JE SUIS D'AILLEURS - Howard Philips Lovecraft

je suis d’ailleurs est un recueil de nouvelles horrifique paru chez folio SF composé de:

  • Je suis d’ailleurs
  • La musique d’Erich Zann
  • L’indicible
  • Air froid
  • Le molosse
  • La maison maudite
  • La tourbiére hantée
  • Arthur Jermyn
  • Le modèle de pickman
  • La cité sans nom
  • La peur qui rode

Un petit mot sur Lovecraft: Créateur halluciné d’une cosmogonie imaginaire terrifiante,misanthrope maladif asocial Lovecraft était a proprement parler hanté par l’univers terrifiant qu’il développait.
j’ai remarqué que Lovecraft aime beaucoup le mot *indicible * c’est la nouvelle ‹ ‹ L’indicible › › qui ma mis la puce a l’oreille car on retrouve ce mot dans quasiment toute ses nouvelles.

Parlons maintenant des nouvelles: elle ont toute quelques chose de dérangeant et d’oppressant dès lors qu’on est plongé dans une de ses nouvelles ont se sent comme emprisonné,on ne contrôle plus rien,et libre a lovecraft de nous bombarder de détails morbide et de nous faire pénétrer dans son univers dément.
lovecraft nous introduit directement dans l’horreur et je crois que c’est un des (le?) meilleurs écrivain d’horreur.
je le conseil a tout les amateur de sensation forte.

Y aussi “impie” et “blasphématoire” qui reviennent souvent.
Et la fameuse “lune gibbeuse”.

Faudrait voir ce que c’est dans la VO, et si le traducteur a restitué la récurrence d’un terme précis, ou aurait renforcé l’effet.

Jim

Cette nouvelle avait fait l’objet d’une adaptation dans la série télé Night Gallery, animée par Rod Serling au début des années 1970. Il y a encore quelques temps, on pouvait la voir en entier sur Youtube. Maintenant, il n’en reste qu’un bout…

Jim

Est-ce que c’est l’endroit pour parler de l’autobiographie de Dan Didio : “Je suis DC” ?

HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHA

Jim

Plus sérieusement, c’est l’occasion de renvoyer à ma chronique (postée sur l’ancien Superpouvoir et depuis hébergée sur la War Zone) consacrée aux univers de Lovecraft : nikolavitch-warzone.blogspot.fr/2012/03/ne-revons-pas.html

Il y a aussi un sujet dédié (l’ex “Fhtagn”) sur le nouveau SP, mais je n’arrive plus à remettre la main dessus, crotouille.

http://i818.photobucket.com/albums/zz104/Werber/werber1/Ideaspace/tintin_from_beyond.jpg

Pour les amateurs des ouvrages de Lovecraft, je suggère en toute modestie de regarder du côté non pas de chez *Swann mais de Charles Stross et de son ***Bureau des atrocités.

On ne sait jamais !?

Sa “suite”** Jennifer Morgue** était pas mal non plus, quoique les emprunts à Lovecraft y étaient là mixés avec du Ian Fleming dans un mélange (d)étonnant - bien qu’un peu longuet.

[size=85]Et notons la malédiction qui plane sur les couvertures françaises de la série du Bureau, très précisément atroces.[/size]