne sont pas les vrais héros de la Ligue de Justice, les “originaux”, mais à l’heure du New 52, ils se rapprochent suffisamment de la version pré-New 52 pour que le lecteur s’implique émotionnellement. On pourrait même se demander si l’auteur ne raconte pas leur chant du cygne de la même manière qu’Alan Moore avait raconté celui du Superman de l’Age d’Argent dans “Whatever Happened to the Man of Tomorrow?” (Superman #423, Action Comics #583 - 1986). “I: GAU” évite la débauche évènementielle que permet généralement un univers parallèle en utilisant la continuité non pas comme une limite à franchir mais comme un repère pour le lecteur*.
Ne vous y trompez pas, Superman finit bien par devenir un tyran despotique (mais pas un tueur psychopathe), loin du personnage que l’on connait. Mais Taylor aura eu la bonne idée de raconter son parcours, sans fausses notes, au lieu d’imposer un changement radical au personnage d’entrée de jeu.

Coté dessin, on oscille entre le passable et le très sympa. Du premier: Jheremy Rapaack, juste mélange entre Stephen Segovia et un Carlos D’Anda peu inspiré. De l’autre Mike S. Miller (plus a l’aise dans la “trogne” de ses personnages que dans les scènes d’affrontements vertigineux) et Tom Derenick. Et puis il y a les petits à cotés réalisés par l’excellent Kevin Maguire (avant qu’il quitte DC, donc) et un Neil Googe lorgnant vers Immonen, Asrar et consorts.

En bref, C’est une très chouette série où tout peut arriver sans pour autant trahir l’essence des personnages. Une lecture nerveuse, intelligente, que je recommande fortement.

[size=85]* On peut comparer le processus de construction/déconstruction avec l’actualité de la ligne “Ultimates” du concurrent; un univers dans une impasse éditoriale où les auteurs n’ont jamais été aussi libres sans pour autant réussir à convaincre.
** Série sur laquelle le scénariste a officié pendant 8 numéros en 2010.[/size]


(Ben Wawe) #3

Curieux de lire ça après ton avis, je suis en train de parcourir les premiers chapitres et c’est, vraiment, bien fait. On pouvait s’attendre à un bête travail de commande, mais Tom Taylor livre un bon récit, dense, avec une montée en puissance forte. Même si je connais le destin de Loïs, Taylor a réussi à me faire “espérer” que je me trompe ; mieux encore, le chapitre sur Harley Quinn enlevée par Green Arrow bénéficie de dialogues juste merveilleux, très forts et beaux.

Vite, je retourne à la suite, mais d’ores et déjà merci !


(Jack!) #4

Si mon petit mot a donné envie de lire la série et que la magie fonctionne, c’est mon plaisir. Reviens nous dire ce que tu as pensé de la fin ([size=85]et de l’excellent dernier bras de fer entre Superman et… Non, décidément, c’est trop énorme[/size]).

La mauvaise nouvelle c’est qu’il va falloir patienter un an avant l’intégrale de la deuxième “saison”.


(Ben Wawe) #5

Je viens de terminer, et mon sentiment s’est confirmé : Injustice : Gods Among Us est une vraie pépite, aussi étonnant que ça puisse paraître pour un tel travail de commande.

L’ultime face à face est énorme, tout comme le combat tant attendu Superman/Batman (terrible ! le personnage a vraiment franchi le Rubicon, alors que jusque-là je trouvais que la seule Wonder Woman portait le poids des atrocités véritables et volontaires). La tragédie autour d’Oliver Queen est parfaitement écrite, et Tom Taylor prouve qu’il sait très bien gérer une intrigue à tiroirs avec tout le panel des émotions.
Je m’avoue d’ailleurs particulièrement fan des chapitres “one-shots”, par exemple celui sur Harley, celui sur Catwoman mais surtout celui sur le Man of Yesterday, terriblement fort et juste.

C’est une vraie surprise, et je suis ravi d’avoir parcouru tout ça grâce à toi. Merci !
Et c’est vrai qu’une année d’attente ça va être long… surtout que je crains que le phénomène ne s’essouffle franchement d’ici là…


(KabFC) #6

Je suis ne cours de lecture j’ai pris le premier HC. Ce qui m’étonne c’est le rôle de Wonder Woman ,qui aurait pu calmer Clark, mais en ne disant pas certains message et par son attitude renforce la volonté de Sup. très vite d’ailleurs le côté ambassadrice laisse la place à la guerrière.

Par contre je remercie Jack qui m’a fait franchir le pas, car j’étais plutôt motivé, mais pas trop sur et je me régale, j’ai hâte que le second HC avec la fin ne sorte.


(Jack!) #7

[quote]Injustice Year Two #2
Story by Tom Taylor
Art by Jheremy Raapack
Cover by Jheremy Raapack
Publisher DC Comics
Cover Price: $2.99
Release Date Wed, February 12th, 2014
With Batman out of action, a grieving Black Canary begins to assemble her own team to combat Superman’s new world order. And Earth’s heroes aren’t the only ones concerned about the Man of Steel’s rule. Word is spreading across the galaxy. Powerful beings across the stars turn their attention towards Earth.[/quote]

Source: www.comicbookresources.com


(Jack!) #8

[quote]INJUSTICE: GODS AMONG US - YEAR TWO #3
Written by Tom Taylor
Illustrated by Mike S. Miller and Bruno Redondo
Superman’s increasing hold over the Earth has concerned the Guardians of the Universe. And with Hal Jordan believing in Superman’s world vision, his allegiance to the Green Lantern Corps is being tested. So under the direction of the Guardians, two more Lanterns – Guy Gardner and John Stewart – are sent on a diplomatic mission to Earth to see the effect of Superman’s rule.[/quote]

http://imageshack.com/a/img844/3200/9ybl.jpg

Source: www.multiversitycomics.com


(Benoît) #9

Tiens, c’est le frenchy Julien Hugonnard-Bert à l’encrage.


(Jack!) #10

http://imageshack.com/a/img838/2453/g3mi.jpg

[quote]INJUSTICE: GODS AMONG US YEAR TWO #4
Written by: Tom Taylor.
Art by: Bruno Redondo.
Cover by: Jheremy Raapack.
Description: With the Guardians concerned about Superman’s increasing dominance over Earth, Hal Jordan is called to Oa to discuss an intervention. But a recent revelation about the Guardians has left Hal’s loyalties divided. Jordan is beginning to doubt whether the Green Lantern Corps is truly the best force to protect Earth. Meanwhile, on Earth, a dark power is whispering dangerous ideas in Superman’s ear.
Pages: 32.
Price: $2.99.
In stores: April 30. [/quote]

http://imageshack.com/a/img835/2112/g6qm.jpg

http://imageshack.com/a/img841/2975/jx8s9.jpg

http://imageshack.com/a/img843/5071/37s8.jpg

http://imageshack.com/a/img841/3453/wedhe.jpg

http://imageshack.com/a/img845/9909/rh7m.jpg

Source: www.comicscontinuum.com


(Jack!) #11

[quote]Injustice Year Two #5
Story by Tom Taylor
Art by Bruno Redondo
Colors by Rex Lokus
Letters by Wes Abbott
Cover by Jheremy Raapack, David Lopez, Santi Casas
Publisher DC Comics
Cover Price: $2.99
Release Date Wed, May 28th, 2014
Under orders from the Guardians, Kilowog leads a team of Green Lanterns to Earth to apprehend Superman and return him to Oa to stand trial. But the Man of Steel is not about to go quietly. And the Green Lantern Corps haven’t factored in Superman’s new allies. The first battle begins in a war that could tear the universe apart.[/quote]

http://imageshack.com/a/img839/7571/y81x.jpg

http://imageshack.com/a/img841/9351/b8v8y.jpg

Source: www.comicbookresources.com


(Jack!) #12

C’est le 30 septembre que débutera la troisième année de Injustice: Gods Among Us, soit le même mois que la fin de la deuxième année. Comme l’annonce le scénariste Tom Taylor et la couverture du premier “épisode” par Neil Googe, il s’agira d’une année “Superman contre John Constantine”.
Une semaine plus tard, en octobre, l’éditeur DC Comics publiera le deuxième Annual de la série. Le numéro spécial comprend deux histoires co-scénarisées par Maguerite Bennett: la première sur la confrontation entre Hal Jordan et Sinestro illustrée par Jheremy Raapack, et la seconde sur la relation entre James Gordon et les Birds of Prey illustrée par David Yardin.

A noter aussi que dès cette semaine, avec la diffusion de Injustice: Gods Among Us: Year Two #13, la web-série sera diffusée à nouveau à un rythme hebdomadaire.

http://imageshack.com/a/img819/6284/tm1n.jpg

[quote]Superman versus Constantine.

Do you need anything else? Because that was pretty much my entire pitch and it was enough to get my editor, Jim Chadwick, pretty excited.

If you need more, then Batman TEAMED with John Constantine plus a bunch of other magic users, supernatural characters and demons, fighting Superman’s regime, for the fate of the world. How can you not want to see that?[/quote]

Et voici la couverture de Injustice: Gods Among Us - Annual #2:

http://imageshack.com/a/img823/1576/mows.jpg

[size=150]INTERVIEW DU SCÉNARISTE TOM TAYLOR[/size]


(Ben Wawe) #13

Je suis très content que ça continue, c’est vraiment une BD très agréable à lire.


(KabFC) #14

J’attends le second hardcover de la première saison, mais ce que j’en ai lu soit la moitié de la première c’est très très bien.


(Jack!) #15

Très bon choix que de retourner à l’hebdomadaire. J’ai l’impression que les auteurs manquent d’un peu de place pour aérer la série avec cette deuxième année. Ce que j’appréciais beaucoup avec la première, c’était les brefs interludes où Taylor s’appesantissait sur le ressenti d’autres personnages et qu’on ne retrouve plus vraiment ici.

Sinon, j’avais un peu peur de m’y remettre (surtout que je m’ennuie ferme sur Earth 2) mais cette deuxième année fonctionne toujours autant sur moi. C’est très intelligent dans sa façon d’aller jusqu’au bout, l’auteur connait ses personnages au point de rester juste même lorsqu’ils commettent une faute. Et c’est très fun.


(Sephyroth) #16

Alors, pareil que beaucoup d’autres, je n’aurai jamais misé un radis sur cette série si on ne m’avait pas dit dans ce forum qu’elle était vraiment bien.

Et de fait, elle est excellente.

C’est bien simple, de tout ce que j’ai pu lire de DC sur la dernière année, c’est de loin la meilleure série.

Et ce qui est très intéressant, également, c’est que le découpage des cases est réellement pensé pour être numérique, pour que l’oeil puisse tout avoir d’un seul coup. C’est vraiment bien fichu et les dessinateurs utilisent la verticalité, mais sans multiplier le nombre de cases sur une page (généralement pas plus de trois) pour obtenir l’effet voulu.

Du coup, c’est particulièrement concis, ce qui donne une impression de maîtrise absolue de la narration.

La première saison est vraiment une tuerie, avec un final dantesque (la réutilisation de l’image iconique dans le dernier épisode est tout simplement époustouflante).

La seconde saison est plus étonnante, car elle nous emmène sur une vision plus large du conflit. Autant la saison 1 se passait unquement sur Terre, autant ses conséquences montrés dans la saison 2 font comprendre aux lecteurs et aux protagonistes principaux que le conflit va peut être s’étendre à tout l’univers (et donc la réintégration du Green Lantern Corp dans l’histoire).

Vraiment bien foutu, mais j’espère qu’ils ne se perdront pas à vouloir voir trop grand.

Et surtout, j’espère qu’ils arriveront à retomber sur leurs pattes avec une bonne conclusion à cette grande saga (à mon avis, le gros risque est surtout sur ce dernier point).


(Jack!) #17

[quote]Injustice Year Two #8
Story by Tom Taylor
Art by Bruno Redondo, Julien Hugonnard-Bert
Colors by Rex Lokus
Cover by Jheremy Raapack
Publisher DC Comics
Cover Price: $2.99
Release Date Wed, July 23rd, 2014
Time jumps ahead and while Superman’s new rule over Earth becomes more entrenched, the Birds of Prey celebrate the arrival of a new child. Any hope for a new beginning is short lived though when Guy Gardner makes contact. He warns them that the Guardians are building to their final assault. The entire Green Lantern Corps is about to invade Earth.[/quote]

http://imageshack.com/a/img673/3229/82e299.jpg

Source: www.comicbookresources.com


(Le Doc) #18

[quote]NJUSTICE YEAR TWO #9

STORY BY
Tom Taylor
ART BY
Mike S. Miller, Bruno Redondo, Julien Hugonnard-Bert
COLORS BY
Rex Lokus
LETTERS BY
Wes Abbott
COVER BY
Stephane Roux
PUBLISHER
DC Comics
COVER PRICE:
$2.99
RELEASE DATE
Wed, August 13th, 2014

A powerful force of Green Lanterns, Sinestro Corps members and Guardians assaults Superman and his allies, while Gordon and the Birds of Prey attack the Hall of Justice. Meanwhile, in the Batcave, Black Canary prepares for what may be the riskiest confrontation of all.[/quote]

Source : comicbookresources.com


(Jack!) #19

[quote]Injustice: Gods Among Us Year Two Annual #1
Story by Marguerite Bennet, Tom Taylor
Art by David Yardin, Daniel HDR, Vicente Cifuentes, Mike S. Miller [hide…]
Colors by Rex Lokus
Letters by Wes Abbott
Cover by Jheremy Raapack, Mark Roberts
Publisher DC Comics
Cover Price: $4.99
Release Date Wed, October 1st, 2014
DIGITAL FIRST
Featuring two untold tales! Hal Jordan’s alliance with Sinestro is tenuous at best. How can it continue? Then, as the resistance in Gotham City digs in, Commissioner Gordon works with his daughter Barbara for the first time. But their time together is running out![/quote]

Source: www.comicbookresources.com


(nikohell) #20

J’ai suivi les conseils et j’en reviens ravi. C’est une série qui mérite énormément. On a une intrigue etoffée sur la base d’un pitch plutôt basique mais qui pourtant offre des développements très fouillés et amenés intelligemment. Taylor maîtrise l’action, la caractérisation de ses personnages au delà de leur costume, il exploite leurs qualités, leurs faiblesses. On est loin de la pauvre altercation Cap / Iron Man. C’est plus profond, plus humain.

L’une des meilleures production DC que j’ai lu depuis un moment. Je signe pour une seconde année.