IRON OU LA GUERRE D’APRÈS (S.M. Vidaurri)

[quote]Iron ou la guerre d’après
*Auteur : S.M. Vidaurri
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Chopan
Couv. et Int. couleurs
160 pages / 152 x 228 mm
Prix : 19.50 euros
Disponibilité : avril
ISBN : 9782366240337

Dans un pays de neige et de glace, les vainqueurs de la guerre civile ont fini par imposer leur ordre. Un petit groupe d’activistes tente de résister à l’oppression, et prépare un attentat.

C’est James Hardin, un lapin, qui est le cerveau - et l’agent principal - du complot. Il a dérobé des documents ultra secrets au siège même de l’état major. Le général Hanslowe est furieux, et charge Calvin Engel - un tigre - et Pavel – un corbeau -, de poursuivre le lapin. Mais les coéquipiers ne s’apprécient guère : Engel est convaincu que Pavel est un traitre, il fera tout pour le prouver, quitte à manipuler des témoins.

S.M. Vidaurri montre des personnages aux prises avec leur propres démons, déchirés par des cas de conscience, partagés entre fidélité à leurs idéaux et la tentation de l’abandon… La ligne de démarcation entre courage et lâcheté n’est pas toujours très nette dans ce monde où la guerre a laissé bien des séquelles.

S.M. Vidaurri:*
S.M. Vidaurri est né et a grandi dans le New-Jersey. Titulaire d’une licence en illustration obtenue à Philadelphie, il vit aujourd’hui à New-York, dans un appartement rempli de nombreux animaux. Iron est sa première bande dessinée.[/quote]

Lien:
Le site de l’éditeur : www.cambourakis.com

Un très beau bouquin (l’objet) et une histoire à tiroirs très intéressantes et superbement illustrée.
Voici d’ailleurs de quoi écouter avec:

:arrow_right: bobd.over-blog.com/article-les-fers-de-la-guerre-117371751.html

Ah tiens, moi je le situais durant l’occupation allemande, comme ça.
En tout cas il est intéressant dans le sens qu’il montre effectivement plusieurs niveaux de gris (des oppresseurs qui s’en défendent, des résistants bien peu héroïques, l’embrigadement d’enfants, etc.).