INVINCIBLE IRON MAN #593-600 (Brian Michael Bendis / Stefano Caselli)

Cet automne, Marvel Comics donnera le coup d’envoi d’une nouvelle initiative intitulée MARVEL LEGACY. Marvel annonce un retour aux sources, à l’ancienne numérotation des plus vieux titres de son catalogue, des récits qui seront des points d’entrée idéals…un accent mis sur les personnages iconiques mais sans oublier la nouvelle génération du Marvel NOW.
Bref, “de l’espoir, du plaisir, du fun, du sense of wonder” !

Marvel a dévoilé une salve de 52 (!) titres par le biais de couvertures teasers rendant hommage à une illustration passée. La numérotation et les équipes créatives n’ont pas encore été révélées.

Fini Infamous Iron Man. Il n’y aura plus qu’une seule série Iron Man, et le premier arc annonce un duel pour l’héritage de Tony Stark entre les deux porteurs actuels de l’armure :

M’est avis que tout n’a pas été annoncé : je verrais bien un titre sur Stark, en parallèle de cette série opposant les deux successeurs.

La série Invincible Iron Man débutera l’ère LEGACY avec le #593 et un arc intitulé “The Search for Tony Stark”.

Ca fait pas redondant avec l’arc ou Osborn cherche Stark qui s’est lobotomie ?

La numérotation passe à 3 chiffres…et l’équipe créative reste la même : Brian Bendis et Stefano Caselli !

INVINCIBLE IRON MAN #593

Written by Brian Michael Bendis

Penciled by Stefano Caselli

Cover by Adi Granov

THE SEARCH FOR TONY STARK

Continuing directly out of the pages of MARVEL LEGACY #1 and the transformative events of GENERATIONS!

Tony Stark has vanished! The mystery deepens as Stark friends and foes must decide, finally, who will wield the power of Iron Man! All the contenders are in position, and all the armor is polished. There can only be one Armored Avenger! The path to the most startling Iron Man story ever begins here!

Source :

Iron Man n’a que le double d’épisodes de Deadpool ?

En comptant tous les volumes U.S. de Deadpool, j’étais arrivé à plus de 200 épisodes. Donc, je pense que Marvel a du rajouter toutes les mini-séries pour arriver à ce chiffre…

Pour Iron Man, on était arrivé au #527 à la fin du run de Matt Fraction. Après, il y a eu celui de Gillen (un peu moins de 30 numéros) et les deux séries de Bendis, donc je pense que le compte est bon…

Ouais, donc y a pas les Tales of suspense (logique) ni même la période Reborn (logique ?) … ce qui est explique cet impression de trop peu par rapport à Deadpool !
Après, je me demande comment ils ont compté pour Deadpool avec les mini-séries qui se superposaient, parce que je vois là que l’International Iron Man n’est pas compté !

Faut pas chercher de logique, j’ai l’impression…car pour Hulk, ils comptent tous les Tales of Astonish, même ceux où le Titan Vert ne figure pas au sommaire.

Ouais, donc ce n’est pas logique … ils auraient rajouté les autres titres liés à Iron Man, ça aurait dépassé les 600 et il aurait fallu attendre un peu avant d’avoir un épisode anniversaire. Alors que là, y a moyen de refaire un buzz dans 7 épisodes … (quoique pour les Hulk … bon, je ne comprends pas leur logique !)

mal branlé comme d’hab. Il manque clairement des épisodes d’Iron Man.

Les épisodes Heroes Reborn ? Si, ils sont bien comptabilisés (c’est la deuxième ligne)…

J’étais resté sur 12 épisodes pour Reborn et je pensais que c’était la période “Young Tony” …

young Tony oh mon dieu, les débuts catastrophique de Jimmy Cheung, non c’est juste après the crossing et donc juste avant Onslaught.

ça n’empêche qu’ils auraient pu renuméroter la série quand le young Tony tenait le titre tout seul … mais c’est vrai que c’était pas trop le genre à l’époque !

ben le genre est arrivé quelques années après tout de même.

C’est bien ce que je dis !

Ah tiens, moi, je l’aimais déjà bien, Jim Cheung, à l’époque. Ses quelques épisodes de Force Works étaient bien, aussi. On sentait le potentiel, je trouve.
Le récit était débile, mais le dessin était pas mal.

Jim

Oui, mais ça, c’est “logique” dans le sens où Incredible Hulk avait repris la numérotation de Tales to Astonish, et qu’on avait l’habitude de compter ainsi, sans que ça nous pose de souci. De la même manière, Iron Man a commencé avec un numéro 1, puisque sa série (Tales of Suspense, de mémoire, non ?) a cédé la place et la numérotation à Captain America. Donc sur ce point précis, ils me semblent en phase avec les bidouilles historiques. Pour le reste, y a des jongleries un peu plus tarabiscotées, mais bon…
Certes, ils auraient pu en profiter pour “rectifier”, mais ça aurait été unsacré sac de nœuds, quelle que soit leur décision ou leur calcul.
Moi, face au plaisir de revoir ces numérotations à trois chiffres, je ne chipote pas.

Jim