JINNY HEX SPECIAL (Magdalene Visaggio / Gleb Melnikov)

Jinny Hex vivra sa première aventure en solo en décembre dans les pages d’un one-shot scénarisé par Magdalene Visaggio (Eternity Girl) et dessiné par Gleb Melnikov (Angel).

jinnyhex1

JINNY HEX SPECIAL #1

Written by MAGDALENE VISAGGIO

Art by GLEB MELNIKOV

Cover by NICK DERINGTON

1:25 card stock Jinny Hex Variant cover by NICK DERINGTON

New-Villain Alert: Three-Eyed Jack! Jinny Hex stars- in her first solo adventure – and she’s ready and raring to go! Bursting out of the pages of Young Justice, this fan-favorite gal is heading back home to take care of some unfinished business! Hoping to take some time off from Multiverse conflict, Jinny reconnects with some old friends and family. But that all goes out the window when a new foe called Three-Eyed Jack transports her town back to the Old West. Now it’s up to Jinny to face off with this super-powered gunslinger and save her town! But Jinny’s about to learn that some threats are closer to her heart than expected.

48 pages, $4.99 (Cardstock variant, $5.99), available on Dec. 29.

jinny-hex_17

Jinny Hex stars- in her first solo adventure-and she’s ready and raring to go! Bursting out of the pages of Young Justice, this fan-favorite gal is heading back home to take care of some unfinished business! Hoping to take some time off from Multiverse conflict, Jinny reconnects with some old friends and family. But that all goes out the window when a new foe called Three-Eyed Jack transports her town back to the Old West. Now it’s up to Jinny to face off with this super-powered gunslinger and save her town! But Jinny’s about to learn that some threats are closer to her heart than expected.

DC Preview: Jinny Hex Special #1

Written by Magdalene Visaggio
Pencils Gleb Melnikov
Inks Gleb Melnikov
Colored by Luis Guerrero
Cover by Nick Derington, Nick Filardi
Release Date: December 29, 2020

jinny-hex_11

jinny-hex_12

Grosse bonne surprise.
Magdalene Visaggio et Gleb Melnikov, inconnus pour moi, livrent un très bon one-shot sur Jinny Hex, la descendante de Jonah Hex qu’on a découvert dans l’excellent Batman Universe et la série Young Justice.
Et, franchement, j’ai beaucoup aimé ce one-shot !
Magdalene Visaggio propose un récit qui caractérise très bien ses personnages, avec Jinny revenue chez elle après Young Justice. On découvre ses proches, ses amis, et un homme qui semble être son père, disparu depuis vingt ans. Ils se rapprochent pendant plusieurs jours, mais l’homme se révèle être intéressé par l’un des artefacts présents dans la « boîte à mystères » de Jinny, laissée par Jonah à ses héritiers. Ca se passe mal, au point que la réalité change du fait de ce fameux objet. On plonge dans une sorte d’univers western horrifique, qui me rappelle un peu The Sixth Gun (super série indépendante, que je conseille absolument) mais aussi la dernière partie du Manoir Hanté à Disneyland Paris (sous la maison hantée, dans l’allée de la ville western démoniaque). Là, Jinny tente de gérer et découvre que Jack est bien son père, mais qui erre dans le monde depuis l’époque de Jonah Hex, car il l’avait engagé pour récupérer un artefact cher pour se refaire une santé financière. Sauf que Jonah n’a pas voulu lui donner l’artefact, trop dangereux, et il semble tuer Jack. Qui en fait a survécu grâce à son lien avec l’artefact, et il erre dans le monde pour le retrouver, depuis. Il a bien couché avec la mère de Jinny, mais l’a abandonnée car il pensait qu’elle n’avait pas l’artefact. Jinny parvient à s’en débarrasser avec sa meilleure amie, mais elle découvre qu’il peut revenir. Elle donne l’objet à Superman, et part sur les routes avec son amie, transformée après une possession, pour de nouvelles aventures.
Et franchement, c’est cool.
Déjà, j’aime bien l’atmosphère de western horrifique ou surnaturel, c’est rare mais j’aime bien l’ambiance. Ensuite, j’aime beaucoup les caractérisations : le fond de l’intrigue est basique, le lien avec ce Jack mystérieux ne surprend pas, mais tout fonctionne bien. Notamment grâce à Jinny et sa meilleure amie, vraiment très sympathiques et « vraies », avec des réactions et interactions cool.
J’ai un vrai coup de coeur pour ce one-shot, dont je n’attendais rien mais qui m’a beaucoup diverti, amusé et pris. Gel Melnikov a un trait intéressant, qui fonctionne bien avec l’atmosphère et les personnages.

Gros coup de coeur, oui. J’en aimerais plus, des comme ça !

C’est vrai que c’est amené de manière abrupte mais je te rejoins sur l’avis général du one -shot : Cool.

J’espère que nous aurons droit à de nouveaux Wonder Comics tout de même. :wink: