IRON AGE 2020 (DeFalco, Cantwell, Lee / Roche, Horak, Couceiro)

ironage2020001_cov

2020 IRON AGE #1
TOM DEFALCO, CHRISTOPHER CANTWELL
& FONDA LEE (W)
NICK ROCHE, MATT HORAK
& DAMIAN COUCEIRO (A)
COVER BY CORY SMITH
VARIANT COVER BY RAHZZAH
The Robot Revolution rages on! But as the fighting escalates and convictions are put to the test – is everyone committed to their cause or is there more going on than meets the eye? Don’t miss out on this collection of epic adventures from both sides of the conflict featuring Machine Man, Doctor Shapiro and Alkhema. From industry legend Tom DeFalco & Nick Roche, Christopher Cantwell & Matt Horak, Fonda Lee & Damian Couceiro!
40 PGS./ONE SHOT/Rated T+ …$4.99

Sortie du one-shot en mars 2020.

Tom DeFalco, ça rappelle des souvenirs.

ironage1a

2020 IRON AGE #1

Written by: Tom DeFalco, more.

Art by: Nick Roche, more.

Cover by: Pete Woods, Rahzzah.

Description: The Robot Revolution rages on! But as the fighting escalates and convictions are put to the test - is everyone committed to their cause or is there more going on than meets the eye? A collection of epic adventures from both sides of the conflict featuring Machine Man, Doctor Shapiro and Alkhema. From Tom DeFalco and Nick Roche, Christopher Cantwell and Matt Horak, Fonda Lee and Damian Couceiro!

Pages: 40.

Price: $4.99.

In stores: March 18.

ironage12

ironage13

Source : www.comicscontinuum.com

Au milieu de l’événement Iron Man 2020, Marvel propose ce one-shot avec petites histoires, pour évoquer la Révolution Robot, et la lutte des IA contre l’Humanité.
Bon, c’est par principe irrégulier, ce genre de numéro.
On a d’abord Tom DeFalco qui poursuit avec Nick Roche ses deux petits segments vus dans 2020 Machine Man… et ce n’est toujours pas passionnant. On comprend juste le lien avec X-51, qui retrouve de vieux amis que je ne connaissais pas. L’heure des comptes est venue, ça s’explique dur, mais ça ne vole pas haut. Pas intéressant, pas beau non plus. Pas bon.
On voit ensuite Alkhema qui veut récupérer une arme pour tuer des humains, et profiter de la Révolution Robot pour lancer son propre mouvement. Elle fond sur une base secrète russe, où les gardes androïdes croient être libérés mais comprennent qui elle est et se retournent contre elle. Fonda Lee livre un récit classique mais efficace, touchant et rude. Damian Couceiro illustre ça efficacement, sans folie mais très sérieusement.
On arrive alors au meilleur : le récit sur le Dr Shapiro, le « chat génie qui parle » proche de Tony Stark, mais à qui Sunset Bain et Arno Stark ont retiré le collier qui lui permet de discuter… et l’envoient balader, dehors, après qu’il ait détruit un canapé. Une longue journée non pas de chien, mais de chat l’attend ; et c’est drôle. Touchant, mignon, triste, et surtout émouvant. Christopher Cantwell est ici plus inspiré que sur Dr Doom, avec bien moins de dialogues et une grande pertinence. Matt Horak dessine ça joliment, avec de bons choix généraux. Un coup de coeur.

Un one-shot absolument dispensable, et pour Iron Man 2020, et pour ses qualités propres.
Un mauvais récit, un récit bon, un beau récit.
La moyenne est bonne, mais ça sera vite oublié !