JOKER : KILLER SMILE (Jeff Lemire / Andrea Sorrentino)

joker-killer-smile

Joker : killer smile

Quand un psychiatre affilié au Joker tente de guérir le plus grand criminel de Gotham, c’est le début d’une descente aux Enfers pour celui qui était jusqu’ici un père de famille aimant et paisible.

Mais cette spirale de dépression et d’hallucinations violentes ne cache-t-elle pas aussi un réel gouffre au sein même de sa psyché ?

INFOS

SCÉNARISTE : LEMIRE JEFF - DESSINATEUR : SORRENTINO ANDREA
  • Public : Adulte
  • Collection : DC BLACK LABEL
  • Date de sortie : 18 septembre 2020
  • Pagination : 144 pages
  • EAN : 9791026818885
  • Contenu vo : Contenu : Joker : Killer Smile #1-3, Batman : Smile Killer #1

Pas mal, pas mal du tout même, une plongée dans la folie (même si c’est tout de même léger et bien loin de la démence d’un Arkham Asylum).

L’histoire est celle du nouveau psy du Joker ce dernier veut le traiter pour 3 semaines, bien évidemment rien ne va se passer comme prévu.

Il y a des choses non révélés dans le pourquoi du comment pour entretenir le suspens et une part de mystère, mais j’admets que ça aurait été aussi pas mal de voir comment le Joker procède.

Mon plus gros bémol pour moi c’est l’épilogue qui à mon sens n’en est pas un, mais le début d’une nouvelle histoire qui n’est malheureusement pas fini.

J’en parlerais plus longuement quand les gens l’auront lu, car c’est un peu dur pour pas spoiler.

Je pense que plusieurs lectures sont nécessaires pour bien l’appréhender.
Mais clairement, ce n’est pas de la lecture légère qu’on lit pour se détendre un peu…

Tori.

Mouais ça se lit vite quand même.