Interview Keiichi Hara par Zoom Japon

Récompensé au Festival d’annecy, le dernier film du réalisateur sort sur les écrans le 2 septembre. L’occasion de découvrir un personnage
haut en couleur : Katsushika O-Ei, fille du maître des estampes Hokusai et symbole d'Edo, période historique riche pour le pays.

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/21386/interview-keiichi-hara-par-zoom-japon.html)

Pourquoi y a-t-il autant de capitales au milieu des noms de personnes ? O__o
En tout cas, cette interview est intéressante.

Moi, je croyais que c’était justement pour la démarquer des autres femmes, notamment les courtisanes qui, elles, avaient les sourcils rasés. Ses gros sourcils m’ont bien moins dérangés que sa lippe…

En tout cas, c’est un film assez déroutant : on ne sait pas trop comment le classer. Et je ne m’attendais pas à y trouver du fantastique (qui correspond aux croyances et superstitions de l’époque, cela dit).
On voit quelques travaux célèbres de Hokusai, ou leur évocation.
Un beau film, mais qui n’intéressera pas tout le monde.

Tori.