JOHN CONSTANTINE, HELLBLAZER #1 (Simon Spurrier / Aaron Campbell)

La deuxième année du Sandman Universe sera marquée par l’arrivée de John Constantine qui rejoindra la collection fin 2019. Et c’est Simon Spurrier (The Dreaming, Doctor Aphra…) qui scénarisera la nouvelle série Hellblazer, avec Aaron Campbell (The Shadow, Infidel…) aux dessins.

La publication de John Constantine, Hellblazer débutera en novembre. Le titre sera précédé par le one-shot Sandman Universe presents Hellblazer par Spurrier et Marcio Takara (Wolverine : The Long Night).

Les couvertures :

45448995

Source : www.bleedingcool.com

Simon Spurrier :

HELLBLAZER’s the one title I’ve always aspired to write. Ever since John Constantine slunk from Alan Moore’s brain into SWAMP THING, dropping secrets like grenades, bewildering vegetables, and spinning mysteries, I’ve been drawn to his misadventures with eerie gravity. John Constantine is the cynic’s magician: a man of selfish drives and cataclysmic self-knowledge, who tries to do the right thing in spite of himself, in spite of the cost, in spite of the vile and violent world he occupies. He may not be the hero we need, but he’s definitely the bastard we deserve.

In this new era, everything is different. Everyone and everything he loved and knew is dead or despises him. Alone, angry, older, and wiser, he beholds a world that is clearlygoing insane. The shadows are deeper than ever. So he does what he does. He breathes smoke. He grins to himself. And he goes to work.

On peut donc espérer un retour du Constantine de Vertigo ? (j’ai toujours pas lu la fin de la série, donc je ne sais pas ce qui lui arrive)

Compliqué. Vu que Vertigo n’existera plus dans quelques mois à peine… :weary:

Bien entendu, mais ils peuvent quand même récupérer la continuité de certaines anciennes séries.

Certains vestiges peuvent très bien être transvasés. Constantine a déjà eu une vie avant Vertigo après tout.

Tout à fait juste.

En tout cas, Spurrier sur ce perso, ça donne envie !

Franchement, ce n’est pas plus mal. Que Vertigo reste une époque et des oeuvres fortes me suffit amplement…