Interview croisée de Shonen

Nous avons rencontré l'auteur d'Outlaw Players à Japan Expo, vous saurez tout !

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/24576/interview-croisee-de-shonen.html)

Désolé pour le style un peu lourd : j’ai retranscrit telle quelle l’interview (en enlevant, tout de même, quelques tics oraux et les rires), plutôt que d’en reformuler les phrases. Ça peu paraître un peu brut, du coup.
C’était, en tout cas, une discussion très sympathique. Je n’étais pas d’acord avec certains avis (concernant le “manga français”, surtout), mais j’ai préféré rester neutre : j’étais là pour poser des questions, pas pour débattre… ~___^
N’empêche qu’Ahmed a apporté une réponse à laquelle je n’avais pas pensé. Pour moi, il n’y avait aucune justification pour qu’un auteur français sorte un titre ayant un sens de lecture de droite à gauche… Maintenant, je connais au moins une raison.

Tori.
PS : la version d’Actua BD de cette interview est ici (celle des Illuminati n’est apparemment pas encore en ligne).

Edit : J’en profite pour remercier les personnes ayant rendu cette interview possible, notamment Victoire (il y en aura eu, des changements et des quiproquos !) et Ahmed (il est toujours souriant, c’est agréable) chez Ki-oon, Shonen, évidemment (qui réussit à ce que le dernier mot de son interview soit son pseudo… La classe !) ainsi que les confrères d’Actua BD et des Illuminati (nos questions se complétaient, quand elle n’étaient pas communes).

Bonne interview, très intéressante à lire. La question du “manga français” reste un vaste débat, et autant on a tendance à bien connaître le point de vue de la communauté, autant celui des auteurs/éditeurs apparaît moins souvent. Du coup c’est une bonne chose de poser la question :slight_smile:

Merci pour cette interview très intéressante :wink:

Et pas d’indices sur la suite éventuelle de Lord of Chaos ?

Je n’ai pas pu poser la question (j’ai dû faire des choix dans mes questions : il m’en restait encore trois à la fin de l’interview)…

Tori.